Publié le 31 Décembre 2010

 

Pour réparer la perte du temps passé, il faut bien employer le présent et ne souhaiter l'avenir que pour en faire un bon usage.

 

                    Chevalier de Méré, extrat de Maximes, sentences et réflexions morales et politiques

 

 

Meilleurs voeux de bonheur, santé et réussite  à toutes et à tous.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 26 Décembre 2010

Les commerçants du port sont satisfaits des services que leur a offerts la mairie.

En effet, depuis plus d'un mois un sapin a été installé sur la place de marbre. Des guirlandes  ont été attachées aux palmiers.

certes, la tramontane a bien fait voler quelques boules, mais les commerçants ont fait part de leur mécontentement car avant Noël , aucune des guirlandes n'était allumées.

Ce soir, le 26 Décembre, elles ne sont toujours pas allumées et le seul point lumineux du port est l'auberge du coin du quai! Mais que fait le financier de la campagne ? Le pôôrt est dans le noir quasi total.

Nul doute qu'après ce petit message, la lumière viendra éclairer les quais et les commerces, tout comme les dates de la fête de Saint Jean Els Unics qui a été rectifiée.

L'adjoint au port aurait-il déserté les lieux depuis 3 semaines pour ne pas s'apercevoir du manque d'illuminations ou ne réside -t'il plus à l'Hôtel du Pôôrt ?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Décembre 2010

Traditionnellement, cette soirée est dévolue à la dinde, pas celle que vous croyez, quoique...

Il y a les fervents de la cuisine nouvelle dont l'image, à tort, qui reste dans les mémoires est celle d'une cuisine frugale, peu appétissante à l'oeil et au goût, une cuisine de gens branchés et recherchant des effets de mode et d'identification à une tribu, une caste...

Je vous propose des éléments de la votation nouvelle, toute aussi insipide, sans goût, sans saveur mais qui risque également d'avoir des dommages collatéraux: responsabilité, connivence, mauvaise image de soi.

 

Bonne fêtes et cherchez la dinde.

 


Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Décembre 2010


Quand on a bonne conscience, c'est Noël en permanence

 

                                                                                            Benjamin Franklin

 

                                                                                                                                                                        

 Joyeuses fêtes de Noêl à toutes et à tous

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 22 Décembre 2010

L'INDEPENDANT

 

Jean Jouandet à Thierry Del Poso : « SVP, soyons sérieux » ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 21 Décembre 2010

L'affaire de la vente du Camping Al Fourty a déjà fait couler beaucoup d'encre et va ravir quelques avocats dans le cadre des procédures judiciaires à venir.

Il est également indéniable que ceux qui, dans la majorité municipale, n'étaient au courant de rien, le sont dorénavant.

Les vidéos ont permis, à tout un chacun, de  se faire une idée sur le contenu des griefs d'une partie de l'opposition, une partie seulement et du groupe Pugnace.

Il est également un sujet qui, jusqu'à ce jour, n'a jamais été abordé. C'est celui des propriétaires de bungalows et des touristes ayant succombé aux charmes de la politique touristique avancée par M Humpage.

Les propriétaires de bungalows ont réalisé un investissement certain, sans doute faute de pouvoir acquérir des résidences secondaires hors de prix et/ou parce que le mode de vie du "camping" leur sied mieux. C'est d'ailleurs le cas des Comités d'entreprise qui permettent à leurs membres de profiter d'un lieu de vacances privilégié.

Ces propriétaires vont maintenant se retrouver face à un entrepreneur qui leur imposera ses choix et non les leurs. Le Maire l'a indiqué lors du Conseil Municipal du 16 décembre quand il a explicité la politique que devrait mener l'acheteur pour rentabiliser son opération et puis, comme le dit la première adjointe, cela sera son problème point-barre : ce n'est pas le point de croix qui la caractérise mais le point-barre. L'homme de Banyuls a du lui expliquer lors du dernier conseil : pourquoi diantre les gens riaient quand Claudette Guiraud a prononcé point-barre !! Me Pineau ne s'était pas entendue ?

Somme toute, PONCE PILATE se lave les mains de l'avenir des propriétaires de bungalows : nous nous doutions bien que le courage n'était pas une de ses qualités, mais quant à l'annoncer en public: "on aurait été ennuyés avec les propriétaires de bungalows, alors, on est débarrassés du problème".

Que les propriétaires de bungalows se rassemblent pour défendre leurs droits !!

Les riverains, ravis de l'aménagement qui avait été fait, vont sans doute un peu déchanter. En effet, l'aménagement permet d'assurer une grande sécurité sur le carrefour et sur l'entrée de l'école Alain et c'est tant mieux. Mais que dire du développement du Camping, développement qui va permettre d'accroître la rentabilité ! C'est que le projet nécessitera, selon le Maire, 5M€ de travaux et c'est donc 15M€ que M Ambroise va devoir rentabiliser. Comment ? En développant la fréquentation (période d'ouverture plus large, offre aux tours opérateurs,...), en développant l'activité (bars, restaurant, épicerie, soirées ...) avec , pour corollaire, des allers et venues plus importants en nombre et, dans la durée. La quiétude n'est pas pour demain.

