Publié le 28 Septembre 2011

L'idée en soi n'est pas mauvaise.

Le maire a décidé de lancer un marché pour réaliser un film sur les mémoires de Saint Cyprien, ayant les caractéristiques suivantes :

 

  • 1)tournage
    • A) interviews : entre 15 et 30 tournages, au domicile des personnes interviewées ou tout simplement sur Saint-Cyprien. Les interviews seront calées par série de 2 à 3 dans une journée. Montage final de chaque interview à inclure. Prise de vue en collaboration avec l'équipe, prise de son, éclairages
    • B) petits reportages, entre 10 et 20 petits reportages. En extérieur et/ou en intérieur sur la commune de Saint-Cyprien. Des commentaires sont à enregistrer en parallèle pour chaque reportage. Voix fournies par nos soins. Il pourra être nécessaire d'utiliser des musiques libres de droit comme fond sonore. Montage de chaque reportage à inclure avec incorporation du son.
  • 2) : Montage final : montage d'un film complet sur les mémoires de Saint Cyprien, d'une durée maximum de 1 h 30. Utilisation de photos avec montage dynamique pour des diaporamas. Intégration des interviews et reportages réalisés et fournis par nos soins. Intégration de voix de narration sur le film. Il faut prévoir l'enregistrement des voix. Ces dernières sont fournies par nos soins. Intégration de musiques d'ambiance et de fonds sonores. Réalisation d'un générique dynamique avec option de visualisation du document par chapitre. Fourniture de 10 exemples finaux .

 

 

Le cahier des charges est, à ce stade, plutôt maigre.

Il faudrait, à tout le moins, décrire l'objectif assigné à ce film: historique, économique (pour le développement touristique), politique ...

A ce stade cela semble rester ouvert mais les conséquences de ces choix ne sont pas anodines.

Monsieur le Maire devrait y associer des citoyens pour bien circonscrire le champ et pour qu'ils s'approprient ce "morceau d'histoire" qui leur appartient également.

Ce n'est qu'une proposition (comme on nous demande d'en faire, allons y)

Qui sera interwievé ? dans quel but ?

Intégration d'interviews et de reportage réalisés par la Mairie: lesquels? Sont-ils publics et accessibles à tous ?

 

Quel est le message que le maire veut faire passer ? Qui concluera la séquence ? Un élu (devinez qui), un ancien du village ? Tout est ouvert.

 

Enfin, quelle utilisation sera faite de ce film dont seulement 10 exemplaires doivent être fournis (à l'heure du numérique, cela fait vintage) ?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 27 Septembre 2011

L'INDEPENDANT

 

Montesquieu et Rousseau se refont une beauté ==<ICI>==

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2011

Notre cher ami ded est de retour. Bien entendu, comme à son habitude, il n'intervient que sur l'Indépendant : courageux, le bougre, mais pas téméraire.

Fidèle lecteur de certains blogs de Saint-Cyprien, au moins de ceux qui sont les plus actifs, il s'empresse d'affubler leurs auteurs de quolibets, plus ou moins gracieux. Certains s'approchent de l'injure, mais c'est ded, et ded peut tout.

Ded se veut cultivé, ne trouvant personne valable,

  • Que ce soit du maire actuel qu'il apprécie peu, mais il est élu et il faut le laisser faire puisqu'il est élu. Le passé n'a aucune valeur pour lui, même pas d'exemple et, toute chose restant égale par ailleurs, il y a certains élus de pays voisins qui se font déboulonner depuis un certain temps, mais comme dirait ded, ils sont élus,
  • Que ce soit les élus d'opposition, qui, pourtant cher ded, sont eux aussi élus et qu'on devrait laisser travailler, si on vous écoute, Que ce soit Claudette Guiraud, Marie Pierre Sadourny Gomez, les pugnace, tout le monde a eu droit aux qualificatifs dediens. Seul Jean Roméo a, me semble-t'il été épargné !
  • Que ce soit les non élus qui, parce qu'ils ne le sont pas, ne devraient avoir aucune idée, aucune critique à formuler. Et toute personne qui intervient dans un sens d'opposant est un petit soldat et ne peut, de lui même, avoir des réflexions personnelles.

Alors, peuple, vous avez élu des gens alors dormez, ded veille.

