Publié le 31 Mai 2012

Régulièrement les médias nous sensibilisent aux difficultés rencontrées par les Coréens du Nord pour s'évader du monde d'enfermement qui leur est imposé.

Au manque d'alimentation, aux pressions policières, s'ajoute le manque d'information qui débouche sur la privation de liberté et la dépendance totale..

Quand on y regarde de plus près, Saint-Cyprien, petite république bananière n'en est pas bien loin.

A l'occasion du débat (au sens Kim Jong Del du terme), notre guide suprême a annoncé que des plaintes allaient être déposées à l'encontre des blogs ( on est habitué !!! celui du Maire en direct s'est fendu de 4 article en 5 mois: c'est épuisant d'écrire et en direct !!! tu parles !!).

Mais maintenant, gare: si vous consultez, je dis bien consultez les blogs, vous serez punis !!!

  • Preuve encore d'une méconnaissance de la toile comme il dit ( pour l'occasion, il s'en prend une)
  • Preuve d'une attitude ringarde, passéiste et non résolument moderne. Même Alain Peyrefitte n'oserait pas aujourd'hui.
  • Preuve d'une volonté de rester en marge: combien d'hommes politiques ont des blogs vivants et acceptent les blogs d'opposition.

L'avenir de Saint Cyprien passe par ces quelques clichés.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 30 Mai 2012

Le conseil Municipal du 23 mai a été reporté à ce soir, avec le même ordre du jour

 

Rendez Vous ce soir à 19h30

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 25 Mai 2012

Les prochaines élections législatives ont déjà eu un impact non négligeable sur notre municipalité.

Thierry  Del Poso a dans un premier temps bataillé dur pour se montrer, pas à Saint- Cyprien, sans doute trop petit, mais à Perpignan, ville où il a retrouvé ses chouchous, enfin le vendeur seulement. Durant cet épisode, il a pu, accompagné de sa première adjointe, se rendre à des réunions de l'UMP, notamment à Pollestres (Novembre 2011) pour montrer sa ferveur, son enthousiasme à soutenir Nicolas Sarkozy. Sauf que ce jour là, il ne distribuait que des fac-similé d'une lettre adressée à claudette Guiraud, lettre qui n'est jamais arrivée à la personne concernée. Et ce jour là, Nathalie Pineau (et c'est suffisamment rare pour être remarqué) a donné de la voix : quelle honte disait-elle, la militante UMP et pourquoi ? ils ont eu un peu de chance , pas de glous glous (ou alors bien ravalés), pas de POINT BARRE.

Parce que la Conseillère Générale de la Côte Radieuse reprochait à Thierry Del Poso son intervention sur la disgrâce de Claudette Guiraud, quelques jours auparavant à grands coups d'éclats dans la presse départementale. Elle disait même que c'était bien loin de ses grandes déclarations de rassemblement. Madame Fabre n'avait sans doute pas saisi que le rassemblement évoqué ne pouvait se réaliser qu'autour de lui.

Cette déclaration a fait réagir Nathalie Pineau ; elle est donc UMP pure et dure.

Mais voilà que Fernand Siré a été investi! Et certains blogs évoquent les divagations de Thierry Del Poso, pour trouver un souteneur, mais comme ce mot est susceptible d'être recherché dans le dictionnaire et qu'on pourré trouver une connotation disgracieuse, nous dirons un soutien.

Même une rencontre canétoise n'a pas pu déboucher sur un crédit : belle Marseillaise!!!

Donc, il n'ira pas aux législatives et restera sur la touche (bravo Olivier) et qui sort du chapeau ? Nathalie Pineau Rovira. Nous noterons que ce deuxième nom sort sans coup férir, sans doute pour la circonstance car, même sur le site de la Mairie, c'est Nathalie Pineau, tout seul.

Nathalie Pineau y va, suppléante de José PUIG. C'est le site Ouillade qui, le premier, le 13 mai, a mis ses qualités en avant " il s’agit de la très séduisante Mme Nathalie Pineau" , accompagnée d'Olivier Olibeau, président de l'association des supporters des candidats.

Souvenons nous que lors des élections cantonales, en juin 2010, José PUIG revendiquait son appartenance au modem et était soutenu par le PS : Nathalie passe du bleu au rose : les tailleurs doivent bien lui aller.

