Publié le 28 Décembre 2014

Le début de l'année 2015 va devoir se plier au devoir de mémoire et ce, d'autant plus que le procès de Saint Cyprien va se dérouler dans les tout premiers jours de février 2015.

 

Certes, le contexte a beaucoup changé, mais il va peut être aussi être temps de faire certains comptes. Beaucoup de gens ont parlé, tout d'abord localement et , fait parler des personnages en dehors du contexte et dont certains, comme Virenque, ont été dupés à l'insu de leur plein gré.

 

Les donneurs de leçon en tout genre de ces années 2008 et 2009 vont pouvoir méditer. Je n'ai aucun doute sur leurs capacités à s'en sortir: la langue de bois a encore de beaux jours devant elle.

 

Par ailleurs, il apparaît, avec le recul, que l'affaire dite de Saint-Cyprien, a été menée de main de maître par un chef d'orchestre qui était à la barre depuis bien avant Décembre 2008 (même s'il le nie), s'est fait appuyer par des seconds (couteaux): des intérêts divergents peuvent rassembler des individus de carrières diverses.

 

Il n'est pas possible de passer sous silence cette période, d'autant plus que les trahisons en tout genre ont permis de faire "le buzz", traitres de l'époque qui se sont depuis, pour certains, rangés près du pouvoir.

Mais traitres, ils resteront toujours. Seul le maître changera.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Décembre 2014

Crêche catalane

Crêche catalane

Bon Noël à tous et toutes

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2014

Vous avez pu voir qu'après le pavillon bleu reçu cet été pour la qualité de la station, les évènements climatiques de fin novembre sont venus troubler l'image du département qui a eu droit au "label catastrophes naturelles".

Saint Cyprien, station touristique, c'est aussi (c'est le maire qui le dit),  la familiale et, en cette fin d'année, beaucoup accueillent de la famille, enfants et petits enfants. Mais, sans doute pour sensibiliser ces "touristes de la saison", bien souvent des proches de nous tous, le Maire a laissé trainer les stigmates de la dernière tempête.

C'est la raison, sans nul doute, qu'il réitère une "action" qui consiste "à ne rien faire".

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2014

Allons au conseil, allons à l'école....

Lors du début du conseil, Thierry Del Poso a joué un rôle de maître d'école, rôle qui d'habitude fait l'objet de moqueries subtiles.

Nous avons eu droit au cours Del Poso, style maternelle. Déjà beaucoup répété, Déjà beaucoup menacé, jamais tiré.

Conseil Municipal du 13 dcembre 2014

Que tout cela est bien dit.

Mais le contexte est tout à fait différent. Pas de gens chauffés à blanc, conditionnés.

Pas d'élus dont les propos dépassent la bienséance, alors que en 2009....

Ici, que du public bien attentif et ...calme.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 13 Décembre 2014

L'INDEPENDANT

 

Saint-Cyprien, une nouvelle délibération “purge” le vice de forme sur la vente du camping Al Forty =<ICI>=

 

On a vu l'Indep moins rapide .....et moins affirmatif ....

Et plus sérieux.. Claudette Guiraud n'a pas voté contre, elle a quitté la salle

Et rien sur les débats: confondre vitesse et précipitation ...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 11 Décembre 2014

Nous avons assisté, lundi, à un conseil municipal, prélude de celui qui va se passer samedi matin à 8h30.

Qu'en dire, si ce n'est que, dans le cadre d'une réforme territoriale, le gouvernement ferait bien de diminuer le nombre de conseillers municipaux car, pour beaucoup d'entre eux, cette activité ne leur coûte que du temps : beaucoup de smartphones, des sourires et chuchotements mais aucune attention sur les "débats". Il faut reconnaître, à leur corps défendant , qu'ils n'ont même pas besoin de voter puisque le vote est "présumé" POUR. Donc pas besoin de connaître les dossiers et comprendre la lecture parfois difficile des chiffres.On comprend mieux.On y mange, même.... Eh Oui, bonnes gens...

Que dire des délibérations ânonnées durant la séance ? On n'y retrouve aucune conviction et rien d'autre que "on vous écrira" à toute question posée, d'autant plus que ces questions sont téléphonées car très facilement déduites de la délibération elle-même. Il est certain que cette "ignorance" est en elle-même une stratégie.

Si la démocratie est malade au plus haut niveau, elle ne l'est pas moins localement.

Et Samedi matin, nous en verrons, sans doute, encore une belle illustration.

Lors de ce conseil, nous allons assister à un choc de 2 positions incompatibles si les informations diffusées dans la presse reflètent la situation attendue.

Un choc de 2 titans, l'un, défenseur du droit, l'autre, défenseur de sa volonté d'en découdre et une myriade d'observateurs ....

