Articles avec #coup de gueule tag

Publié le 21 Septembre 2017

Nous avons eu l’occasion de signaler, à de trop nombreuses reprises, l’extrême légèreté avec laquelle le maire de Saint-Cyprien engage et dépense l’argent de la commune. Une commune toujours surendettée, à la population toujours surimposée.

La toute dernière affaire, celle de la loge achetée à l’USAP,  est dans la veine des précédentes, indécente moralement, insultante pour le bon sens,  le comique de situation en plus. Mais un comique grinçant ! Explications…

Des dizaines et des dizaines de milliers d’euros, pris dans les poches des cyprianais, ont été employés pour cette opération de « partenariat » avec le club de rugby catalan.

Après avoir réglé les agapes à la table des Dragons, la manne cyprianaise, en monnaie sonnante et trébuchante, nourrit aussi maintenant le rugby à XV qui offre, en échange, une vitrine pour ce maire généreux…

Les associations cyprianaises, dont les subventions annuelles viennent d’être rabattues « car il faut faire des économies », apprécieront. Avec une moyenne de quelques centaines d’euros chacune, la pilule passe mal en effet. Tout comme elle passe mal pour tous ceux qui, depuis des années,   attendent de la Mairie le règlement de leurs difficultés avec la ville et ne voient rien venir….Aucun espoir à avoir, prévient le maire en réunion publique ou en conseil municipal car, ajoute-t-il, : « Nous sommes arrivés au maximum d’économies que nous pouvons faire ! » et encore: « Nous sommes en sous-effectifs et nous manquons de matériels »...ou encore « Faire plus d’économies que ce que l’on fait, c’est impossible…. ».        

Et voilà que des dizaines (et des dizaines !) de milliers d’euros sont enlevés de notre budget municipal, directement ou indirectement, pour soutenir une équipe de rugby perpignanaise alors que les besoins courants de la ville ne sont pas satisfaits !  Qu’on se comprenne bien : il ne s’agit pas de nier l’intérêt d’un tel partenariat  ou les vertus du sponsoring sportif. Mais le maire en a décidé seul, sans même en informer son conseil municipal, traitant comme prioritaires des dépenses qui ne le sont pas du tout au regard des besoins criants de la population cyprianaise! 

Certes, si certains contribuables, supporters du club phare départemental,  décident d’aller au stade, ils pourront quémander une place en s’inscrivant en mairie. Ils obtiendront satisfaction, peut-être, puisque le maire peut attribuer à discrétion une centaine de places dites « gratuites » aux amateurs de la commune !

A ce propos, nous lui suggérons plutôt, pour éviter tout reproche de favoritisme,  de renouer avec l’antiquité et de lancer, du haut de son balcon municipal,  tel un empereur romain, les billets d’entrée à la foule qui ne manquera pas de se précipiter pour profiter de l’aubaine. Nous lui suggérons même d’ajouter quelques boules de pain et autres friandises à cette distribution puisqu’il est bien connu, depuis cette antiquité justement, que le pain et les jeux garantissent la tranquillité des gouvernants et assurent leurs réélections.

Ce pourrait être comique mais il y a plus préoccupant.

Des manants cyprianais disséminés dans les tribunes plébéiennes, ont eu le loisir d’assister ces derniers temps, et sur leurs deniers, à des rencontres au stade Aimé Giral. Ils ont pu voir, plastronnant dans « notre » tribune impériale et entourant avec reconnaissance la puissance invitante et son épouse, d’autres maires, ou encore tel administratif et sa progéniture,  un candidat sénateur etc … (A noter que l’épouse de notre maire est elle-même candidate suppléante du candidat sénateur  et  potentielle future attachée parlementaire du potentiel sénateur ????…) en fait, une douzaine de « personnalités », tous gens honorables sans doute, intéressés eux aussi au bien public et dont on veut s’assurer l’appui ou la fidélité, ou qu’on veut placer ou promouvoir.

Dans l’intérêt de Saint-Cyprien, bien sûr !....

