Publié le 23 Novembre 2011

 

 

Sans revenir sur la polémique relative à la vente du camping en elle-même, il est quand même utile et intéressant de se pencher sur le discours qui est tenu depuis plus d'un an.

 

Une première remarque, positive celle-là, s'impose : le discours est resté strictement le même depuis un an. Il n'a pas varié d'un pouce et c'est même à se demander si nos élus ont appris quelquechose depuis le début de cette affaire. Car, nous pouvons dire que l'attention portée sur le sujet aurait du, ou pu , les inciter à travailler le dossier. Il faut cependant reconnaître qu'un an après nous restons dans les approximations.

 

Non, l'estimation des Domaines n'est pas de 7,5 M€, mais 7,9M€ (c'est le maire lui-même qui le dit en conseil municipal, cette tribune qui lui est réservée).

 

Oui, le maire répète que "c'est une vente de gré à gré. La mairie choisit l'acquéreur en ayant une seule obligation, vendre le bien au-dessus du prix des domaines." Pour autant, cela n'interdit pas, politiquement, de réaliser la vente au mieux des intérêts …des finances communales. Dans ce dernier cas, il y avait des offres plus alléchantes, dont une qui permettait de préserver la propriété du terrain.

 

Oui, "il y a des travaux indispensables à réaliser: les écoles, les autres bâtiments municipaux" et pourquoi pas une amélioration de la mise hors d'eau de la Ville à la place d'un terrain de pétanque à 460 000€ ! Une proposition que le maire peut retenir et, même, contrairement à ce qu'il dit, je peux travailler avec lui sur le sujet (hypocrite que je suis, il n'y a aucun risque !!!)

 

Non, l'opposition n'a jamais proposé de  passer quatre ans sans faire de travaux dans les écoles, les équipements sportifs, la voirie, les espaces verts...

 

Et encore,  "c'est essentiellement ma première-adjointe Nathalie Pineau qui s'en est occupé, trente ou quarante professionnels qui sont venus nous faire différentes propositions de collaboration. Pas un seul n'a proposé le prix des domaines, 7,5 millions d'euros. Pas un. ". C'est ce que dit le maire. En fait, c'est Nathalie Pineau qui a tout fait !! Elle ne lui a même pas encore dit si c'était 30 ou 40 offres ? Un an après on n'en sait encore rien. Cela va finir par faire tâche et en faire réfléchir plus d'un.

Une petite question : comment se nomme la personne qui est chargée de "porter" les intérêts d'un autre ? On charge la mule !!

 

Oui, "Il n'y a pas d'obligation de faire une publicité sur la vente. Je l'ai pourtant faite, par souci de transparence." Alors pourquoi l'avoir faite, cette publicité et elle est où la transparence quand on ne connait pas le nombre des prétendants et quand les élus n'ont pas eu accès à leurs dossiers. A moins que Nathalie manage une réunion de présentation à l'ensemble des élus. Pas au maire, car si cela l'avait intéressé, il en connaitrait déjà plus long sur l'affaire.

 

Ah, " M. Ambroise avait, de loin, le plus beau projet.". la transparence aurait voulu que ceci soit démontré !

 

Oui, " Deux autres offres étaient supérieures. Une à douze millions.

Un très beau projet avec des bungalows équipés de panneaux photovoltaïques et sur pilotis qui montaient en cas d'inondations. Je l'ai défendu auprès du préfet, mais les services de la préfecture n'ont pas voulu de ce type d'installation sur ce terrain. Ailleurs, mais pas ici. Et la deuxième offre, à 11 millions, était une simple lettre sans projet, sans plan de financement."

 

Ah "Cette personne n'est pas venue visiter le camping et elle n'est pas venue aux rendez-vous avec ma première-adjointe. C'était donc une offre pour dire vous avez une offre à dix millions. J'en fais une à onze. C'était une offre téléguidée par l'opposition pour pouvoir dire qu'il y avait une offre supérieure qui a été refusée". Encore Nathalie !!! Nous verrons bientôt quelle sera la réalité. Question téléguidage, Nathalie en connait un rayon.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2011

LE PETIT JOURNAL du 4 novembre faisait la part belle à notre maire qui a eu l'occasion de s'afficher, en première page et sur une double page intérieure de ce journal hebdomadaire, se revendiquant de droite (et c'est bien son droit), mais bien dans la lignée du soutien inconditionnel unilatéral et bien peu professionnel. J'oserais dire "Pas très payant, quoique..."

