Publié le 30 Novembre 2010

Voici les premières vidéos du dernier conseil

 

1. l'approbation du procès-verbal de la séance précédente ==<ICI>==

 

2. Le non point de l'ordre du jour où le Maire souhaite faire intervenir le consultant sur les finances communales, en dehors de la présence de l'adjoint aux finances ou plutôt en ses lieu et place, car ce dernier n'aura rien à dire au conseil:

                        Video 1 : ==<ICI>==

                        Video 2 : ==>ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 29 Novembre 2010

Comme l'a déclaré Martine LEROY lors du dernier conseil municipal, les assemblées vont bientôt être amenées à se prononcer sur une réforme des juridictions financières.

 

M. Michel Bouvard (Député UMP), a présenté récemment un avis au nom de la COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU CONTRÔLE BUDGÉTAIRE SUR LE PROJET DE LOI portant réforme des juridictions financières (n° 2001), Sur le rapport présenté sur le site de l'assemblée Nationale il faut noter que :

 

  "Le nouvel article L. 131-24 crée une nouvelle infraction constituée par le manquement grave ou répété dans l’exécution des mesures de redressement des collectivités territoriales prévues par les articles L. 1612-5 et L. 1612-14 du code général des collectivités territoriales. Il s’agit ici de permettre la sanction des manquements graves ou répétés ayant eu pour effet de porter atteinte au fonctionnement normal de la collectivité ou d’altérer durablement sa situation budgétaire, fiscale ou financière. Les exemples récents des communes d’Hénin-Beaumont et de Pont-Saint-Esprit tendent à militer pour la reconnaissance d’une telle infraction. En effet, ces deux cas extrêmes ont mis en lumière l’insuffisance du dispositif de sanction existant lorsque les gestionnaires responsables de budgets en déséquilibre méconnaissent sciemment les recommandations de la CRC et s’écartent des orientations et décisions arrêtées par l’autorité préfectorale "

 

Nous ne manquerons pas de noter que les députés prennent pour références deux villes dont la situation budgétaire et comptable n'est pas éloignée de celle de Saint-Cyprien. De plus, le champ d'application des nouvelles juridictions financières sera élargi.

L'article 3 du projet de loi présente une liste des "justiciables " dans laquelle nous découvrons des nouveaux venus et notamment:


" d) Les maires et, quand ils agissent dans le cadre des dispositions des articles L. 2122-17 à L. 2122-20 et L. 2122-25 du code général des collectivités territoriales, les adjoints et autres membres du conseil municipal ;"

 

Non seulement les signataires décideurs pourront être appelés à répondre de leurs agissements (ou non-agissements) mais aussi les "autres membres du conseil municipal".

Cette nouveauté est de taille et doit amener chaque élu à une plus grande appréciation des conséquences des décisions qu'il a votées en conseil municipal !!! (directement ou par pouvoir!!)

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2010

 

L'INDEPENDANT

 

Le dialogue de sourds persiste au sein du conseil municipal  ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2010

Le bâtiment "LE TOMATO" a beaucoup fait parler de lui.

Du temps de l'ancienne municipalité, les règles d'élaboration de la convention de mise à disposition du TOMATO avaient été aménagées, l'équipe menée par Pierre Fontvieille était revenue sur la question.

L'attributaire pressenti en avait pris ombrage et un avocat (devinez?) pour défendre ses intérêts. Le préfet avait été mis au parfum !

Mais la saga a continué.

Il y a quelques temps, une proche de l'attributaire, s'était répandue pour indiquer que son gendre aurait le TOMATO, mais c'était sans compter sur l'opignâtreté du patron de l'auberge du coin du quai, demandant au maire de justifier ce choix éventuel pour un concurrent qu'il n'apprécie guère.

Le patron déclarait que le TOMATO serait détruit pour y faire un parking.

 

Et il avait raison: la ville publie cet appel d'offres

 

réalisation d'un diagnostic sur le bâtiment « le tomato »

Procédures adaptées / Prestations de service

1) Nom et adresse officiels de l'organisme acheteur : Ville de Saint-Cyprien.
Correspondant : M. le maire, place Desnoyer, 66750 Saint-Cyprien, tél. : 04-68-37-68-00, télécopieur : 04-68-21-43-89

2) Objet du marché : réalisation d’un diagnostic sur le bâtiment « le tomato ».