Il y a fort à parier que, si Thierry Del Poso met en musique ses annonces dans la presse, le combat ne finisse au Tribunal qui n'aura pas manqué d'apprécier que l'annulation de la délibération de la vente du Fourty est un "non-événement judiciaire".

Cette qualification du travail de la justice interpelle : Thierry Del Poso devait s'attendre à cette décision qui devient d'un coup "un non événement" ou alors c'est le mouvement de grève des avocats qui laisse la parole s'égarer ?

Au delà de cette question, que se passera-t'il samedi? Quelle sera l'attitude et l'assiduité municipale?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2014

  1. Approbation des Budgets Primitifs 2015 de l'Epic Office de Tourisme et de la Régie du Camping
  2. Contrat de partenariat pour l'organisation de l'Africa Eco Race — Edition 2014
  3. Avenant à la convention de mise à disposition gratuite d'un défibrillateur externe Commune/Conseil Général
  4. Modification de la convention pour l'organisation du marché de Noël
  5. Convention d'objectifs — Epic Office de Tourisme
  6. Modification du tableau des effectifs
  7. Remboursement des procès-verbaux
  8. Adoption du Règlement Intérieur et de la nouvelle tarification de la Maison des Jeunes
  9. Adhésion 2014 à la Mission Locale des Jeunes
  10. Précisions sur la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure — Année 2015
  11. Virements de crédits — Section Investissement — exercice 2014
  12. Demande de subvention — Ecole de Musique — année 2015
  13. Motion de soutien à l'Association des Maires de France sur la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités Territoriales
  14. Convention de maîtrise d'ouvrage déléguée — Commune/Sud Roussillon — Programme Odyssea
  15. Dénomination d'un passage — Cam de la Foun
  16. Cession pour l'euro symbolique des parcelles AK 936 et AK 939 à la communauté deCommunes Sud Roussillon (poste de relevage.
  17.  Fin de la précédente procédure de révision / prescription d'une nouvelle procédure de révision du Plan d'Occupation des Sols en Plan Local d'Urbanisme de la commune de Saint-Cyprien / détermination des objectifs poursuivis et modalités de la concertation
  18. Décisions du maire

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 5 Décembre 2014

L'INDEPENDANT

Saint-Cyprien: La vente du camping Al Fourty jugée illégale <ICI>

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2014

De nombreux habitants de Saint Cyprien ne connaissent pas la nouvelle: grâce à la pugnacité de Jean JOUANDET, la vente du camping AL FOURTY est remise en cause. En fait, la délibération du Conseil Municipal qui a autorisé la vente est annulée.

Pour se remémorer à l'essentiel ...

En Mars 2010, Thierry Del Poso déclare qu'il n’envisage pas la vente du Fourty

Durant l'été 2010, le bruit de la vente court, court ... Il y a même des gens du Barcarès qui circulent dans le camping, voire certains démissionnaires du Barcarès qui s'y installent.

La vente fuite dans la presse. Thierry Del Poso fait passer "une publicité" dans la presse pour donner une apparence de concours ouvert à tous. Certains candidats ne seront jamais entendus, d'autres projets ont fait l'objet d'une "objection" du préfet. On ne s'attache pas à la forme dans ce cas.

En décembre 2010, le Conseil municipal (ou la frange convaincue) vote la vente du Fourty.

Deux élus de l'opposition dépose une plainte qui sera l'origine de l'affaire du FOURTY. Affaire qui prendra des proportions importantes avec des plaintes croisées, une procédure judiciaire bancale qui a donnée tort aux 2 élus, dont il faut le rappeler, un seul avait été mis dans la cause par le tribunal, l'autre, Jean JOUANDET, ignoré, laissé seul sur le bord de la route.

Ce mis de côté a permis une procédure d'appel qui a

  • annulé le premier jugement légalisant la vente
  • annulé la délibération du Conseil Municipal autorisant la vente.

Il y avait déjà eu des signes avant coureur.

Déjà en Avril 2014, le propriétaire de l'ex Fourty (redevenu FOURTY) est condamné à réintégrer les mobil-homes qui avaient été mis dehors de l’enceinte.

Aujourd'hui, la délibération autorisant la vente est annulée.

On est revenu en Décembre 2010: un gâchis politique, un gâchis financier et surtout un gâchis humain pour ces propriétaires de mobil-homes dégoutés, esseulés...

Au delà des tsunamis politiques à répétition à la tête des instances politiques nationales, il reste un message d'espoir dans la conduite de ce dossier.

Cette décision reste une lueur d'espoir dans une démocratie de plus en plus vacillante où beaucoup trop de citoyens restent fatalistes ou simplement égoïstes.

Il reste néanmoins une question: Rien dans l'indépendant, rien chez Ouillade, pourtant si prompt dans d'autres circonstances...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0