 

Mais ded reste petit, c'est Ded Le Petit ou encore DLP, ou encore Date Limite de Péremption car ded avoue n'avoir aucune idée .

Il déclare "A ce jour, je ne vois pas qui pourrait réellement rallier tous les suffrages pour mener correctement la commune. Certainement pas les contestataires virulents et insultants que nous connaissons. Del Poso est actuellement le maire, il faut faire avec. Ensuite, il faudra voir …"

En fait, ded verra, il est au-dessus des parties, il ne propose rien, ne s'engage en rien, ded ne fait que ce qu'il reproche aux élus d'opposition qui sont des contestataires, mais, eux au moins, se décarcassent pour l'intérêt général des citoyens et ne se contemplent pas dans un miroir. "Oh miroir, mon beau miroir qui est le plus savant, le meilleur? Mais ded, bien sûr "

Ded est notre narcisse: il ne connaît que ded, sans doute grenouille-t'il par-ci, par là pour avoir l'impression d'exister et de se faire entendre, mais visiblement, il ne rencontre pas le succès attendu. Ded souffre d'un manque de considération, de reconnaissance. Mais qui le fait souffrir à ce point ? Le Maire l'écoute -t'il ? Il le faudait car il doit avoir au moins une idée. 

Je sens qu'il va se fâcher et radicaliser ses animosités à mon encontre, alors qu'il ne connait aucune des personnes qu'il invective ou qu'il menace. Sa fâcherie lui donnera l'occasion de mettre en place une thérapie qui ne coutera rien aux finances de la Sécurité Sociale. Ça, mon cher ded, c'est du concret  !!! A visage couvert, derrière votre passe montagne, quel délice de se comporter en voyeur quand on fustige l'anonymat et que ceux que vous apostrophez sont connus !

Fais ce que je fais, pas ce que je dis : on dirait le programme de notre maire. BB people vous salue bien. Votre orthographe ne s'améliore pas, surtout quand vous vous fâchez contre contri: un excès de tension sans doute.

Vous m'avez remis sur les rails, mais je continuerai ni à insulter notre maire, ni à être virulent. Le temps m'a simplement manqué, je suis allé faire un tour pour me garer dans les villages voisins, les village people comme vous dites et je n'y ai pas vu de parcmètres, moi.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2011

L'INDEPENDANT

 

A l'heure du bilan estival de la station ==<ICI>==

 

 

Capitaine et grand électeur  ==<ICI>==

LE FIGARO

Des milliers de communes françaises surendettées ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2011

Pour une fois que le maire fait ce qu’il annonce, il le regrettera !

 

Il ne s’agit pas de promesse électorale, bien sûr, mais d’une menace enfin mise à exécution, menace de théâtre, entre la comédie et le burlesque, menace annoncée solennellement et avec effets de manche par une longue intervention dans la presse de juillet : le maire a donc lui-même et par ses préposés porté plainte. D’une part contre les élus qui saisissent la justice de ses égarements et d’autre part contre les blogs dont le franc-parler l’indispose.

 

Il a osé porter plainte lui-même, en gendarmerie, contre la dénonciation des délits constatés dans la vente d’Al Fourty. Il n’a craint là ni le ridicule immédiat ni le retour de boomerang. Notre avocat de maire réagit comme un gamin pris en flagrant délit qui trépigne et nie l’évidence. Il prétend d’abord que l’on a imaginé des « délits fictifs » (la justice ne tardera pas à apprécier si la réalité rejoint la fiction). Plus savoureux encore, il dément avoir déclaré lui-même que c’est le Préfet qui a rejeté le dossier NEXITY-EDF  et il accuse de cette fausse déclaration … Jean Jouandet : les spectateurs présents au Conseil Municipal du 16 décembre 2010 savent ce qu’il en est et là aussi la justice appréciera sur pièce probante. Le monde zen du maire embrouille-t-il vraiment sa lucidité ou prend-il les juges, comme ses administrés, pour des imbéciles ?

Dans cette démarche pour plonger la vie municipale dans un confortable brouillard de fiction, le maire et ses préposés (M. Humpage et Mme Targues, bien sûr) ont déposé en gendarmerie une batterie de pétards mouillés destinés à intimider ceux qui dévoilent la vérité. Ils ont accusé les blogs, les 4 blogs qui le dérangent, pas ceux à l’enseigne du burro catalan, ni de son nouveau parti. D’après les plaignants, nous porterions atteinte à leur honneur par des révélations ou des propos estimés abusifs ou diffamatoires.        