Un peu avant le match, mais aussi tandis que les joueurs s’escriment sur le pré, les loges festoient au champagne et petits fours, servis « à table » par des extras attentionnés. Toujours aux frais et donc dans l’intérêt de Saint-Cyprien, bien sûr !....

Pour information, voici le menu USAP du 17 septembre : Canapés au saumon fumé et mozzarella. Bœuf en sauce avec sa Polenta. Salade de fruit sur son coulis et petit gâteau. Vins : rosé, rouge, champagne.

Bon appétit, Saint-Cyprien !....

Le discours officiel parle de Saint-Cyprien la sportive ! Curieuse séance d’entraînement pour nos courageux élus qui n’hésitent pas à sacrifier leur ligne ! Ils attendent, à les en croire, entre deux verres et trois coups de fourchette, les retombées économiques de leur sacrifice pour notre ville.  Les mauvaises langues, elles, disent que la réalité est plus nuancée: les affinités électives entre notables cultiveraient surtout l’entre-soi et permettraient  le copinage et les renvois d’ascenseur. Tout cela ouvertement, toute bienséance ignorée. Des carrières se dessineraient, on entamerait des tractations à grand renfort d’habiletés manœuvrières, on peaufinerait des discours démagogiques, sur fond d’argent qui s’envole comme bulles au fond des coupes.… Voilà qui est, parait-il, de bonne politique. Encore et toujours dans l’intérêt de Saint-Cyprien qui régale !

Quant à la population, bernée, ponctionnée de tous côtés, aux impôts augmentés et trop lourds, au patrimoine évaporé, aux besoins quotidiens mal ou non rendus, et aux priorités d’investissement remises aux calendes grecques, elle assiste ébahie au repas des chefs !

C’est pourquoi, puisque l’histoire de notre ville et sa situation financière lamentable sont bien connues dans le département,  nous accusons les occupants «  titulaires » et les visiteurs de cette loge en particulier, qu’ils soient maires, candidat sénateur, ou simples profiteurs, nous les accusons publiquement, ceux d’hier, d’aujourd’hui et à venir, de complicité d’indécence : ils s’assoient en toute connaissance de cause sur nos finances et encouragent par leur présence un système qui méprise la population et prend les électeurs pour des c...

« Ma ligne de conduite est d’agir toujours dans l’intérêt de Saint – Cyprien et de ses habitants » avait promis le maire. Nous le constatons !… Un autre maire de ce même département disait à ses administrés : « Ce qui est bon pour moi est bon pour vous. » Cynique, non ?

Alors, instruits par notre quotidien,  nous disons à l’un comme à l’autre que « qui s’assemble se ressemble » et que, décidément, « Ce qui est bon pour vous n’est pas bon pour nous.»

J. Carbonell                          Conseillère municipale

C. Guiraud                            Conseillère municipale

J-C. Montès                            Conseiller municipal

P. Rossignol                              Conseiller municipal                       

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0

Publié le 24 Juin 2017

La question du stationnement payant ayant été largement concertée (c'est au moins ce qui a été dit au conseil), on s'aperçoit d'ores et déjà que ça bouge beaucoup.

Ca bouge beaucoup parce que la mairie a déjà, dès le lendemain du dernier conseil municipal, et, bien entendu sans qu'il en soit fait question,  supprimé lle stationnement payany au parking du centre commercial des Capellans

Ca bouge beaucoup parce que la mairie a, semble t'il, modifié le régime du stationnement devant l'auberge où il y a toujours un tas de véhicule amoncelés en irrégularité.

Ca va bouger parce que le boulevard Desnoyers est ...vide. Il ne sera bientôt occupé que par des résidents au forfait.

Ca va bouger car les clubs de plage vont devoir casser les prix le midi pour voir quelqu'un ..à table.