Nous passerons sur le gros titre du "Je soutiens Nicolas Sarkozy", premier gros mensonge car, si le titre est gros, la place qui est réservée à l'argumentation est réduite à sa plus simple expression :"J'ai rejoint l'UMP quand le Nouveau Centre s'est désolidarisé de l'UMP", traduisez "le vent tourne"

 

Mais la majeure partie de l'article permet au Maire d'asséner ses vérités unilatérales, sans que le journal (le mot investigation se perd dans la profession et presse papier est parfois une expression plus adaptée) n'ait, à aucun moment eu envie, eu souhaité rechercher des confirmations ou infirmations.

Ce journal a, même, accepté la mise en cause  de personnes sans leur donner les moyens de s'exprimer. Alors, nous, les 4 personnes nommément citées dans ce pseudo-interview, avons demandé au journal un droit de réponse. La réponse publiée le 18 novembre est une bouffonnerie indigne d'une feuille qui prétend faire de l'information et qui se transforme en officine de communication du maire de Saint-Cyprien. La taille du titre est elle-même grotesque eu égard au simple contenu choisi qui est ajouté. Nous donnerons à ses différentes divagations imprimées la suite qu'elles méritent.

 

Dans l'immédiat faute pour nous d'avoir les moyens de nous payer une pleine page de ce journal, voici la mise au point que nous avons rédigée ensemble et que nous publions sur nos blogs puisque le maire lui-même le déclare à son Petit journal "l'existence de blogs est extrémement positive" ... surtout précisons-le dans une ville où la démocratie est suspendue et où l'opposition n'a d'autres armes "terroristes" que les recours à la Justice et la libre expression sur nos blogs.

 

 

 

Mensonges et diffamations de Thierry Del Poso :

nous le mettons au défi de justifier ses propos

 

 

Qu’importe que M. Thierry Del Poso clame son soutien à Nicolas Sarkozy ou brosse son auto-portrait élogieux en bluffant sur son bilan et ses " capacités " (exhibitionnisme et publicité mensongère). Mais il y a des mensonges et des diffamations qu’on ne peut pas laisser passer.. Nous mettons le maire de Saint-Cyprien au défi de justifier ses propos sur les points suivants :

 

PJF1

PJF2

PJF3

PJF4

PJF5

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2011

 

 

A L'occasion des fêtes de Noël, le commerçant propose la vente de M&M'S personnalisés.

A Saint Cyprien, le Maire nous propose ses mécomptes. Dans le Petit journal, il tente de nous faire un cours d'arithmétique, mais qui relève de la galéjade et où il associe des carpes et des lapins pour sa petite cuisine électorale.

En reprenant ses mots ;

Thierry Del Poso: … La liste que je conduisais à, au second tour, fait 47,48 % des votes, avec 3 listes présentes. Depuis que M. Roméro (le journaliste a confondu avec Roméo, sans aucun doute) nous a rejoints avec sa colistière, il avait rassemblé 15,14 % des votes au second tour, cela représente plus de 60 % des voix….

 

Quel morceau de bravoure : Il s'attribue, à lui seul, même s'il déclare qu'il s'agit de sa liste, les 47,48% des voix. Mais son constat fait l'impasse sur l'analyse de ce pourcentage et il se garde bien de décomposer ce pourcentage qui provient tout autant de voix de gauche (dont il ne fait pas partie), de voix de droite (dont il espère faire partie), de voix d'extrême droite (dont il ne fait pas (encore) partie, mais cela se murmure…). Bien entendu, rien n'est attribuable ni à  Jean Jouandet ni à Olivier Olibeau qu'il a mis en avant lors de la campagne (Hervé Morin, aujourd'hui rejeté en est témoin). D'ailleurs, un ministre de la république se déplaçant pour un candidat déplace, lui aussi des voix. Mais c'était un autre temps!!

