Publié le 26 Mai 2014

Les élections européennes viennent de se dérouler sans grande campagne et les suites continuent avec un grand déballage en tous sens. Les affaires de ce jour viennent encore ( mais est ce encore possible) ternir une image de la politique.

Pourtant si nous analysons les scores des candidats dans notre commune;

  • L Alliot FN à 41%
  • M Alliot Marie UMP à 22%
  • V Roziere PRG- PS à 10%
  • ....

Nous ne comprenons pas pourquoi ( ou plutôt nous comprenons bien) il n'y a pas eu de liste FN aux dernières élections municipales. Quelle débandade aurions nous vécue? Pour employer les mots à la mode : séisme, tsunami. Et il y a même eu 48% de votants.

Il n'est pas question de blâmer les 1730 personnes qui ont voté pour L.Alliot: elles ont leurs raisons et il ne suffit pas de crier "Au loup" pour transformer le peuple en brebis. Le peuple a déjà été suffisamment essoré et trait. Les élites , ou ceux qui prétendent en faire partie, ont démontré et continuent de démontrer une inefficacité performante.

Ce matin, un ancien conseiller de président disait que ce dernier (le président) n'avait en 5 ans fait que transgresser les traités signés et pourtant il était son conseiller. Et l'élite (ou la prétendue telle) demande au peuple de respecter les lois. Il faut vraiment faire de la politique autrement, mais ces professionnels de la politique le peuvent ils ?

Vivement le permis à points en politique: on donne 12 points à chaque citoyen pour 12 ans de mandat ( 20 si on veut)et si on cumule, tant mieux, on sort plus vite...

Remarquez , si l'évolution perdure, j'en connais qui vont (encore) changer d'étiquette aux prochaines élections.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 12 Mai 2014

Thierry Del Poso a décidé, lors de son mandat précédent, de répondre de manière percutante, aux attaques des blogueurs de sa ville. Le site LA CLAU accordait une place importante dans un article du 30 mars 2011.

On y annonçait la création de son site thierrydelposo.com. Cliquer sur cette adresse continue de révéler aujourd'hui quelques surprises ...car cela reste un site de chansons "Mes Rififis en chanson". (Cela ne s'invente pas).

Pas de meilleure chance sur le site du Maire en Direct qui, après nous présenter une page "Forbidden" (cela ne s'invente pas) , nous offre aujoud'hui une page qui nous propose une interface "Exchange" (cela ne s'invente pas).

Le maire a donc choisi d'être aujourd'hui, dans le meilleur des cas, en différé.

En tout cas, ce n'est pas son site, poussif,  car loin d'atteindre la performance annoncée par son auteur lui même, qui nous aidera à le retrouver pour communiquer.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 8 Mai 2014

La traditionnelle cérémonie du 8 Mai ne rencontre généralement qu'un succès mitigé, mais il faut reconnaître que cette année, il y avait foule. La place de la mairie a été prise d'assaut... par la population.

La population présente a, en grande partie, suivi l'intégralité de cet évènement de commémoration présidé par Thierry Del poso en Personne.

Les véhicules seront visibles en d'autres lieux de la ville aujourd'hui. Bonne chasse.


L'album Photo ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 4 Mai 2014

Ce jour, le site OUILLADE publie un article relatif à une procédure introduite par Stéphane Pouré à mon encontre en avril 2012.

OUILLADE

SAINT-CYPRIEN : Stéphane Poure débouté de son action en justice contre Bernard Beaucourt ==<ICI>==

Je tiens à préciser un certain nombre de points à ce sujet:

  1. Je ne suis pas à l'origine de cette information. Mon blog n'a jamais été mis à contribution tant pour les procédures dont j'ai été à l'initiative que pour celles où j'ai pu être mis en cause. La seule exception est relative à des faits qui se sont produits en public en 2009,
  2. Effectivement, une plainte judicaire avait été déposée à mon encontre, suite à une plainte déposée auparavant en gendarmerie par 2 Stéphane. Un seul des deux a poursuivi la procédure, en réclamant modestement 8000€, une diffusion dans le Journal local et 6 mois sur le blog...
  3. Ces affaires relèvent du domaine privé, même si mon blog en est à l'origine, et n'ont besoin d'aucune publicité,
  4. Ces affaires relevant du domaine privé, j'en assume seul les conséquences, financiaires et autres,

Le jugement de cette affaire a été rendu début mars. Et pourtant, il n'en a pas été fait mention durant la campagne des municipales.

Je répète que je ne suis pas à l'origine de cette information, je ne pense pas que Stéphane Pouré en soit l'instigateur, car condamné aux dépens et on peut se demander:

  1. Pourquoi elle sort?
  2. Pourquoi aujourd'hui ?
  3. Quel intérêt? Pas le mien, sinon je l'aurais fait depuis longtemps.
  4. Les autres procédures gagnées n'ont fait l'objet d'aucun article...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 2 Mai 2014

Lors des conseils municipaux, nous assistons de manière régulière à une expression de la majorité municipale concentrée sur la personne de Thierry Del Poso, assisté de certains fonctionnaires municipaux.

Les rôles de sa majorité se limitent, pour un petit nombre, à lire simplement (quand ils vont jusqu'au bout du texte) le rapport proposé au conseil et pour l'autre nombre, à assister passivement au dit-conseil. Passivement, pas tant que cela, car les Smartphones chauffent: on s'occupe comme on peut! Pianotages, chuchotements, moqueries, jambes agitées ....

Mais quand Thierry Del Poso est absent ???

D'aucuns, mauvaises langues sans doute, ont fait trainer le bruit d'un ami, félon dans l'âme, en état d'alerte permanente sur un empêchement définitif éventuel de Thierry Del Poso: il attendrait son heure !!

Mais le dernier conseil municipal a permis l'émergence de 3 membres qui ont, avec fermeté (ne pas confondre avec autorité), répondu à l'hostilité d'une opposition qui s'intéresse aux affaires communales:

Nathalie Pineau a présidé le conseil et lanciné "le débat est clos, on passe au vote" sans pouvoir apporter la moindre réponse aux questions posées, mais quelle placidité, quel flegme !! Une insensibilité digne d'une étude du CNRS.

Thierry Sirvente, sans doute gonflé par l'abscence de Thierry Del Poso, a cru que, durant cette absence, il était chargé de la police de l'assemblée. Non, Thierry, il faudra attendre ....

Frédéric Berliat qui, pour une fois, a parlé avec son coeur et sans réserve. Un ton haut, une autorité personnelle et un discours où le terme de progressiste est apparu de manière incongrue dans le débat. La signification de cette allusion au progrès a été largement incomprise. Sans doute ne sommes nous pas suffisamment ouverts ?

Un constat: 3 prétendants et un absent bien muet, pourtant d'une verve et d'un ton tonitruant d'habitude. Serait pour se faire craindre du titulaire quand il est présent ?

Thierry Del Poso, également absent, lors du conseil de communauté du lendemain, a été remplacé par le Maire D'Alenya. Un conseil communautaire consacré à toute la politique budgétaire de Sud Roussillon: en 3/4 d'heure tout a été plié dans un silence assourdissant. Mais il y avait un petit réconfort offert en fin de conseil...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0