Voici le reportage de TVSud

 

Et

L'INDEPENDANT

Fin du stationnement entièrement gratuit à St-Cyprien cet été: habitants et commerçants élèvent la voix   <<ICI>>

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0

Publié le 20 Juin 2017

Comme certains d'entre vous la savent, la ville a souhaité obtenir un classement  de l'Office du Tourisme qui lui permette d'avoir une meilleure visibilité dans l'offre d'accueil.
Cette opération, en soi, doit permettre de proposer une meilleure offre et de meilleure qualité, mais à Saint-Cyprien la cohérence et la transparence ne sont pas des règles bien intégrées.
En 2016 les loueurs de meublés saisonniers ont reçu un courrier de l'Office de Tourisme les informant que la Mairie souhaitait  améliorer l'image de St Cyprien et les invitait à faire classer leur logement. Des propositions étaient faites de cabinets experts habilités à visiter les logements et arrêter un classement. Un tarif de 120 € aurait été négocié pour les loueurs acceptant d'entrer dans la démarche.

Bien entendu, de nombreux propriétaires ont répondu positivement.

Mais,  comme pour le stationnement, la déconvenue est très vite arrivée, par courrier très lent, timbré du 7 juin et arrivé depuis peu. Les propriétaires ont découvert le prix à payer d'une offre alléchante qu'il faut maintenant payer.

Une augmentation énorme de la taxe de séjour forfaitaire pour ceux qui ont fait classer leur logement.

Une maison de 6 couchages dont la taxe forfaitaire s'élevait en 2016 à 135€ doit maintenant contribuer à plus de 297€ soit 120% d'augmentation.

Comme pour le reste, le Maire nous dit que c'est la faute à l'Etat, en l'occurrence à une "nouvelle loi". Il aurait pu appliquer les taux planchers.

Bien entendu les loueurs auraient préféré être informés de cette hausse dès que le Conseil Municipal en avait délibéré (fin 2016), les loueurs auraient pu en tenir compte pour leurs nouveaux tarifs.

Mais, comme d'habitude, le Maire ne prévient les gens que quand ils ne peuvent plus agir , à moins que, comme pour les parkings payants, il ne revienne dessus au risque de s'asseoir sur une rentabilité déjà hypothétique.

Au passage, les propriétaires qui n'ont pas demandé de classement voient eux leur taxe de séjour baisser. Bravo la citoyenneté.

Pire encore une "agence immobilière clandestine (sans carte professionnelle, sans caisse de garantie, etc ...)", loueur professionnel bien connu d'une résidence derrière le Port n'a pas intérêt à faire classer ses logements, ni peut être à tous les déclarer !! Black est good.

Quelle politique  poursuit la ville pour le Tourisme ? Après l'instauration des parcmètres, voici la Taxe de séjour qui augmente de plus de 120%.

Et si les touristes en concluaient qu'il vaut mieux aller passer des vacances ailleurs qu'à St Cyprien ,et les propriétaires vendre leurs biens.

J'ajouterais que dernièrement les impôts locaux ont augmenté de 7%.

Tous les élus en ont ils pris conscience ?

Nous sommes dans un "marché de dupes" et dans une station balnéaire où le Maire prend habituellement ses congés en été, sans doute pour aller en vacances dans un pays où les taxes sont moindres. Imagine t'on le Maire de Font Romeu prendre ses congés en Décembre ou Janvier ?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2016

Vous le savez, dimanche prochain, se produira le second tour de l'élection des primaires à droite.

Thierry Del Poso, toujours aussi féru de nous faire part de sa vie sentimentale politique a du souci à se faire. Essayons de suivre ...

Au départ il y avait Hervé MORIN. Mais ce dernier a quitté Nicolas SARKOZY en étant démissionné de son poste de ministre. Il s'est largement répandu sur lui par la suite.

Alors il y a eu SARKOZY. Mais il n'a pas été réélu.

Alors il y a eu Alain JUPPÉ. Mais Alain JUPPÉ est dans une mauvaise passe. Beaucoup de personnages politiques planqués, c'est à dire muets sur leurs favoris du premier tour, ont , depuis, fait état de leurs soutiens, courageusement pour le favori. Courageusement ou de manière intéressée à vous de voir. Hervé MORIN soutient François FILLON. Thierry Del Poso ne s'y retrouve plus: MORIN qui le soutenait soutient celui que Thierry Del Poso ne soutient pas !!!