 

 

 M&M'S PersonnalisésQu'ajoute-t'il ensuite ? Les 15.14% de la liste de Jean Roméo, c'est-à-dire 15% d'électeurs qui n'avaient précisément pas voté pour Thierry Del Poso et dont nous ne sommes pas sûr qu'ils s'y retrouvent tous actuellement, à commencer par les 31 autres personnes de sa liste !!!! Ils viennent de se rendre compte qu'ils sont opéables. Un petit plan social dirait-on aujourd'hui.

 

Malheureusement, l'économie est bien moribonde.

 


Résumons : 47% de moi et 15% de pas moi, cela fait 62% pour moi

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 16 Novembre 2011

L'INDEPENDANT

 

Camping de Saint-Cyprien : "Il y a eu un vice de procédure grave"  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 11 Novembre 2011

L'INDEPENDANT

 

le tribunal n'annule pas la vente du camping municipal =<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 7 Novembre 2011

 

Comme tout le monde le sait, le costume très « s’ailé » (zélé) de notre maire le conduit à convoiter un autre siège : celui de député. Les députés étant chargés du vote des lois, ce n’est certainement pas cette finalité de la fonction qui motive TDP, farouche adepte du non-droit,  dans sa course à la députation.  Mais alors quelle Aura l’a touché à un point tel, qu’il n’a pu se contenir et a tenu à déclarer officiellement sa flamme à Nicolas ?


« http://www.journaldunet.com/economie/enquete/assemblee-nationale/1-indemnites-parlementaires-deputes.shtml

Un député gagne 5.177 euros nets par mois : L'indemnité des députés est calculée sur la base du traitement des hauts fonctionnaires. Elle s'élève actuellement à 5.400 euros, ce qui correspond à la rémunération d'un conseiller d'Etat ayant moins d'un an d'ancienneté. A cela s'ajoute une indemnité de résidence de 162 euros et une indemnité de fonction de 1.390 euros. Ce revenu brut mensuel de 6.953 euros est amputé de 1.775 euros de cotisations sociales diverses (pensions, solidarité, CSG, CRDS…). Au total, chaque mois, un parlementaire de la chambre basse empoche 5.177 euros nets.

Pas de notes de frais : A ce revenu, s'ajoute une "indemnité représentative de frais de mandat" destinée à couvrir l'ensemble des coûts induits par l'exercice de la fonction de député : restaurant, carburant, réceptions… En bref, cela couvre ce qu'une entreprise finance sous forme de notes de frais. Cette indemnité s'élève en 2007 à 6.278 euros bruts par mois. Pour l'Assemblée Nationale, le budget consacré à la rémunération des 577 députés s'élève à plus de 49 millions d'euros, auxquels s'ajoutent 64 millions d'euros de charges sociales.

Mais bien souvent, les députés ne se contentent pas du seul mandat de parlementaire. Leurs revenus sont alors plafonnés. Les maires, conseillers généraux ou régionaux qui siègent au Palais-Bourbon ne peuvent au total percevoir plus d'une fois et demie le montant de l'indemnité parlementaire.

Chômage et retraite : Par ailleurs, les députés disposent de leur propre caisse de retraite. A partir de 60 ans, ils peuvent toucher leur pension en fonction du nombre d'annuités de cotisation. En moyenne, la retraite d'un ancien parlementaire s'élève à 2.192 euros. Enfin, les députés ont aussi leur assurance chômage. S'ils ne sont pas réélus, les députés au chômage perçoivent, pendant six mois, une aide au retour à l'emploi équivalente à leurs indemnités parlementaires.

En plus de ces indemnités personnelles, les députés disposent d'un pécule pour rémunérer leurs collaborateurs. Fixé à 8.949 euros par mois, ce crédit peut financer quatre postes d'assistants parlementaires. Ces collaborateurs peuvent être basés à Paris ou en circonscription. Si le crédit n'est pas entièrement consommé, le surplus revient dans les poches de l'Assemblée nationale. »

 

Quant on voit avec quel empressement il a fait voter ses 40% d'indemnités, alors même que la situation financière de la  ville est catastrophique  et cette vocation tardive à vouloir s'imposer dans le monde politique, tout laisse à penser que TDP est avant tout un pragmatique "solitaire" avant d'être un politique dans l'âme au service du peuple. Soyons réalistes : le retour sur investissement quand on est député est non négligeable, surtout dans le contexte économique actuel. De plus, quelle aubaine que de pouvoir embaucher, non bénévolement et en toute liberté, son ou ses assistant(e)s parlementaires et sans appel d'offres !!

