Publié le 27 Février 2009



St-Cyprien : le chef de l'urbanisme aurait perçu 300 000 euros ==>ICI<==


Saint-Cyprien : le chef de l'urbanisme aurait perçu 300 000 €  ==>ICI<==





Lodef fait des prêts maintenant, par l'intermédiaire d'une filiale

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 26 Février 2009

Le procureur a fait une conférence de presse ce matin en indiquant ce qui est reproché à Rolland MANTELLASSI


Ecoutez France Bleu Roussilon VENDREDI matin à 6h, 7h et 8h


L'avocat de Rolland MANTELLASSI est invité à 7h45


Allez chercher des piles et branchez vous sur France Bleu Roussillon, 101.6

et invitez vos voisins

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 26 Février 2009



L'indépendant    
Le chef de l'urbanisme écroué
         ==>ICI<==


Après, profitez en pour sourire un peu    ==>ICI<==
Inscrivez vous sur sa newsletter


Ce soir le JT de FR3  ==>ICI<==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Février 2009

Aujourd'hui, Rolland MANTELASSI a été mis en examen ce soir notamment pour corruption et placé en détention provisoire.

Sa collaboratrice et compagne a été mise en examen et placée sous contrôle judiciaire.



C'est un début: la pelote urbanistique va pouvoir se dérouler

Allez, on déroule un peu plus la pelote.

Un deuxième volet avait été ouvert lors de la mise en examen de Jacques Bouille, celui de l'attribution de marchés publics à une entreprise qui "reversait" sous forme d'objets d'art un remerciement au maire. Ce serait étonnant qu'elle ait été la seule.

Les service en charge des marchés, le service en charge des travaux, la direction des services, les adjoints du conseil correspondants à ces mêmes attributions , pour les travaux et pour les finances, les membres de la Commission d'Appel d'Offres vont ils subir le même sort que le service de l'urbanisme ?

Comment ont été sélectionnées les entreprises ?

Comment sont rédigés les rapports de sélection des offres ?


Comment a été gérée la commission ?

Quel a été le rôle du Président ?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Février 2009

Une petite rectification suite à l'information donnée hier: la garde à vue a concerné Rolland MANTELLASSI et sa secrétaire et compagne

Ils ont passé la nuit au poste

La garde à vue est prolongée de 24 heures

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 24 Février 2009

Le texte est copié car le serveur est souvent inaccessible: mes excuses à l'indep mais l'info prime


Édition du mardi 24 février 2009
FAITS DU JOUR
 
D.R.
Le conseiller général Bouille privé d'indemnités Saint-Cyprien : le chef du service de l'urbanisme en garde à vue

Le chef du service d'urbanisme de Saint-Cyprien et sa compagne ont été placés en garde à vue hier matin par les services de la police judiciaire de Perpignan dans le cadre de l'enquête pour laquelle Jacques Bouille est inquiété.

Réuni en séance publique hier, le conseil général a adopté, malgré l'abstention des 5 élus du groupe UMP, la suspension du versement des indemnités de conseiller général de Jacques Bouille. Lesquelles s'élèvent à 1 800 euros par mois. La décision prend appui sur l'article L 3123-15 du code général des collectivités locales qui évoque le versement des indemnités pour "l'exercice effectif" des fonctions de conseiller général. Empêché, puisque placé en détention préventive, Jacques Bouille "est actuellement dans l'incapacité d'exercer effectivement son mandat" , a justifié le président Christian Bourquin. G. C.
H ier, on apprenait que, dans le cadre de l'enquête sur les présomptions de "blanchiment, corruption, trafic d'influence et prise illégale d'intérêts" à Saint-Cyprien, le directeur du service d'urbanisme et sa compagne, en l'occurrence la secrétaire du service, avaient été placés en garde à vue dans les locaux de l'antenne perpignanaise de la police judiciaire. On saura ce matin si la mesure prise à l'encontre de Rolland Mantellassi - qui est par ailleurs élu municipal délégué à l'urbanisme pour la commune de Laroque-des-Albères - et de sa secrétaire sera prolongée. Ce nouvel épisode dans l'affaire cyprianaise marque un tournant dans la progression de l'enquête qui, après s'être attachée à retrouver les modalités de conservation des oeuvres d'art, s'intéresse désormais à l'attribution des permis de construire à Saint-Cyprien. Ce qui ne surprend guère l'opposition. "C'est dans la suite logique des faits reprochés aux personnes mises en cause", ajoutait même Thierry Del Poso, faisant référence au placement en détention provisoire du maire de la commune depuis le 17 décembre dernier.
Corruption organisée ?
Jacques Bouille avait été placé en garde à vue 48 heures auparavant, en même temps que quatre autres personnes. L'une d'entre elles en particulier aurait reconnu avoir facilité l'achat d'oeuvres d'art pour le compte de Jacques Bouille en échange de l'obtention d'une modification du plan d'occupation des sols et d'un permis de lotir sur le territoire de la commune. Des attributions qui relèveraient, entre autres, du service d'urbanisme. Ce qui avait mis les enquêteurs sur la piste d'une corruption organisée destinée à satisfaire la "boulimie compulsive d'art" de Jacques Bouille, comme l'a décrit son avocat, M e Vial.
Car les soupçons font suite à un signalement de la cellule de lutte anti-blanchiment Tracfin, en 2007, portant sur d'importants mouvements financiers sur les comptes du maire. Une analyse détaillée a permis de découvrir que la ville avait acheté pour 5 millions d'oeuvres d'art en 2006 et 2007, qui n'étaient pas exposées dans les musées de la ville. Une grande partie des investigations avait donc consisté à effectuer des fouilles au domicile du maire, puis sur les terrains lui appartenant ou appartenant à des proches. Il semble donc que, les oeuvres retrouvées, l'enquête se poursuive sur les modalités de leur achat.
B. G.
Toute personne est considérée comme innocente tant qu'elle n'a pas été jugée et condamnée par la juridiction compétente.


