Publié le 10 Juillet 2014

ST CYP Danse a été prié d'aller voir ailleurs.

Son gala, traditionnellement sur Saint Cyprien, a été prié de voir ailleurs et s'est réalisé au palais des Congrès de Perpignan.

Mais ce n'était que des enfants, pour l'essentiel, et pas des stars

Car les voilà

L'INDEPENDANT

Julien Brugel s'installe à Saint-Cyprien et rempile pour "Danse avec les Stars" ==<ICI>==

Quand on voit Adriana ...............

Le départ de ST CYP Danse n'a ému personne...

 

Etonnant ce lien de l'Indépendant qui a disparu (14/07/2014)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2014

Le referendum est maintenant terminé, nous allons pouvoir passer à autre chose.

Mais

La presse a fait écho au referendum organisé sur notre ville en n'apportant, comme bien souvent, aucune valeur ajoutée aux éléments d'articles qui lui ont été proposés. Et notamment cette presse qui se plaint d'être mourante ne s'est jamais posé la question de l'organisation du referendum.

Qui est électeur? En fait tout un chacun qui peut justifier d'une simple facture d'électricité. C'est à dire que la population en capacité d'aller voter dépasse très largement les 9137 électeurs inscrits.

Comment voter ? Avec ce justificatif ou la carte d'électeur ou un avis d'imposition (encore une catégorie de plus). Pas d'émargement, pas de liste et allez y, on pouvait voter jeudi et voter vendredi ...

Quelle est la base? Dans ces conditions la base électorale n'est pas loin des 13000 votants potentiels.

Pourquoi voter ? Bien peu avaient une idée, même sommaire des enjeux. La réponse commune est que Saint Cyprien, grand port devant l'éternel, ne serait pas reconnu à sa juste valeur!! Que dire de Sète, Agde (bien connu par certains pour leurs agapes), de Port La Nouvelle, Banyuls, et tous les autres ports de la Cote? Saint Cyprien aurait une plus grande importance économique qu'eux ? L'anneau ne fait pas le moine.

Et alors ? On dénombre 1026 bulletins soit moins de 8% de votants. La participation continue de baisser...

Il aurait été bien plus utile d'organiser un grand débat public sur le sujet, mais là, il faut le connaître. Nos députés et sénateurs vont suffisamment ferrailler pour que le moins de choses ne bougent tout en réclamant à cors et à cris des changements.

Il faut quand même que chez certains professionnels de la politique, cela bouscule fort en ce moment.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2014

Allez les manants, allez voter

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2014

Parlons maintenant des arguments avancés pour obtenir votre expression.

En premier lieu, il est louable de ne pas préindiquer un choix dans le document: vous allez pouvoir vous exprimer sans conditionnement (Lol). C'est un peu du style

"Voulez vous gagner plus ?"

"Je ne suis pas certain que toutes les conséquences aient été mesurées" ainsi parle le Maire ?

C'est à croire que tout est plié et que le débat parlementaire n'apportera rien. Déjà on sait que les sénateurs sont opposés (comme à beaucoup de changements d'ailleurs). je sais, il s'agit d'émettre une opinion au plus haut niveau, comme si la démocratie était réduite au lien citoyen-président, et que tous les intermédiaires et, notamment nos représentants élus, ne servaient à rien. Qui a brigué une investiture aux élections parlementaires?.

Nous savons tous que pour faire passer un projet, il faut tirer fort ...pour laisser la place à la négociation, revenir en arrière ... pour en définitive accepter ce qui était attendu depuis le début. Les militaires parlent d'un coup long, un coup court

Mobiliser les citoyens sur "que va devenir Perpignan entre Toulouse et Montpellier", quelle place aura Saint Cyprien, c'est démontrer la hauteur de vue de la situation. La France ne risque pas d'évoluer avec de telles questions au ras des pâquerettes.

Thierry Del Poso nous fait savoir que "la plupart des spécialistes estiment cette restructuration ne procurera que peu ou pas d'économies". C'est vu dans le marc  de café car tout un chacun, qui a eu à connaître des décisions de restructuration dans le public comme dans le privé, sait qu'il existe des surcoûts importants tels l'harmonisation des systèmes informatiques et de télécommunication, des politiques de ressources humaines, de la gestion immobilière, etc ...Et on vous dit qu'une évaluation sera faite plus tard. Souvent 5 à 10 ans se passent et tout le monde se moque alors des économies et/ou du surcout éventuel, car il est impossible de revenir en arrière.

Tout le monde sait que, si économies il y aura, ce ne sont pas sur les structures mais sur les missions, à condition qu'on n'ouvre pas, une nouvelle fois, des portes dérobées qui permettent, comme aujourd'hui, aux régions de s'impliquer dans des secteurs qui ne leur sont pas réservés.

Tous nos élus parlent de mille feuilles, de doublons, etc ... Mais que diable qu'ils s'y attaquent dès maintenant.

Un petit signe: Toulouse est à 2h11 de Saint Cyprien, Montpellier 1h48: différence de 23 minutes pour un trajet (aller au Conseil régional) que, jusqu'à maintenant bien peu faisaient et que dire de l'antagonisme oublié entre Montpellier et Perpignan ? Bourquin accusé de préférer Montpellier à Perpignan ...

Un peu de fond SVP, car là on le touche.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2014

Monsieur Thierry Del Poso (c'est le nouvel intitulé) a décidé de lancer son referendum ces jeudi et vendredi prochains. Cette décision ne manque pas de poser quelques questions et interrogations tant les moyens mis en œuvre sont conséquents.

Ne parlons pas du fond pour le moment, mais de la forme.

Monsieur Thierry Del Poso a décidé d'utiliser des moyens de la commune pour traiter d'un sujet qui ne relève pas de la vie municipale. Alors, nous n'avons droit qu'à une seule information et l'opposition à son projet n'a trouvé aucune place dans le bulletin.  Il ne s'agirait donc pas d'un referendum, mais d'un plébiscite. Le dernier qui s'y est frotté a démissionné à son issue tant le résultat était éloigné de ses prétentions.  Alors chiche ?

Cette organisation relève de la pantalonnade :

  • un seul discours, celui de Monsieur Thierry Del Poso. Les élus de l'opposition n'ont même pas eu droit aux quelques lettres disponibles dans les bulletins municipaux,
  • des conditions d'élections les plus farfelues... où on élargit les conditions à tout individu qui peut justifier d'une domiciliation. Un afflux de résidents secondaires supplémentaires appelés à voter ou un supplétif aux actions des intermittents du spectacle ?
  • un seul bureau de vote, ouvert à des heures administratives ?

Et on vous vend du vent "émettre votre opinion au plus haut niveau", cela ne va pas voler bien haut ....Après la curée, la risée ... Qui disait que la politique était sérieuse? Qui pourra prétendre à la sincérité des votes? Il y aura un huissier de justice ? A moins que le Préfet, qui comme tout Préfet est capable de clamer qu'il représente à lui seul l'Etat, n'ait envie de montrer que l'Etat existe encore. Une véritable gageure.

Si cela avait été Monsieur Thierry Del Poso, en sa qualité de membre de l'UMP, cela aurait pu prendre une autre dimension : avancée vers une candidature départementale, communication organisée par le parti, avec Big Millions mais, apparemment il n'y en a plus de millions si ce n'est les 80 millions qui correspondent à son niveau d'endettement...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0