Publié le 31 Décembre 2009

Bonne année 2010
Et beaucoup de précaution et de prévention sur le route, car je veux vous retrouver  bientôt.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 29 Décembre 2009


L'INDEPENDANT

La valse des adjoints sur la scène du conseil municipal  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 28 Décembre 2009

Soyons honnête: ce conseil municipal était un exercice difficile pour notre Maire. Si difficile qu'il a tardé  à le programmer, puisque le précédent datait du 13 novembre, si difficile qu'il a tant attendu que l'accumulation des points à l'ordre du jour faisait présager une durée importante dans la tenue du conseil, si difficile qu'il était à crans. Alors, il l'a programmé à 13h30.

Le début d'explication du Maire est à se tordre de ...douleur ! Car on ne rit plus.

La question du mandat donné par M Mazurek à Jean Jouandet et le matin même du Conseil au Maire lui-même. Cette question est d'autant plus surprenante que M Mazurek fait partie du groupe "PUGNACE" et qu'il est  secrétaire-adjoint de l'association "CAP ESPOIR" créé par les membres du groupe "PUGNACE" , dont M Mazurek fait partie. Comment un tel homme peut avoir été amené à donner une procuration à Jean Jouandet, puis au Maire dont il s'est écarté? Une instruction est en cours.


Nous avons eu droit à une leçon de respect et de dignité adressée à l'encontre du public, ce qui ne soulève aucun commentaire. Pour ma part, j'ai toujours appelé au respect des débats, même quand le Maire actuel était opposant à l'équipe précédente et qu'il haranguait la foule pour qu'elle manque de respect à l'encontre des anciens élus. La vidéo existe, mais il n'est pas utile de ressasser les mêmes choses quand on ne veut pas entendre: ce n'est pas la girouette qui tourne, mais le vent.

Revenons à la date et l'heure du conseil.

A la remarque faite par Marie-Pierre Sadourny-Gomez, la remarque du Maire ; c'est un manque de courtoisie de sa part que de poser la question. Je n'ai vu dans cette question  ni manque de civilité, ni manque de politesse, ni manque de correction (définition du mot courtoisie). Pensez donc, c'est Noel pour tout le monde et le 31 Décembre cela ne serait pas mieux. Mais la vraie raison, il la donne "Cela n'amuse personne" : on comprend largement aux visages de l'assemblée, pas MDR!!! Et malgré tout cela, nous ne verrons que des questions urgentes à traiter.

Pourquoi avoir attendu cette période pour bourrer 28 points à l'ordre du jour, pour avoir fait revenir des élus de leur lieu de vacances?

Une seule question: pourquoi n'y a t'il pas eu un conseil avant les fêtes pour traiter de ces questions urgentes  et faire un autre conseil, à l'ordre du jour plus léger pour répondre au calendrier sur le dossier de l'aire des gens du voyage: tous les autres dossiers auraient pu être traités avant Noël ? Ou alors, c'est parce que beaucoup de choses n'étaient pas prêtes. On ne peut faire du clientélisme en annonçant à un certain nombre de personnes qu'elles se trouvent sur une liste proposée par la mairie pour intervenir dans une commission fiscale et traiter les dossiers.

Aller à la rencontre de citoyens bien choisis et dire "Je vous ai proposé sur la liste" est bien plus important que vérifier des dates sur des actes de délégation.

Dire que la date du conseil n'est liée qu'à la seule disponibilité du rapport du commissaire enquêteur, c'est donner du crédit à l'arbre qui cache la forêt. Les dossiers "urgents" n'en sont devenus que plus urgents, donc bouclés, donc un débat phagocyté et une opposition piégée.

Le retrait des délégations de MM Jouandet, Leroy et Marchal était un vote courru d'avance. L'opposition a bien essayé de demander les raisons qui ont poussé le Maire à se séparer d'eux ! Las, que pouvait il répondre ? Il a bien tenté de passer la balle aux adjoints en cours de déchéance en leur demandant, à eux, d'expliquer les raisons (mais la lettre de PUGNACE en avait dessiné le contour), sous le regard des passionnés de rugby, mais le match était atone. Même si les adjoints ne souhaitaient plus travailler avec le Maire, c'est lui qui a proposé les retraits de délégations. Contraint, le Maire n'a pu donner comme raison que "la perte de confiance". Là aussi, soyons honnête: que pouvait il dire d'autre ? Ils n'ont commis aucun acte répréhensible, aucune faute de gestion, aucune faute de goût : ils ne plaisent plus et c'est le droit du Prince de les rejeter.

Comme dit Jean Jouandet, comment s'asseoir à la même table que ceux qui, pour compenser leur absence de dialogue, n'utilisent comme moyens que des vitupérations grossières!! Et encore ceux là n'ont ils levé la main sur personne.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 27 Décembre 2009

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 27 Décembre 2009

carte enlevée pour accélérer le temps de chargement

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Décembre 2009

Le Petit Prince n'est pas content et s'inquiète.

 

Il se rappelle avoir demandé à sa commune : « S'il vous plaît… dessine-moi une équipe municipale! »

 

Jour après jour, le Petit Prince constate qu'il a été trompé et que l'équipe qui l'accompagnait se délite et part en lambeaux.