Et vlan: ce n'est pas bon pour attirer les voix et battre le candidat investi de l'UMP, car c'est bien là le sujet.

Alors que fait-on ? On enlève ....l'étiquette (faut pas rêver....)

 

Alors soutenons  Nathalie :

Sauvez Nathalie



Nous avons pu constater qu'il lui était difficile de tenir des réunions publiques et que le rabattage par SMS était employé.

Alors, aidons là à s'exprimer en public pour lui donner l'occasion de montrer son "engagement réfléchi et déterminé (qui) démontre ma totale et entière indépendance, ainsi que ma liberté de penser par rapport à mon mandat à Saint-Cyprien et au sein de la communauté de communes Sud Roussillon" les effectifs de la Droite Républicaine qui s'organise autour d'eux (encore Ouillade).

Est ce à dire que la droite non républicaine s'organise autour du candidat investi de l'UMP ?

 

Aidons Nathalie Pineau à s'exprimer : donnez les dates des réunions publiques et soutenez là!!

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 23 Mai 2012

Un petit rappel tout d'abord : la protection fonctionnelle vise à protéger un élu dės lors que, dans le cadre de sa fonction, il subit des attaques graves.


Le second exemple est lui aussi tiré du passé, mais toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé ne peut être que fortuite.


Un élu de premier rang, après une expérience qu'on ne souhaite à personne, convoque des salariés et certains administrés pour leur faire part du désagrément, bien légitime, qu'il vient de subir. Mais cette fois, comme dans bien d'autres cas, il n'en peut plus, sort de ses gonds et accuse des membres de l'opposition d'être à l'origine de ses ennuis et il se lâche :

"Ce sont des Enc....." (je vous laisse deviner la suite) ... devant un large public et des journalistes.

Cette situation se répète dans le cadre d'une réunion associative..

 

Rappelons que toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé ne peut être que fortuite

 

Qu'en dire ?

Cet élu a-t'il droit à une protection fonctionnelle ou son écart peut-il être considéré comme une faute détachable du service ( en clair, est-ce la fonction qui parle ou l'individu ) ? La réponse est d'autant plus aisée s'il y a réplique d'une situation antérieure. Car si les propos de cet élu sont considérés comme une faute détachable du service, il ne peut bénéficier de la protection fonctionnelle en cas de plainte à son encontre !!!

 

Les élus de l'opposition insultés ont-ils droit à une protection fonctionnelle? On voit mal la majorité municipale leur accorder ce droit, ce qui ne manque pas de poser question sur le fonctionnement démocratique d'un conseil : selon que vous ferez partie de la majorité ou de l'opposition, on vous donnerait des droits différents...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 22 Mai 2012

Le Conseil Municipal de demain est reporté à une date ultérieure, sans plus d'explication.

Un maire peut être empêché, mais dans ce cas, il revient à la 1ère adjointe de suppléer son absence.

 

Questions :

  • Est-elle elle-même empêchée ?
  • N'a t'elle pas voulu exercer cette suppléance, alors qu'elle brigue un mandat de député ?

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 21 Mai 2012

La protection fonctionnelle vise à protéger un élu dės lors que, dans le cadre de sa fonction, il subit des attaques graves.
Une premier exemple tiré du passé vécu, mais toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé ne peut être que fortuite.
Un élu G est invectivé alors que, dans une situation délicate, il est sommé sans coup férir de démissionner. Pour arriver à ses fins, c'est à dire de faire en sorte que place nette soit faite, un autre élu déterminé devant un public acquis à la cause (qu'on ne se méprenne pas, il ne s'agit pas de sa cause, mais d'une conjonction d'intérêts disparates) a décidé de se payer l'élu G en :

  • haranguant la foule du haut d'un muret sur une place publique : l'élu G ne mérite pas le respect! Il n'est pas respectable.
  • déclarant que cet élu G méritait qu'on s'occupât de son cas, voire de son avenir professionnel.


La question reste posée : lequel des 2 élus , ou un seul, peut bénéficier de la protection fonctionnelle?
Bien entendu, seul l'élu G peut légitimement déposer une requête judiciaire ! A-t'il droit à une protection fonctionnelle? Celle que l'on passe en Conseil, pas celle qu'on propose en catimini !!