Les personnels ! Quel avenir ont-ils ? Certains seront, sans doute réemployés dans les services municipaux (la brosse à reluire est indispensable), certains resteront avec l'acheteur ( pour combien de temps ?) et certains n'auront pas d'avenir !!

La machine à tout perdre est en marche.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Décembre 2010

L'INDEPENDANT

 

La vente contestée du camping se solde par des dépôts de plaintes Thierry del Poso : « Aucun problème de conscience »  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 17 Décembre 2010

La petite soirée d'hier nous a donné d'apprendre l'importance du mot "Cash".

Il y a bien eu un petit épisode de partie de cache-cache avec un public nouveau, soucieux de chercher à comprendre les mécanismes de la vie municipale, studieux, attentionné. Nous sommes à la fin d'un premier trimestre scolaire et si nous n'avons pas pu apprécier (faute de temps) les qualités de compréhension et d'initiative, nous avons pu apprécier leur souci d'être présents.

Il leur faudra, au prochain conseil, car ce ne sont pas deux présences qui permettent d'assimiler la gestion d'une commune, faire preuve d'un peu plus d'écoute et d'un peu plus d'objectivié. M Poisson, fidèle lecteur du blog, pourrait leur proposer une méthode  ASSIMIL pour apprendre vite. Enfin, si c'était une méthode à 6000, ils viendraient plus vite, sans aucun doute.

Mais l'espoir est là: ils ont reprochés aux élus de l'opposition de ne pas avoir été présents lors des conseils municipaux du temps de Jacques Bouille, mais eux, en qualité de soutiens indéfectibles à l'équipe actuelle n'y étaient pas non plus: un partout, la pêche au centre.

Au moins, c'était chauffé et comme il y a avait beaucoup moins de places assises (la sécurité, la sécurité invoquée cette fois et qui a permis lors du conseil précédent de rajouter bon nombre de chaises), ils ont pu croire que nous partirions: Et bien non, nous sommes restés,

Après l'épisode du "point barre " dont la propriétaire avait oublié qu'elle en était à l'origine (on ne peut pas se souvenir de ce qu'on dit quand on doit recevoir 30, 40 professionnels pour le camping et qu'en plus certains lui font faire le poireau en ne venant pas au rendez-vous...), nous avons eu droit au "Cash", critère unique de sélection de l'offre pour le Camping. Nous voyons bien que le blé est un sujet promordial.

Les vidéos seront bientôt visibles (merci Xav) et permettront d'apporter des éléments non contestables sur cette partie qui, comme celle de la Cave Coopérative, va faire appel à un arbitrage de la justice pénale pour des qualifications de "délit de favoritisme ", de la justice administrative pour des "irrégularités de procédure", plaintes annoncées durant le conseil.

Pour information, Kacher ou Kosher pour les Anglo-Saxons est étymologiquement un terme provenant de l'hébreu. Sa signification au sens strict est apte et en accord avec la loi, d'où au sens large ses applications au niveau scientifique ou financière.

Nous ne sommes pas dans le Cash cher.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2010

La mairie enlève ses bungalos
Pour se faire un beau cadeau
Sans chemise, sans pantalon
Quant à l’élu amoureux
Il sait bien qu'on est toujours mieux
Sans chemise, sans pantalon

(Refrain)
Ce soir nous irons danser
Sans chemise, sans pantalon
Ce soir nous irons danser
Sans chemise, sans pantalon

Le soleil dans la mer au loin
Est en train de prendre son bain
Sans chemise, sans pantalon
Ça ne gêne pas ses voisins
Un docteur et quatre péquins
Sans chemise, sans pantalon

(Au refrain)

Qui n'a pas rêvé dans sa vie
De démocratie à  la mairie
Sans chemise, sans pantalon
Pour vous faire aimer ma chanson
Je donnerais sans hésitation
Ma chemise, mon pantalon

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2010

Demain, au conseil de municipal de 19 heures, le secret de Polichinelle sera officiellement dévoilé!

Monsieur Serge Ambroise, vous savez celui dont le Maire dit "cela n'engage que lui" quand ce monsieur aurait fait des déclarations sur le terrain du Camping (dehors les Restos, dehors c'est chez moi, ici), va devenir l'acquéreur surprise du Camping Al Fourty.

Un blogueur m'a demandé "pourquoi le Fourty et pourquoi pas Le Bosc" : bonne question à poser.

 

Bien entendu, ce sujet n'est pas le premier qui soit à l'ordre du jour et il faudra s'armer de patience, et nous en avons. Nous pourrons aussi nous armer de victuaille pour passer le cap. Le Maire nous accordera-t'il une pause diner ? Les ch'tis, seule association à bénéficier d'une vitrine municipale pour son réveillon de la Saint Sylvestre (on se demande encore pourquoi ?) organiseront-ils une buvette avec bière, pâté, frites au vinaigre ou à la moyonnaise ? Il ne faut pas y compter...

 

Pour demain, préparez un encas et de la patience.

 

Pour le spectacle la troupe sélectionnée est imbattable.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0