Cette opportunité là, il ne peut la laisser passer. "Je soutien Nicolas Sarkosy", comprenez en langage delposien anti-démocratique : Ensemble tout devient possible     ....... (pour MOI).

A l'aulne de certains députés, proprosera-t'il une diminution du régime indemnitaire des parlementaires pour rester en adéquation avec la politique de rigueur qui vise, aussi, à plafonner les revenus des ministres et de Nicolas...? Solidaire ou solitaire ?


Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2011

L'activité sur Internet sur la commune de Saint-Cyprien est toute récente. En effet, les événements qui ont secoué la commune depuis la fin décembre de l'année 2008 sont à l'origine de la création d'un certain nombre de blogs. La majorité de ces blogs avait pour seul objectif l'information des citoyens de la ville.

 

Mais, avant tout cela, il y a l'ancêtre des blogs.

http://del-poso.skyrock.com/

La plupart d'entre eux sont restés accessibles, même si , pour certains, leurs auteurs les ont laissés en jachère.

http://saint-cyprien.over-blog.com/

http://uplc.saintcyprien.over-blog.com/

http://lesdemocrates-stcyprien.over-blog.com

Par contre, il est à remarquer la grande floraison de blogs, dont un certain nombre dépasse largement le cadre de la commune, depuis que la nouvelle municipalité a été élue. Au risque d'en oublier quelques-uns, vous trouverez ci-dessous leurs liens.

 

http://www.adc-saintcyprien.com/

http://affairebouille-unautreregard.blogspot.com/

http://claudetteguiraud.blogspot.com/

http://jeanromeo.over-blog.com/  arrêté au 18 Mai 2010

http://marie-pierre-sadourny-gomez.over-blog.com/

http://opposition-du-catalan-decu.over-blog.com/

http://www.pugnace.fr/

http://saintcypvision.over-blog.com/

http://www.thierrydelposo.fr/

http://unautrestcyp.over-blog.com/

 

Vous l'aurez remarqué, cette liste ne fait l'objet d'aucun sectarisme : la démocratie a sa place ici.

il faut également porter au crédit de notre maire, la mobilisation engendrée par la production, ou le montage de films retraçant la vie de la commune. Là également, on trouve les liens ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/user/xav66_66/

 http://www.dailymotion.com/user/sebastien-66/

 

Il est remarquable de constater l'évolution de l'ensemble de ces productions et, il me semble que nous devons porter au crédit du maire la motivation, l'intérêt, le souci de chercher à faire de mieux en mieux.

Récemment, c'est un syndicat de salariés de l'Office du tourisme qui a ouvert son propre blog :

http://c.f.t.c-saint-cyprien.over-blog.com/

Mais c'est, maintenant bien au-delà de Saint-Cyprien, que notre maire fait parler de lui. Il faut reconnaître que sa sortie du 7 octobre, en plein conseil municipal, mettant à mort la démocratie à Saint-Cyprien n'a pas laissé grand monde insensible. Au-delà de la presse locale, L'indépendant et le Petit Journal qui suivent l'actualité quotidienne et retracent les remous du moment, deux blogs de Perpignan s'intéressent également beaucoup à notre maire, et ils nous le présentent comme un futur candidat à la députation, sous l'étiquette UMP. Les liens sont ci-dessous :

http://www.ouillade.eu/

http://www.perpignan-politique.info

 

Encore un peu plus loin, nous avons France 3 Montpellier qui a effectué deux reportages (le 10 juin 2011 et le 14 octobre 2011).


Encore un petit effort et la Success Thierry deviendra nationale.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2011

L'INDEPENDANT

 

Du monde sur la 2e ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0