Et que dire de la position de François FILLON, ce soir sur TF1?

Tiré du JT de TF1 20h le 23.11.2016

Il veut rétablir l'autorité de la Loi, la nécessité de l'ordre.

Je veux que l'impunité ZERO soit la règle.

Promesse sans doute bien difficile à tenir et bien des soucis à attendre dans notre chère commune où notre maire a tellement perdu de procès qu'on est bien loin de l'impunité ZERO.

VITE, VITE il va falloir lancer un appel d'offres pour obtenir des éléments de langage, comme on dit dans les milieux bien informés. C'est à dire, pour le commun des mortels, chercher et obtenir des éléments pour retourner sa veste sans que cela ne se voit trop...

Quel sera le prochain soutenu ?

NB François FILLON a obtenu plus de 42% à SAINT CYPRIEN

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2016

Notre beau journal local fait encore des siennes. Encore que l'article paru hier n'est pas signé et pour cause.

Un journal dont la ligne éditoriale est obscure, qui pense retracer une séance du conseil municipal en ne mettant en avant que les faits qui arrangent notre équipe majoritaire, voire diaboliser les opposants meurtris par la perte de l'un des leurs, l'un des leurs qui n'a jamais fait l'objet de la moindre considération.

Souvenons nous des privations de bouteilles d'eau, de siège pendant plus d'une heure et demi jusqu'à ce qu'un cardiologue (sans doute léthargique) s'émeuve (comment pouvait-il faire autrement ?), des séances où le public était contraint, faute de place, des insultes, des "va te faire foutre" et bien d'autres. Le journaleux n'a rien vu de tout cela, sans doute préoccupé par une actualité plus chaude ailleurs.

Mais qui a vu ce grand journaliste lors du conseil ? Qui a vu sa carte de presse ? Il est bien pratique, pour ces médias, de ne jamais se montrer et faire croire qu'ils "sentent" une atmosphère, surtout quand elle sent aussi mauvais.

La vidéo du début du conseil est là.  Faites vous votre propre idée !!!

Conseil Municipal du 15 Novembre 2016

Le "journaliste" tellement concentré sur ce qu'il pouvait dire a totalement omis d'évoquer l'intervention de Claudette Guiraud.

Même si certains déclarent

Je tenais à rendre hommage à mon adversaire politique par une minute de silence. Le groupe d'opposition , malgré le deuil et au sein même de l'expression de la démocratie , sans respect pour les valeurs républicaines , faisant preuve d'un manque de dignité outrageant , a refusé cet hommage à un opposant certes, mais un élu avant tout

Cet adversaire qu'il a traité de vieux, qu'il a privé d'eau, de siège...

Ce message révèle une manipulation de l'information :

  • Comment se draper de démocratie quand le même Thierry Del Poso a déclaré que la démocratie ne s'exerçait qu'au moment des élections?
  • Comment parler de République quand on vante un drapeau avec une croix ? Ha c'est vrai que ça aussi c'était avant et le nouveau drapeau est paré d'une Marianne. Faut pas déplaire à Alain Juppé ....qui, s'il est élu, a promis de remanier les candidatures LR à la députation. Sarkosy n'est plus d'actualité..La girouette ....

D'ailleurs sur la page FB de Del Poso, on y voit des commentaires de personnes que nous ne voyons jamais à un conseil, mais qui viennent parfois en leurs qualités de pique assiettes, des gens qui n'apportent rien à la communauté et qui  se veulent importants. Qu'ont ils à faire d'autres que d'aller faire des commentaires? Pour certains encore ce n'est pas non le travail qui les étouffe, mais ils commentent, ils blablattent.

Et Thierry Del Poso tentant de se justifier: le pauvre petit. Aucune mauvaise intention de sa part, l'heure était au respect, pas à la polémique. Cela rappelle les messages du maire suite au  décès de Jacques Bouille, Emile Treyssac où, forcément, notre maire vierge a accusé tout le monde de manipulation. C'est la passe de trop.