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 18 Mai 2012

Lors de la mise en place du Maire, ce dernier avait immédiatement pris un arrêté mettant fin au cumul de fonction d'un cadre de la Commune, par ailleurs Directeur administratif et financier, à temps partiel, du CCAS, établissement public de la Commune.

L'arrêté précisait même que ceci se justifiait par la prochaine promotion de l'intéressé .... qui depuis n'a rien vu venir. Nous l'appellerons donc Soeur Anne. Mais l'attente va encore durer un petit moment.

 

Et ce n'est pas près de s'arranger pour lui car le Bulletin Officiel d'Annonces des Marchés publics nous apprend que la Commune souhaite se faire assister pour ce recrutement. L'annonce n'est pas publiée sur le site de la Mairie, au cas où....

 

 

 

Publicité Poste DGS

Publicité Poste de DGS2

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 17 Mai 2012

Le premier point de l'ordre du jour du prochain conseil municipal (petit rappel, c'est mercredi prochain) est relatif à la protection fonctionnelle des élus. En plus simple, il s'agit de protéger les élus quand ces derniers sont attaqués, maltraités dans l'exercice de leurs fonctions. Quoi de plus normal ? Que disent les textes ?

 

L'article L. 2123-34 du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales) indique que   « la commune est tenue d'accorder sa protection au maire, à l'élu municipal ,le suppléant ou ayant reçu une délégation lorsque celui-ci fait l'objet de poursuites pénales à l'occasion de faits qui n'ont pas le caractère de faute détachable de l'exercice de ses fonctions. »

et l'article L 2123-35  indique que « La commune est tenue de protéger le maire ou les conseillers municipaux le suppléant ou ayant reçu délégation contre les violences, menaces ou outrages dont il pourraient être victimes à l'occasion « ou du fait » de leurs fonctions et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté. .... »

 

Ainsi TOUS les élus doivent être protégés. Bien.

 

Mais que dit la proposition soumise au prochain conseil ?



Le Maire, Thierry DEL POSO, a présenté une demande de protection fonctionnelle tant pour les frais engagés pour les plaintes au pénal déposées contre lui en application de l'article L. 2123-34. que pour les frais engagés par les plaintes qu'il a lui-même déposées à rencontre de propos tenus dans certains blogs ou lors de reportages télévisés.

Le maire aurait, ainsi déjà déposé des plaintes : une certaine chambre parisienne, celle qui a souvent à juger des stars, aurait-elle été saisie ? Tout le monde est mis dans le même panier : les blogs, la presse télévisée ?

La 17ème chambre correctionnelle est compétente en matière de presse et pas de TERNET....



Tous les élus du groupe majoritaire ont également sollicité par courrier la protection fonctionnelle prévue par l'article L 2123-35 du Code Général des Collectivités territoriales, pour les frais occasionnés par les plaintes que chacun a déposées à l'encontre des insultes et propos diffamatoires qui auraient été tenus à leur égard lors des derniers conseils municipaux.

 

Petite question : a -t'on demandé à des élus de l'opposition s'ils souhaitent bénéficier du même dispositif ? Parce que le Maire, s'il souhaite bénéficier de la protection fonctionnelle pour les plaintes qu'il dépose lui-même devrait accorder les mêmes moyens aux élus de l'opposition qui déposent, tout comme lui, des plaintes. Mais, là, ça va pas le faire !!!

Deux exemples vous seront proposés dans les tout prochains jours.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 16 Mai 2012

• ORDRE DU JOUR —
DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 MAI 2012
à 19 H 30

 

 