 

Vous, lecteurs de l’un ou l’autre de ces sites ou mieux encore de l’ensemble, vous apprécierez la valeur de cette procédure à son inspiration répressive et à sa volonté de bâillonner les relais d’opinion et d’expression indociles ou insolents. Mais l’effet de ces plaintes sera pervers pour leurs auteurs. Rien ne les fonde, nous en avons démonté les arguments superficiels : elles n’aboutiront qu’à accélérer nos propres procédures, à nous ouvrir en réplique une plainte en dénonciation calomnieuse, à nous conforter dans notre solidarité et notre détermination à dire la vérité à tous, et même à dire leurs 4 vérités aux uns et aux autres.

 

Bref, l’inconsistance de ces actions et leur animosité se retournent contre leurs auteurs. Ces plaintes auront un impact exactement inverse à l’attente des plaignants. Nous pourrions les en remercier. Mais pour éviter d’être par le burro taxés de haine ou de mépris, regrettons simplement pour la dignité de la ville que cette impudence, certes coutumière de leur part à notre encontre, les ait conduits à une telle imprudence.

 

Non, M. le maire, les affaires ne sont pas closes et nous continuerons à en parler librement : le silence est complice ; nous ne nous tairons pas…

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2011

L'INDEPENDANT

 

Thierry Del Poso entendu sur l'affaire de "faux en écriture"  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2011

La Clau titre ce mercredi

Thierry del Poso, 47 ans, et Gilles Foxonet, 43 ans, se verraient députés   ==<ICI>==

On s'en doutait bien un peu. En fait dans cet article, la seule chose qui soit vraie est que ces jeunes veulent le pouvoir. Il est effectivement beaucoup plus facile d'être député que d'être maire. En tout cas, la gestion quotidienne de votre collectivité importe peu : les salons, la notoriété, la paie sont bien plus importantes et les emm.... moins nombreuses. D'ailleurs, les sites du Sénat et de l'assemblée nous donnent des indicateurs de l'activité de nos élus et... ils ne sont pas bons.

Notre maire, amoureux de son village comme il aime à la dire, cherche depuis un certain temps à évoluer vers d'autres cieux.

  • Il n'a pas suivi Hervé Morin dans son attachement à JL Borloo et a préféré rejoindre ceux qu'il avait largement remerciés de son élection (ceux qui avaient perdu son numéro de téléphone),
  • Il a invité beaucoup de maires des communes des PO pour les festivités de la Patrouille de France, mais pas les élus de son village,
  • Il a diffusé un document au titre évocateur "Valeurs du Roussillon", mais qui au recto fait une tentative d'analyse politique sur le département : Il y va de l'analyse des cantonales , de l'attitude de Ségolène Royale (avec un e, décidément ça continue à rester approximatif), accompagné d'une remarque sans appel "avec les abstentionnistes et les votes FN, ce sont 70% des électeurs qui sont déboussolés). Il oublie de dire que des Nouveau Centre devenant UMP alors que d'autres veulent fonder un autre Centre ( avec beaucoup d'Oxygène), des UMP (JP Alduy) ralliant JL Borloo, lui même longtemps ministre de Nicolas Sarkosy et auquel il s'oppose maintenant ; tout cela ne facilite pas l'orientation et la boussole s'affole aussi à gauche.

   Le verso fait la part belle à l'intercommunalité Sud Roussillon : c'est complètement décalé, hormis s'il s'agit d'un alibi de facturation  ==<ICI>==

  • La Clau parle du site personnel conquérent de notre maire. Mais les journalistes s'y sont-ils penchés ? On en doute. Son site foisonne ...C'est un CLAU Aqueux.

Enfin, il voudrait postuler sur la 2ème circonscription des PO : bon courage. Sa caravane publicitaire sera animée par M Ambroise.



 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 7 Septembre 2011

Le Sénat va procéder prochainement au renouvellement d'un certain nombre de sénateurs (le 25 septembre) dont on dit bien souvent que se sont des sages aidés par leur expérience acquise ... et leur âge.

 

L'élection s'effectue au moyen d'un scrutin réservé à des grands électeurs (c'est ainsi qu'ils se nomment ....quoique..) et, donc, ces derniers sont sollicités pour adouber ou non certains candidats.

