Publié le 29 Avril 2017

Décidément, cette élection présidentielle n'est pas comme les autres.

Beaucoup de pronostiques détrompés par la réalité et surtout, après le premier tour des enfants gâtés déçus et qui boudent. J'y reviendrai à l'occasion.

Mais nous avions des candidats, droits dans leurs bottes!!!

Nicolas Dupont-Aignan semblait faire partie de ceux-à: un candidat ferme, intangible qui a démissionné de son parti en 2007 où ils décrivait ces 3 premières mesures comme suit " Changer le fonctionnement de la Banque centrale européenne pour faire de l’euro un atout et pas un handicap comme aujourd’hui. Et si nos partenaires refusent, de sortir de l’euro. Ensuite, je doublerai l’effort de recherche pour que la France ne rate pas la révolution scientifique et que nos enfants aient un bon niveau de vie. Enfin, aider d’ici cinq ans cinq millions de Français supplémentaires à acquérir leur logement pour livrer des logements sociaux à ceux qui en ont le plus besoin et résoudre la question dramatique du logement. "

Il avait le mérite, contre vents et marées, de s'opposer fermement à ses anciens alliés et d'apparaître sincère. En permanence le Général De Gaulle était son référent. Ceci dit, en passant, le contexte global de la France de cette époque est très éloigné de celui d'aujourd'hui et qui peut dire ce que le général ferait dans cette chienlit.

Nicolas Dupont-Aignan, sympathique, au demeurant, était chef de Cabinet de François Bayrou, puis a viré à droite et aujourd'hui appelle à voter pour Marine LE PEN. S'il continue son évolution dans ce sens , il va aller au trou car plus à droite, cela n'existe pas, c'est le fossé.

En fait, la grenouille veut devenir aussi grosse que le boeuf car pour Nicolas Dupont-Aignan, il s'agit d'une opportunité d'exister. Comme Icare, il risque aussi de s'y bruler les ailes et le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe, lui qui, au sortir de la guerre n'avait que pour objectif de rassembler les français ne peut accepter qu'on se serve de son nom pour diviser les français.

Dernière minute: Marine LE PEN nommera Nicolas Dupont-Aignan comme premier ministre si elle est élue. Vive DE GAULLE!!

Le parti de NDA est Debout la République: elle vient de se coucher.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 29 Avril 2017

Il y a quelques jours un des candidats à la présidence a essayé de nous montrer qu'il savait naviguer ... sur un beau bateau de pêche avec un ciré bien jaune.

En fait, c'est une candidate, vous l'avez bien deviné.

L'occasion était bien trop belle de reporter sur l'Europe tous les maux de notre économie. Bruxelles serait responsable de tout.

Si on sait que la part de l’Europe dans notre législation est de 18%, c’est que 82% de notre législation ne dépend pas de l’Europe et que le petit Poucet que représente Bruxelles n’est pas un épouvantail, d’autant plus que de nombreux avantages  sont liés à Bruxelles.

D’ailleurs, il est surprenant qu’une candidate veuille faire sortir la France de l’Europe quand on sait qu’une bonne partie du financement de son parti est assuré par l’Europe. Certes, pas de la bonne manière, mais quand même.

Pourquoi vouloir couper la branche sur laquelle elle est assise ?

S’il n’y avait pas eu ces enquêtes sur les soupçons d’emplois fictifs au FN nous n’en saurions rien. Si la France quitte l’Europe, le FN manquera cruellement de financement. Le chasseur devient chassé.

Il est vrai que nous n’en sommes qu’aux investigations mais que dirait-on d’une personne convoquée devant les magistrats pour rendre compte de faits répréhensibles qui ne se rendrait pas à la convocation ?

Tout simplement un adhérent du FN qui ne se soumettrait pas. Un potentiel insoumis sans doute. Est-ce pareil ? On se le demande.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Avril 2017

Durant la première partie de la campagne, notre maire n'a pas soutenu le candidat de son parti (l'était-il vraiment ou était-ce un autre à soutenir venu du coeur celui-là?). Dans certaines communes environnantes, des réunions publiques ont permis à des citoyens d'écouter les propositions de représentants de certains candidats.

A Saint Cyprien, rien sauf quelques communications sur le judo, les petits bateaux à moteur électrique et bientôt les vélos. Nous espérons que ces derniers ne fonctionneront pas à l'énergie solaire ..... comme les parcmètres.

Et maintenant ? Notre maire va-t'il faire quelque chose ou rester à la Peine?