3) Caractéristiques principales :
La présente consultation concerne la désignation d’un cabinet afin de réaliser un diagnostic amiante et termites avant démolition du restaurant le « tomato » d’une surface de 138 m².

 

 

Et voilà: le TOMATO détruit, une bonne manière de gérer le patrimoine ! C'est vrai, le patrimoine n'est pas rentable !!! Au prix où on loue les F2 et F3 de la ville !!!

 

Venez au conseil demain à 16h30

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2010

Le téléthon 2010 commence dès vendredi sur Saint-Cyprien.

 

Aidez les bénévoles au même titre que ceux des Restos du coeur

 

Le programme de la semaine

 

VENDREDI 26 NOVEMBRE 2010

 

 Ecole Alain:

Gymnase de la plage 

Grande Rifle, 10% des bénéfices au profit du Telethon.

A partir de 19h00.

 

SAMEDI  27 NOVEMBRE 2010

 Théâtre de l’atelier artistique :

Salle Escaro (mairie du village)

La petite bande de Monique et les amis de Sabou sont sur scène. Au programme : histoires courtes.

A partir de 19H.

 

 

Dimanche soir, le programme de la semaine prochaine.

Insertion à la demande du Président

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Novembre 2010

L'Indépendant d'hier titrait

SAINT-CYPRIEN « Gasquet joker de luxe »  ==<ICI>==

Encore que ces joueurs de luxe ne viennent pas dans notre "village" pour que celui-ci bénéficie de retombées économiques: ils ne font que passer et satisfaire un public trié sur le volet et très égocentrique.

Ils ne sont que de passage (pour rester au calme comme le disent les journaux sportifs) car,

  • comme le dit un lecteur dans le courrier des lecteurs de l'indépendant d'hier, la plupart des joueurs de l'équipe de France va chercher le calme en Suisse (tiens, tiens...) où la fiscalité est notoirement plus avantageuse,
  • ils ne logent pas à saint-Cyprien, mais à Canet...

Et pendant ce temps là, la municipalité teste une première braderie du patrimoine.

Le prochain conseil municipal, demain vendredi à 16h30, traite de ventes patrimoniales et notamment de la vente de 2 immeubles:

  • au 41 rue Paul Eluard
  • au 9 rue Victor Hugo

mais deux opérations sont plus préoccupantes (dans leur déroulement). Il s'agit de

  • la vente de l'ancienne cave coopérative, vente qui devrait donner des indications sur la volonté municipale de désendetter la ville (?) ou de la brader misérablement
  • la fin de la mission de service public du Camping Al Fourty, avec les nombreuses questions qui doivent être posées sur le devenir des existants (bungalos, personnels ...). Nous sommes néanmoins rassurés sur le devenir (temporaire) des Restos du Coeur qui passeront l'hiver dans les locaux actuels, même en fin de service public....

 

Venez nombreux à cette première opération des soldes d'hiver à Saint-Cyprien en

 

Salle du Conseil Municipal demain à 16h30

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2010

Une fois encore, je ne résiste pas à vous donner un exemple d'un joyeux drôle qui nous fait la leçon et qui ne peut la faire chez lui.

 

Souvenez vous: un ancien adjoint aux finances d'une commune de l'Hérault et qui vient traiter de nos finances.

 

Notez bien la phrase ....sans consultation ni appel d'offres, sans information préalable et sans délibération du conseil municipal.

 

La remarque d'un commentaire : ...Pour 24000 euros, on ne peut pas s'attendre à autre chose que du bricolage quand même.

 

Alors vous pensez: à Saint-Cyprien, on n'en a même pas eu pour cette somme!! Même pas du bricolage alors ? On s'en doutait bien un peu.

 

 

Cliquer ==<ICI>==

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Novembre 2010

L’association Cap Espoir a été créée il y un an environ par les membres du groupe PUGNACE. Elle est maintenant bien connue des habitants.

Elle se devait de rendre des comptes après cette année de fonctionnement et procéder à la mise en place de son conseil d'administration, bras armé des actions à mener.