Qu'avaient-ils à perdre en écoutant l'hommage rendu par les compagnons d'infortune de  Jean Jouandet ? Rien d'autre que de se montrer tolérant et entendre (je ne dis pas écouter) un discours policé ?

Si l'opposition dite de gauche a brillé par son absence, des élus de l'équipe dite majoritaire n'ont pas fait non plus le déplacement.

Le jeu n'en valait pas la chandelle sans doute. Auront-ils l'outrecuidance de venir demain à 11heures?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0

Publié le 30 Octobre 2016

Aujourd'hui, tout le monde trouve légitime l'action des policiers qui manifestent, même ceux qui, il fut un temps, ont supprimé nombre de postes de policiers.

La question de l'inaction des élus n'est pas nouvelle. Nous avons atteint un stade où "la peur du gendarme" est une pure rigolade. On s'émeut maintenant quand des policiers ont (malheureusement) eu à subir des actes odieux.

Mais combien d'enseignants, de commerçants, d'agents hospitaliers, des gens comme vous et moi ont ils eu à subir des actes répréhensibles sans que l'émotion ne fasse la une des journaux? Comment de fois avons nous entendu "ce n'est pas grave" sans vouloir se poser la question de savoir quand on passe de "ça n'est pas grave" à "c'est grave". En général le "ça n'est pas grave " est utilisé quand on n'est pas touché car, quand on est touché, cela devient vite intolérable et il faudrait alors mettre tout le monde en prison.

En France, il y a 102 détenus pour 100 000 habitants, disons 1 pour 1000 (2011). Aux États-Unis, c'est 7 fois plus et on sait que ça va beaucoup mieux dans ce pays que chez nous. Beaucoup de nos élus abondent dans le sens des policiers: la justice est trop laxiste. Certains partis politiques locaux (voir d'autres blogs locaux) s'émeuvent de la politique dite laxiste de Mme TAUBIRA et des nombreuses inexécutions de peines. Augmentons les places de prison comme aux USA, on voit bien que ça marche et que la solution est là pour faire plaisir à tout le monde et gagner des voix.. Mais la réalité est là: ça ne marche pas !!!

En fait, encore une opération de politique politicienne quand on est dans l'opposition et certains de ces élus locaux peuvent se plaindre dans la presse de ce laxisme de la justice. Ce n'est pas dans les PO ou la Région, pays de connaisseurs, que la justice est la plus ferme. A notre petit niveau, nous pouvons aisément mesurer les conséquences des nombreuses décisions de justice rendues et qui n'ont aucune vertu pédagogique puisque les errements continuent. Ils sont même conforté par la complicité d'autres élus locaux qui ne sont présents que physiquement: la tête sort du smartphone en conseil mais reste bien loin du sujet traité. Mais comme d'habitude, les élus sont atteints de la maladie d'Alzeimer, ils oublient vite ce qu'ils ont pu dire à certains moments...

Sauf que, et c'est plutôt bien, les citoyens disposent aujourd'hui de nombreux moyens de rappeler à l'ordre nos élus: les  médias, les blogs, les vidéos, etc...

La société a du mal à vivre, mais la société, c'est vous et nous.

Les syndicalistes subissent actuellement la même désapprobation que nos représentants. Les politiques sont aujourd'hui à la remorque. La phrase communément entendue est "la société évolue" et les hommes politiques suivent alors que leur rôle consiste à proposer un mode de société pour nous et nos enfants. Leur impuissance est aussi flagrante que leur manque de courage. Suivre l'évolution ne suffit pas, il suffit de voir ce qu'est devenue la mondialisation et le libéralisme (comprenez le laisser faire) et que ces mêmes hommes politiques veulent "réguler" alors qu'ils ont perdu totalement la main. Ils ont enfanté une hydre.

Il est temps de se réveiller mais le réveil ne va pas se faire dans le bonheur: se réveiller sera douloureux.

Les syndicalistes sont rejetés, les élus sont rejetés mais la pseudo démocratie directe a t'elle un avenir ?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Coup de gueule

Repost 0