  1. Protection fonctionnelle des élus
  2. Demandes de subventions complémentaires
  3. Vote du solde des subventions 2012 aux associations
  4. Vote du forfait communal 2012 pour l'école Raymond Henri
  5. Vote de crédits supplémentaires en investissement et en fonctionnement
  6. Virements de crédits en investissement — Commune
  7. Virements de crédits en investissement — Port
  8. Création du Budget Annexe — Lotissement Communal
  9. Modification du tableau des effectifs
  10. Information du conseil municipal sur la mise à jour des postes vacants au tableau des effectifs
  11. Fonds interministériel de prévention de la délinquance — appel à projets 2012 - approbation du programme communal et diagnostic pour le déplacement du poste de contrôle et l'amélioration de l'exploitation duréseau de vidéo-surveillance — Acquisition de gilets pare-balles — demande de subventions  
  12.  Adhésion à la Mission Locale des Jeunes : cotisation annuelle 2012
  13. Adhésion à l'Association Nationale des Elus du Littoral : cotisation 2012
  14. Avenant à la convention d'objectifs et de financement relative à la prestation indemnité de garde crèche SNCF : approbation
  15. Convention d'objectifs et de financement du RAM avec la CAF: Approbation
  16. Renouvellement du bail de la halle à marée pour la brigade nautique de gendarmerie
  17. Surveillance des plages saison 2012: approbation
  18. Attribution de la concession de plage lot n°1 —DSP
  19. Convention Balisage/commune de Canet en Roussillon
  20. Création d'un marché nocturne estival
  21. Acquisition amiable des parcelles AN 6, AN 7 et AN 137 en vue de la création d'une voie prévue par l'emplacement réservé n°15
  22. Echange d'un terrain — Rue Henri de Monfreid
  23. Echange de tènement / espace vert — Rue Eugène Delacroix
  24. Echange d'un chemin ZAC de la Vigie
  25. Déclassement impasse Puccini
  26. Approbation création d'une voie verte par la Communauté des Communes
  27. Convention commune/Hôtel « Le Belvédère »
  28. Convention avec le Sydel 66 /programme de mise en esthétique des réseaux au centre du village
  29. Insertion des clauses sociales dans les marchés publics de la commune — Articles 14,15 et 30 du CMP
  30. Acceptation du marché de fourniture et pose par battage de pieux : lot n°2
  31. Compte rendu écrit des décisions du maire

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 15 Mai 2012

La semaine dernière, je vous rappelais le calendrier des candidatures aux prochaines législatives.

 

Et voilà la première arrivée et, c'est une fois encore le site "bien informé" de la commune qui nous apprend que Nathalie Pineau y va. Mais comment ?

 

Le premier article qui lui est consacré est le suivant :

"Le bruit courait depuis quelques semaines déjà que José Puig (Centre Droit), maire de Claira, conseiller général de la Salanque et président de la communauté de communes Salanque – Méditerranée, avait trouvé sa suppléante idéale au sud de la 2ème circonscription des P-O, plus précisément à Saint-Cyprien… On connaît maintenant son nom : il s’agit de la très séduisante Mme Nathalie Pineau, 1ère adjointe du maire de Saint-Cyprien et président de la communauté de communes Sud – Roussillon, Me Thierry Del Poso."

On voit bien la première qualité de cette suppléante: "la très séduisante" … tout un programme à la gloire de la libération de la femme. Si c'est cela la parité voulue par le législateur (poste qu'elle revendique en qualité de suppléante…), alors le niveau ne va pas progresser.


Le second article nous en dit un peu plus : non seulement, elle figure sur la photo, laissant accréditer la candidature certaine, mais elle parle … de Saint-Cyprien. Certes, pas d'euros, de kilo euros ou de milliers d'euros car ce serait s'embourber, mais de sa distance par rapport à notre commune. Elle déclare « cet engagement réfléchi et déterminé démontre ma totale et entière indépendance, ainsi que ma liberté de penser par rapport à mon mandat à Saint-Cyprien et au sein de la communauté de communes Sud Roussillon ». C'est Florent Pagny qui va être content de sa liberté de penser.

Elle ajoute même « qu’entre l’inexpérience et l’expérience, elle choisit l’expérience du travail concret aux problèmes de l’emploi, de l’artisanat et de l’agriculture ».

 

Se réfère-t'elle également à Saint-Cyprien  où elle aurait fait un choix tout autre ?

 

Même Olivier Olibeau y va. Non, pas pour être chargé de communication, mais pour présider l'association des supporters. Il connaît!!!

 

On voit bien , à Saint-Cyprien, que Nicolas Sarkosy avait de grands supporters, mais le vent a tourné. Non, ce sont les girouettes qui ont tourné.


Mais que fait Thierry Del Poso ? Il ne va quand même pas rester sur le banc de touche et se laisser coiffer sur le poteau? Visiblement les potes ne le portent pas haut.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0