Certes, certains de ses alliés socialistes, peu nombreux car avec 3.2% des voix, ils ne peuvent se targuer de représenter qui que ce soit (227 voix !!!) pourraient l'aider mais même Hamon n'a pas été aidé, alors...

Le résultat est là:

Selon l'INDEPENDANT

[DIRECT] Présidentielle 2017: les Pyrénées-Orientales placent Le Pen en tête puis Mélenchon

C'était l'Info du 23 Avril. A SAINT CYPRIEN 49% des électeurs ont voté pour ces extrêmes sans que localement on ne trouve à dire quoique ce soit ou alors la situation est celle que nos élus attendent. Parier sur le clientélisme, parier sur les difficultés des gens, en tenir certains avec un petit boulot occasionnel finit par se payer. Nos édiles sont coupables de laisser les concitoyens dans l'ignorance en ne faisant pas le travail d'explication pédagogique indispensable.

On finira par effaroucher les touristes qui ne se satisferont pas de simples fêtes destinées aux touristes.

Heureusement, il y a des fêtes locales traditionnelles où la culture catalane en est l'axe majeur.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Avril 2017

le 23 Avril 2017

Source l'Indépendant

 

Et maintenant nous attendons les ralliements de ceux qui n'ont même pas fait campagne pour le  candidat de leur parti.

Vu les scores, il y a de la reconversion dans l'air

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Elections

Repost 0

Publié le 7 Avril 2017

L'été s'annonce.....: un flot de touristes va venir pour renflouer les caisses de la ville.

FRANCE BLEU

À Saint-Cyprien, les parkings de bord de mer deviennent payants pendant l'été <<ICI>>

Les raisons invoquées par le Maire lors du Conseil Municipal ont été "de remplir les caisses de la ville", autrement dit, vous ponctionner. Nous verrons bien en octobre le bilan qui pourra en être fait car les équipements seront, comme les clubs de plage, montés et démontés tous les ans. Il faudra connaitre les coûts d'installation, de démontage, d'exploitation, d'amortissement et comparer avec les recettes en face.

Les habitants (terme vague) ne seront pas en reste car :

  • ils devront payer 30€ pour le période, ce qui augmentera d'autant et indirectement les taxes qu'ils paient déjà. On vous dira que les taxes foncières et d'habitation n'augmentent pas, ce qui est faux mais vous allez en prendre pour 30€ par voiture.
  • les trottoirs déjà bien encombrés vont l'être bien plus. Le paradoxe est qu'aujourd'hui les véhicules  qui encombrent les trottoirs ne sont pas verbalisés et que ceux qui n'auront pas réglé leur stationnement le seront. Alors garez vous sur les trottoirs.
  • les jours de marché, les voisins de la zone qui sont sur des voies non payantes, vont avoir du mal à sortir de chez eux ....
  • les clubs de plage vont voir déguerpir leurs clients à 14h car la plage horaire non payante du midi ne va pas permettre aux clubs de remplir leurs tables : on crée de l'emploi !!! Au Port, les restaurants et commerçants vont-ils survivre ?

Enfin on nous dit que " L'été, il y a beaucoup de stationnements gênants", remarque Arnault TRIPLET, directeur général des services à la mairie de Saint-Cyprien ". C'est surtout vrai depuis Latour Bas-Elne où les impôts sont moindres et d'où on ne voit pas bien ce qui se passe le reste de l'année...Par exemple, rue de l'Abbé Prévost et rue Carlos de Lazerme (où des accès sur la voie ont été créés par la mairie alors qu'ils n'existent pas au permis et permettant à des véhicules d'encombrer la vue et les trottoirs,..), ou des accès illégaux directement sur les espaces verts (coin de la rue Mirabeau). Chacun aura dans son quartier des exemples, c'est pas ce qui manque.

Si la mairie voulait réellement mettre de l'ordre, y a de quoi faire. Elle ne le fait et ne le fera pas car de nombreuses délibérations ne sont pas suivies d'effet. Parmi les dernières, celle où les travaux sur clôtures (rehaussement)  doivent faire l'objet d'une autorisation en mairie.... La ville est remplie de clôtures anarchiques et récentes.

Il faut faire ce que l'on dit et qu'on a fait voter. Pour certains le zèle municipal existe mais c'est bien mal réparti.  Il est vrai qu'il suffit de reprendre le programme du maire.....De promesses électorales non tenues, normal qu'en tant que maire ses délibérations soient aussi volatiles..

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié dans #Vie de tous les Jours

Repost 0