Publié le 28 Novembre 2013

L'INDEPENDANT

Vie politique : des “bonnets d’âne“ au Barcarès et St-Cyprien == ICI==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 15 Novembre 2013

L'occasion nous avait déjà été donnée de constater à quel point notre maire était réactif. En effet, à l'occasion de la modification de la fiscalité des ports, il était intervenu pour s'insurger des conditions de hausse des impôts fonciers du port.

Un article du 24 juillet dernier <<ICI>> relatait cet épisode mais surtout marquait l'étonnement lié à cette intervention du maire, intervention qui avait suivi celle de nombreux interlocuteurs (Fernand Siré, le président de la fédération française des ports de plaisance, et bien d'autres), intervention qui n'apportait rien de plus mais qui avait pour objectif de montrer qu"ON"s'intéressait au sujet. Depuis pas grand chose, mais tous les acteurs ne pouvaient pas intervenir sans qu"ON" ne soit présent.

L'article énonçait bien d'autres sujets de politique générale pour lesquels nous aurions aimé connaître l'avis de notre maire néo-UMP. La perche était tendue, mais l'appât n'a pas fonctionné. Rien sur le mariage pour tous, la politique familiale, le nucléaire! Les sujets ne manquent pourtant pas pour prendre des initiatives et affirmer son réel engagement. Quand tout le monde aura un bonnet rouge, il en aura un, mais après tout le monde. Mon petit doigt me dit que son logisticien, chef des groupies s'affaire déjà..

Aujourd'hui, alors que le mécontentement gronde sur la modification du temps scolaire (passage de 4jours à 4 jours et demi), le moment est choisi par notre maire pour faire une déclaration " dans le vent" alors que cette opinion aurait pu s'exprimer lors d'un conseil municipal (comme dans de nombreuses communes du département) ou lors de réunions avec TOUS les acteurs de l'éducation. Encore une fois, que nenni ! !

Il est beaucoup plus facile de mobiliser des affidés porteurs de pancartes "2014-Del Poso " lors de réunions politiques que de présenter sa vision de l'évolution de la société. Il est agréable de remarquer que lors d'une dernière réunion politique, les groupies de Saint-Cyprien et de Barcarès sont pratiquement les seuls à s'être fait remarquer. Qu'en penser ? une coïncidence, une vision partagée de la politique?

Pour les électeurs qui voulaient un visionnaire, c'est raté. Il faut se contenter d'un acteur à la remorque de l'actualité, mais qui interviendra toujours pour faire caisse de raisonnance, torse bombé.

Quand même, l'article de Ouillade n'est pas sans intérêt, ne serait-ce que pour ce que notre maire y déclare :

  • "Je suis contre car cela coûte trop cher et il y a trop de difficultés". On peut se poser la question de savoir si ces préceptes sont appliqués dans la gestion quotidienne de la ville ?
  • "Une somme que nous n’avons pas et qu’il faudrait trouver en augmentant les impôts." Est-ce un présage à une augmentation des impôts dont l'État, une fois encore, serait le responsable? Tout comme l'État est responsable de la revalorisation des valeurs locatives, comme l'indique notre maire ainsi que le maire d'Elne (une coïncidence, encore ?)!
  • « Je n’entends pour l’instant que des gens qui sont contre, aussi bien chez les enseignants, les parents que les élus… à part le gouvernement ». Là, également, le cercle d'écoute est restreint. Certains quartiers attendent encore leur réunion avec le Maire pour exprimer leurs avis. Mais il reste des voies sans issue.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 2 Novembre 2013

Au delà des impôts fonciers pour lesquels la contribution de Saint Cyprien est hors normes et, parce qu'ils augmentent encore plus du fait de l'Etat, il y a aussi une spécifité locale : la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères.

Revenons d'abord sur les impôts fonciers. Le Maire nous a dit qu'ils n'augmenteraient pas durant son mandat actuel. Mais nous avons réglé plus de 3 Millions d'Euros supplémentaires durant ce même mandat. Les impôts n'augmentent pas mais nous payons plus. La faute : L'Etat qui revalorise tous les ans les valeurs locatives. Pauvre Etat qui revalorise une base qui ne lui profite pas, mais qui profite aux collectivités locales : il est bien bête. Il est d'ailleurs amusant de constater que cette argumentation est reprise de concert par notre Maire UMP et le Maire communiste d'Elne. Ils n'ont pas eu, l'un comme l'autre, l'idée de baisser les taux pour aboutir à des montants identiques pour les contribuables. Pauvres de nous.

Au delà de ce cas, la municipalité précédente avait instauré 2 taux de taxe d'enlèvement des Ordures Ménagères : un taux pour les zones résidentielles et un taux majoré pour les zones touristiques.

Pourquoi ce taux majoré ? Parce qu'à cause des touristes les ramassages doivent être quotidiens en période estivale. On oublie de dire qu'a contrario les ramassages hivernaux doivent être proches de zéro. Une belle rupture d'égalité entre les citoyens de cette ville, mais le paradoxe ne s'arrête pas là. Depuis des années, des zones touristiques sont devenues résidentielles et pourtant le taux de taxe est resté le même.

Un exemple : L'Aygual bénéficie d'un taux de taxe de 13.9% (Il y a beaucoup de non résidents ???) et les immeubles du port du 11.70% (C'est une zone résidentielle dans laquelle 10% des immeubles sont occupés en hiver). Ainsi des habitants règlent 19% de taxe de plus que les autres..

Un conseil municipal présidé par le Maire actuel avait traité du sujet et, une partie de l'opposition, qui connait bien la ville sans doute, découvrait le sujet et tout le monde s'accordait à réparer cette injustice flagrante et devait travailler sur le sujet.

Bla, bla bla. Rien ne c'est passé, même si le directeur de Sud Roussillon avait promis l'envoi de documents qui, comme les précédents, ne sont jamais arrivés...

Dans cette période pré-électorale qui voit fleurir partout des chantiers (c'est comme cela que nous savons que nous sommes en période pré-électorale où on bouche les petits trous (ou on met des panneaux partout), ce qui ne fait pas une politique...), peut être que la réparation de cette injustice, qu'on ne peut mettre sur le dos du gouvernement pourra faire l'objet d'une attention particulière? Qui sait ? Depuis 2004, l'écart cumulé est de 500€ pour un même bien entre ces 2 taux!!

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0