 

Sur les 343 sénateurs, 170 sont à renouveler et les deux sénateurs du département (Jean-paul Alduy et Paul Blanc) sont dans cette situation et ... ils font campagne.

 

Les candidatures doivent être déposées pour le 16 septembre et, au moins dans notre département où le scrutin est majoritaire à deux tours (sont élus les candidats ayant obtenu la majorité des voix), les candidatures présumées se font connaître par du battage de semelles. C'est dire que la pêche est ouverte.

 

A Saint-Cyprien, Jean-Paul Alduy (UMP puis rallié récemment à JL Borloo mais toujours dans le groupe UMP au Sénat) a été convié par le Maire (Nouveau Centre puis rallié récemment selon des rumeurs à l'UMP) et ses élus de la seule majorité municipale, en partie mais élargie au groupe de Jean Roméo et hors de question de convier les élus des Groupes Guiraud, Sadourny-Gomez et, bien entendu, encore moins les élus du groupe Pugnace, de sa majorité pourtant mais des "traîtres" à sa cause. Que la carte politique est compliquée!

 

A Saint-Cyprien, Christian Bourquin (Socialiste et toujours en marge du PS depuis son élection à la Région) est venu aussi faire son petit tour à la Mairie. Et les mêmes causes ont produit les mêmes effets: les invitations qui devaient être adressées à tous les élus ne l'ont été qu'aux mêmes que pour Jean Paul Alduy. Il est vrai que la Clau titrait le 24 Mai

"Sénatoriales: Bourquin veut "certaines voix de droite" ==<ICI>== .La politique permet tout et rend amnésiques les électeurs. Déboussolés!

 

Et on s'étonne de l'abstention (dans le meilleur des cas) en attendant de jouer à Collard Maillard.

 

Qu'est ce qui a bien pu être promis à nos candidats de droite et de gauche par l'équipe municipale pour que tous les deux en soient ravis.

Encore une histoire de cocu qui attend l'un d'entre eux. Il partira en chantant , en chanté, en chant'âge. Le refrain est connu.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2011

Le maire est  zen, en super  forme et bourré d'idées pour la rentrée : conditions idéales pour reprendre le chemin des bancs de la mairie. Deux articles sur son blog en 4 jours : il en a des choses à nous raconter. Que nous réserve t-il pour cette troisième année de mandat ?

 

Un petit retour dans le passé nous permettra de mieux comprendre le fonctionnement "ampoule lumineuse" de notre maire. Premiers éclairs en 2009  : il  a concocté un programme avec plein d'idées. Que sont-elles devenues, 2 ans après : idées oubliées, manquées, mauvaises idées, idées irréalisables (Jusqu'à un proche qui déclare que certaines étaient illégales ...Encore un programme élaboré seul,......).

Une seule idée en réalité : être maire et agir en maître. Nouvelles illuminations pour la rentrée 2011 : entre la députation et le fauteuil de maire, pas si confortable que cela en fin de compte,  l'étoffe de député l'inspire plus. L'avenir nous dira quelle veste lui sied le mieux.

 

Et puis tient d'ailleurs, à quoi cela sert-il d'avoir des idées ? Avant de se vanter d'en avoir plein de nouvelles,  réalisons déjà les anciennes.

 

Pour l'instant en tant que maire et maître, il est indispensable pour la poursuite de la 3ème année de scolarité municipale que la classe Révise. Il faut reprendre le programme de travail et  faire le point sur l'état d'avancement des anciennes idées : où en est -on ? Un travail collectif est conseillé.

 

 J'attire l'attention sur le caractère indélébile de ce qui est écrit : pas question de changer de programme ! Pas de gommage et ratures. Ci-joint le programme initial (au cas où il aurait été trop bien rangé).

 

 A l'issue de cet exercice responsable facilement réalisable en très peu de temps, par pointage par exemple, une grande réunion publique pourraît être organisée et une présentation collégiale du bilan à mi-parcours faite à la population : R comme rêve ...!!!

 

 

"Si un homme a une grande idée de lui même, on peut être sûr que c'est la seule grande idée qu'il ait jamais eue dans sa vie" - Alphonse Esquiros

 

 

  Demandez le programme ==<ICI>==

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0