Publié le 30 Novembre 2015

Le temps est venu de revenir à l'essentiel, quoi que !!!

Nous aurions pu croire que les évènements touchant notre pays dans ses valeurs les plus profondes auraient amené à un peu plus de sérénité et remis les pendules à l'heure des fondamentaux.

Nous aurions pu croire que le rassemblement d'une grande partie de la classe politique aurait ramené le calme et la quiétude mais:

Voilà que la blogosphère se mobilise pour ou contre l'installation d'une crèche à la mairie.

Il est vrai que l'association des Maires de France, dont le président est François Baroin, membre éminent du parti Les Républicains, recommande dans un opuscule publié récemment ... de ne pas installer de crêches dans les mairies.

De l'autre côté, nous avons Thierry Del Poso, membre actuellement du parti Les Républicains, qui vante l'installation d'une crèche dans la mairie. Difficile de s'y retrouver. Toutefois les motivations de l'installation de cette crèche, pour la première fois depuis 20 ans,sont faibles. Le fait que le précédent maire Jean Olibo  l'ait fait, dans un contexte tout autre ne peut servir de justification quand, depuis de nombreuses années, aucune installation de crêche n'a été constatée.

Par contre, qui cela gêne t'il ?

On voit déferler les critiques de pseudos laïcs qui ne sont en fait que des intégristes de la laïcité. Comme dans toutes les formes de pensées, on y trouve des intégristes qui se manifestent souvent par des moyens outranciers: les catholiques de Mgr Lefebvre, les musulmans salafistes et autres, les juifs ultra-orthodoxes et nous avons aussi nos ayathollas du laïcisme.

Chacun de ces extrêmes veut imposer sa loi, tandis que la majorité des chrétiens, musulmans, juifs et même laïcs acceptent le partage des modes de pensée. On fait des amalgames entre musulmans et les djihadistes comme on le ferait si ces derniers se réclamaient d'un autre Dieu.

Nul n'est besoin de réclamer une neutralité telle que certains et certaines la réclament sinon il faudra rejoindre les barbares dans la destruction des manifestations cultuelles de tous les lieux publics: peintures, cloches, ornements, vitraux etc...

Bravo les édifices publics tous dépouillés d'oripeaux de l'histoire de notre pays.

Mesdames et messieurs les intégristes du laïcisme (vous vous qualifiez souvent de bien pensants), il faut raison garder.

Et j'irai voir la crêche de la Mairie.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0