Publié le 24 Juillet 2013

La fiscalité des ports de plaisance est au coeur de la loi de Finances rectificative pour 2012. Le site Ouillade fait part, aujourd'hui,  de discussions engagées au niveau gouvernemental sur une modification des règles actuelles de calcul de la valeur locative applicable aux ports de plaisance à compter du 1er janvier 2014. ==<ICI>==

L'article de Ouillade fait référence à un communiqué de la Fédération Française Des Ports de Plaisance, dont le président est connu et reconnu de tous.

Un sénateur avait posé une question écrite à ce sujet dès le 27 Juin dernier,.

Fernand Siré a interpellé Pierre Moscovici sur ce sujet,

Et aujourd'hui, Me Thierry Del Poso, interpellé par un article sur Saint-Cyprien sans qu'il n'en soit le porteur, réplique dans les 4 heures et attaque la politique gouvernementale. Comment peut-on parler de Saint-Cyprien sans que Thierry Del Poso n'en soit à l'origine ? Encore faudrait-il qu'il soit affluent, comme dit Ouillade. Il ne s'agit pas d'influence, mais d'affluent comme la rivière du même nom qui tombe dans le fleuve, "Siré". Car il est bien en retard et quand même, peu informé du sujet. "il ne décolère pas" mais quelle contenance dans sa colère !!  Elle a bien du mal à s'extérioriser.

Il y a même des pétitions lancées depuis quelques jours==<ICI>==. car sur beaucoup de sujets, nous ne l'entendons pas ... Ah si : un seul : le soutien au maire de Perpignan sur l'affaire Dieudonné, bien après les faits, ....cela évite les coups. En dehors de cet épiphénomène, rien.

Pas un mot sur le Mariage pour tous.

Pas un mot sur la réforme de la politique familiale.

Pas un mot sur la réduction de la part du nucléaire.

etc ...

 

 

Serait-ce que sa seule ambition se limite à la gestion municipale ? Que nenni, les joutes pour les précédentes élections législatives restent présentes à notre esprit.

Bref Standard and Poor's lui accorde un triple A

A ...ssisté

A ...ffluent

A ...ssez  d'un maire qui déçoit de plus en plus de cypriannais sur sa manière de gérer la commune.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 20 Juillet 2013

Voir ci après l'hommage qui lui est rendu ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Juillet 2013

Saint Cyprien, ville d'accueil de touristes mais aussi ville de vacances...

Il semble que quelques personnes encadrantes vont prendre des vacances cet été. Nous le savons, Saint Cyprien est une ville touristique, mais cela n'empêche pas les élus de quitter la ville pour aller voir ailleurs en pleine saison touristique: On imagine les maires de Font Romeu , de Courchevel ...absents aux vacances de Noël , d'hiver ...

Mais nous sommes à Saint Cyprien.

Enfin, comme c'est la crise, il semblerait que certains (et nombreux) prennent des vacances , mais seulement avec un billet d'aller, sans billet de retour.

A voir

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2013

Dans les collectivités locales, les associations contribuent largement au rapprochement de personnes autour d'un thème, de valeurs partagées par les membres. Pour certaines d'entre elles, ces valeurs sont sous tendues par un esprit de solidarité, de partage, de mise en commun. Mais les associations qui respectent ces valeurs doivent à tout prix préserver leur indépendance de tout pouvoir économique, financier et, bien sur, politique.

Il n'est pas question ici d'évoquer les associations professionnelles qui, elles, ont pour seul but , souvent non avoué, de faire du lobbying !!! C'est, dans ce cas, une mutualisation de moyens et de ressources pour peser sur l'environnement économique et politique. Il arrive bien souvent que les interventions aillent dans le sens inverse: le politique essaie d'utiliser les associations.

Les collectivités locales ont la possibilité d'aider le milieu associatif qui, en général, ne dispose pas de moyens financiers importants. Elles doivent le faire sur des bases d'équité, de transparence, avec une volonté clairement affichée de la politique de financement (officiel) clairement définie.

L'un ne va pas sans l'autre: pas d'indépendance des associations sans équité du financement public. C'est la règle de survie du milieu associatif. Sans cela, nous tombons dans l'arbitraire (par exemple, pourquoi une telle bénéficie t'elle d'un financement exceptionnel, d'un agent communal à temps plein...) et pourquoi pas les autres? Se poser la question sans tenter de peser sur la décision publique, c'est en devenir complice ou d'essayer par tous moyens de bénéficier d'avantages particuliers ... que nous pourrions assimiler à du recel.

Que des élus interviennent, invités ou non, lors d'assemblées générales est en soi limite quand leurs interventions et présences ne sont justifiées que par une prochaine échéance électorale (comparez 2011, 2012 et ....2013: pas un  élu en 2012 à la fête des enfants aux Capellans et une kyrielle cette année ??? Pourquoi ? Pourquoi personne à la fête des enfants de Desnoyers ?): ce n'est pas l'équité qui prime ici. C'est l'esprit de rassemblement sans prendre "parti". Que la directrice demande qu'un agent communal lui soit adjoint !! Pauvre pêcheur!!

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0