Les statuts permettaient d'ajoindre aux membres fondateurs des membres associés et des membres élus, en nombre égal.

L'association a décidé d'étendre son appellation à celle de CAP ESPOIR POUR MA VILLE, indiquant ainsi que sa seule action concerne la ville de Saint-Cyprien où de nombreux chantiers sont ouverts (démocratie, respect des rôles de chacun, transparence (et non translucidité), courage, rigueur....).

 

 

C'est ainsi que lors de l'assemblée générale :

  • les élus du Groupe Sadourny-Gomez siègent au conseil d'administration en qualité de membres associés
  • 4 membres de l'association ont été élus par les adhérents

 

Le conseil d'administration est maintenant composé de 12 membres. Il pourra être étendu à 15 membres lors d'une prochaine assemblée extraordinaire par adjonction de 3 places réservées à des adhérents. Nous aurons alors 8 membres de droit (des élus de la commune) et 7 membres de la société civile élus pas les adhérents.

 

Il est nécessaire d'assurer maintenant le développement de cette association qui doit conforter les élus dans leurs actions et leur apporter un éclairage de la base, autrement que sur un terrain de boules.

 

 

Vous trouverez ci-dessous la déclaration commune des 8 élus et le bulletin d'adhésion à CAP ESPOIR POUR MA VILLE  ==<ICI>==

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 17 Novembre 2010

Saint-Cyprien, ville où tout va bien.

Vous avez sans aucun doute remarqué l'absence d'actualités sur la ville de Saint-Cyprien sur 'LE' journal local et pourtant nous avons la chance d'avoir un correspondant local, payé sur fonds publics.

Et cela ne manque pas de poser problème.

En effet, la seule actualité de la ville sur 'CE' journal ne relate que les faits non dérangeants, évènemenst festifs ou seulement à la gloire de notre cité. C'est un journal de la politique municipale et d'information triée.

Alors que toute ville, y compris Saint-Cyprien (ou alors il faudra qu'on m'explique pourquoi), voit des évènements de tous ordres s'y dérouler.

Mais, à Saint-cyprien, l'information est tellement filtrée que même certaines actions du Maire ne sont pas relatées.

 

Exemple:

En fin de semaine dernière, une commerçante a été sauvagement agressée, tôt le matin. Cette agression a entrainé une hospitalisation.

L'Indépendant en a parlé ? Non, bien sûr: pas de faits divers sur Saint-Cyprien. Tout va bien, la ville dort sur ses 2 oreilles.

Le Maire s'est rendu sur place, dans la matinée. Il a été interpelé sur les moyens de la police municipale.

L'indépendant en a parlé ? Non, bien sûr. Marion n'était pas levée sans doute.

Et pourtant, le Maire qui se déplace en ville, c'est un évènement !!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2010

Depuis les tempêtes de neige de mars dernier, des stigmates persistent de-ci, de-là et les espaces publics ne sont pas épargnés.

Ainsi, les services municipaux ont débarrassé les branches cassées et, parfois, laissé les troncs.

 

arbres-coupes 0874

 arbres-coupes 0884

 

 

Mais il est des endroits "privés" où les choses se passent bien autrement.

 

Par exemple au pied des marches de l'Amiral II. Là où un syndic n'a pas grand chose à faire, là où :

  • un copropriétaire, de sa propre initiative a coupé un arbre, laissant le tronc
  • mais aussi là où des services, non commandités par le syndic, viennent d'y faire des travaux, coupant le tronc, enlevant les racines  et y ont apposé des barrières bien connues dans la ville :
Tx MAIRIE AMIRAL (2)  arbres-coupes 0881

 

Comment et sur demande de qui, ces services sont-ils intervenus sur un terrain privé? Quel est le véhicule avec écusson qui est intervenu? 

Les troncs sont aussi dangereux ailleurs, mais il ne fait pas de doute que l'environnement économique et financier n'est pas le même.

Qui sont les amis pour lesquels on est intervenu?

 

Le dallage attend d'être posé.

 

Cela risque maintenant de durer un moment.

 

Ne serait-on pas à un endroit où des constructions sont en manque de légalité?

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0