 

Bien sur, le Petit Prince s'entend dire que ceux qui le quittent le font pour des raisons personnelles au début, maintenant pour des raisons professionnelles. Il est inquiet et se tourne vers des sages "Qu'est ce qui reste dans le catalogue des excuses bien pensées et politiquement correctes  que certains pourraient encore utiliser?". Car le Petit Prince se méfie maintenant. Son équipe est maintenant tellement en décrépitude qu'il est obligé de laisser des membres de l'opposition se faire élire vice-président dans des commissions! Il a oublié d'installer la commission d'administration qui s'est auto installée.

 

Le Petit Prince retourne méditer dans le désert, en espérant retrouver des sages pour le conseiller. Oui, le Petit Prince cherche maintenant des conseils. Il se rend compte maintenant qu'il est réellement unique, unique à un tel point qu'il est seul!!

 

Le Petit Prince ne festoie plus avec ses amis. Son territoire est de plus en plus petit.

 

Le Petit Prince sait que l'opposition va encore lui demander l'organigramme de la Mairie. Comment pourrait-il faire alors qu'il ne peut même pas produire celui de son équipe d'élus. Et pourtant elle est réduite car 5 en sont partis. Le Petit prince se dit que s'ils ne restaient que 10, l'organigramme de son équipe serait plus facile à faire: le Maire et ses 9 adjoints .... Mais ...il n'aurait plus la majorité.

 

Le Petit Prince n'a pas trouvé non plus trouvé son aiguilleur (pour la boussole) et son marchand (pour le fichier clients).

 

Enfin, il se dit qu'il y a un conseil municipal lundi prochain et qu'il avisera. Comme lors du conseil de communautés de Sud Roussillon, il dira qu'il n'a pas fait l'ordre du jour (encore un peu et le Petit Prince aurait dit qu'il le subissait). Le Petit Prince se dit qu'il y a un problème déjà.

 

Il a mis à l'ordre du jour les changements d'adjoints, mais il n'a pas remis à l'ordre du jour les représentations dans les commissions. Et, si le nouvel adjoint aux finances n'était pas membre de la commission des finances et que Jean Jouandet y prenait le pouvoir ? Et, pour toutes les autres ?



Le Petit Prince ne sourit plus.

 

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé est fortuite

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Décembre 2009

Décidément , pas de trève à Saint-Cyprien

L'INDEPENDANT

Qui sera le prochain 1 er adjoint ?  ==<ICI>==


LE MIDI LIBRE

Hervé Morin à Perpignan le 7 Janvier ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Décembre 2009

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2009

 

Le Petit Prince est ennuyé : les professionnels du nautisme sont confrontés à des difficultés économiques graves, la commune a augmenté ses  tarifs portuaires en 2009, et a supprimé la remise spécifique de 20% accordée avant le désert de la démocratie locale.


Le Petit Prince a vite convoqué des membres de sa famille : beaucoup sont proches de lui, mais il y en a d'autres qui ne voient pas la vie de la famille sous le même angle.


Que faire ?


Le Petit Prince sait qu'il ne peut pas rétablir la remise qui serait jugée illégale. Le Petit Prince ne peut pas entacher sa réputation judiciaire.


Que faire ?


Pourtant, il l'avait promis durant la campagne (encart intérieur)!!


Que faire ?  Comment s'en sortir ?


Un coup de bluff ! De la poussière d'étoiles !! Et si pour une fois toute la famille faisait bloc et était consentente pour accorder quelque chose d'illégal. Et, oui, il n'a pas eu le temps de réfléchir aux conséquences . Mais ça fait moins mal quand on a tous ensemble à subir les foudres du droit. Que dira le préfet ? Le Petit Prince rétorquera qu'il a répondu à la fronde de ses pêcheurs et de son opposition qui essaie toujours de l'envoyer dans les cordes. Ce n'est pas de sa faute.


Que faire ? Comment s'en sortir ?

 


Délicat, car le Petit Prince se souvient d'avoir dit à Pierre Fontvieille que , soit il savait ( et diable, comme lui savait que l'an dernier en votant contre la suppression de cette remise et en voulant la rétablir, il savait que c'est illégal), soit il était à Disneyland (pour n'avoir rien vu). Et si Pierre lui disait, à son tour, que le Petit Prince était à Disneyland quand il a voté contre l'annulation de la remise aux pêcheurs!


Quelle tenaille! Comment s'en sortir ?


Et cette opposition qui réfléchit maintenant! Et qui ne veut rien faire d'illégal! Alors que le Petit Prince était dans l'opposition l'an dernier et que son vote n'était pas légal. Gare au renard.


Vivement que  Neptune(1) sorte le Petit Prince de ce passage à gué pas gai. C'est que Neptune ne va pas pouvoir faire de simulations car sa machine n'est déjà pas capable de lui sortir les chiffres de la veille, alors faire des simulations pour l'avenir !!! Pourtant, des simulations, il y en a déjà eues. Avec recul, le Petit prince se reporte au mois d'Août. Il se dit "on ne m'a pas tout dit, on ne nous dit pas tout, pourquoi ai-je fait une telle promesse" ?

 

Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé est fortuite.

(1) le prénom a été changé pour les besoins du roman.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2009


L'INDEPENDANT

Saint-Cyprien : 19 e mise en examen  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0