Le lien au cas où ==>ICI<==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Février 2009

Je vous rappelle que le comité départemental extraordinaire de l'UMP a voté l'exclusion de Jacques Bouille. 133 votants, 126 pour, 3 contre, 4 blancs. (dans les pour, il y a qui vous savez)

Cela se passait le 5 Janvier

Monsieur MACH disait aussi que si son exclusion n'était pas "entérinée à PARIS", il démissionnerait.

Aujourd'hui, au conseil général, en assemblée pleinière, il y a eu débat sur le retrait des émoluments du conseiller général Jacques Bouille.

La gauche a voté pour et l'UMP s'est abstenue. Vous pensez bien , le sire Jacques Bouille fait toujours partie de leur groupe, "Paris" n'a toujours rien décidé. Vote d'exclusion en trompe l'oeil.

Ma foi, l'influence de nos élus à Paris est du même niveau que leur qualité d'écoute du citoyen. Rassurant.

Monsieur MACH va t'il manger son chapeau ?

Il avait dit aussi
"Cela peut concerner d'autres personnes que Jacques Bouille dans l'affaire de Saint-Cyprien."

Pour le moment, soeur Anne n'a rien vu venir

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Février 2009

C'est le service de l'urbanisme qui fait l'objet d'un examen tout particulier actuellement

Les gardes à vue de ce matin concernaient

 M. Rolland MANTELLASSI  chef du service et sa secrétaire


Petit rappel: le service de l'urbanisme est chargé des

 Déclarations de  travaux, des permis de construire et des lotissements communaux

Rien d'étonnant à tout cela, c'est le début de la pelote

Une information supplémentaire: Rolland MANTELLASSI est élu de la commune des Laroque des Albères où il est membre de la commission d'appel d'offres (où le budget annuel est de 3,7M€) et il est chargé de l'Urbanisme avec le 2è adjoint. Ils vont devoir y regarder de plus près dans cette commune.

et en plus
Rolland MONTELLASSI est président du
Saint Cyprien Cyclo Club dont le siège social est à la Mairie de Saint Cyprien (tiens donc) tel 0468211678. Que de ramifications ...C'est partout Culs et chemises comme on dit. Va chercher....

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Février 2009

2 personnes viennent d'être placées en garde à vue.

Je vous en dis plus tout à l'heure

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 21 Février 2009

Les faits reprochés au maire de Banuyls n'ont aucun point commun avec ceux reprochés à notre maire, mais ils illustrent bien le fonctionnement dit démocratique de nos institutions. Par ailleurs, cette situation se retrouve autant dans des collectivités gérées par un maire de gauche que celles gérées par un maire du centre, de droite ou sans étiquette.

Au centre héliomarin, on était au courant et on l'avait dénoncé ==>ICI<==
Un lien avec la mairie ? ==>ICI<==

A Saint Cyprien, les diverses oppositions ont dénoncé ce qu'elles qualifiaient comme dérives de la gestion municipale et pour autant, l'équipe municpale a été majoritairement reconduite durant ces années.

Même, alors que
Marie Pierre Sadourny et Thierry Del Poso dénoncaient les dérives financières, lors des dernières élections municipales, Jacques Bouille a été élu au premier tour.

Beaucoup n'ont pas voulu entendre, surtout parce qu'ils n'écoutaient pas. Maintenant, beaucoup sont désemparés, doutent et cherchent des repères. Beaucoup n'ont pas encore conscience des dérives financières, parfois ils les surestiment tant les chiffres sont éloignés de leur quotidien.


Le Semaine du Rousillon a publié un tableau des "communes où vivent les plus riches".  Saint Cyprien y apparait en 35è place avec 6 739 foyers fiscaux dont le revenu moyen imposable est de 20 654€. Dans ces conditions, seuls 50% des foyers sont imposés (revenu moyen imposé de 32 598€).
Cela signifie que
  • ces foyers qui paient des impôts déclarent environ 110M€ de revenus imposables.
  • l'ensemble des revenus imposables (mais pas nécessairement imposés) de tous les habitants est d'environ 140M€
En comparaison le budget de la ville est de 43M€ et la dette de 48M€ au 1er Janvier 2008.

Pour Canet, par exemple ces données deviennent:
  • ces foyers qui paient des impôts déclarent environ 125M€ de revenus imposables.
  • l'ensemble des revenus imposables (mais pas nécessairement imposés) de tous les habitants est d'environ 161M€

En comparaison le budget de la ville est de 32.5M€ et la dette de 18M€ au 1er Janvier 2007.

Les chiffres parlent d'eux mêmes: A Canet, des budgets annuels moins élevés, une dette moins elevée pour une population fiscale supérieure de 23%.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0