Publié le 26 Février 2017

Lors du dernier conseil municipal, il y a eu un débat sur les raisons qui pourraient amener des touristes à Saint-Cyprien, malgré les parkings payants.

Il y a eu des comparatifs sur les vertus de Collioure avec son patrimoine, Argelès avec son allée des pins et visiblement peu d'arguments pour venir à Saint-Cyprien.

C'est sans oublier la promotion réalisée par l'équipe municipale au salon du Tourisme de Toulouse.

Je cite " Aux côtés de nos commerçants au salon du tourisme de Toulouse avec une promo qui a fait le buzz sur la place du capitole ! St Cyprien toujours un temps d'avance dans l'innovation "

Il est vrai qu'avec les illustrations suivantes de la Mairie, nous allons avoir du monde.

Pourquoi venir à SAINT CYPRIEN en vacances?
Pourquoi venir à SAINT CYPRIEN en vacances?
Pourquoi venir à SAINT CYPRIEN en vacances?

C'est quand même du même niveau que les derniers "J'aime" sur Facebook. Cette information provient d'un des organes (excusez le mot) officiels de la ville.

Si on veut du monde au prochain conseil municipal et pour qu'il y ait de la tenue, le Maire sait comment faire.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 22 Février 2017

Une info des annonces légales de cette semaine.

Comme à la publicité: c'est simple --> Etre un élu

PARJAL

PARJAL

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 8 Février 2017

Lors du dernier conseil municipal, une certaine vision du logement social a été mise en avant.

Il est certain que si cette vision se limite aux seuls cas évoqués ci-dessous dans la vidéo, cela ne manque pas de poser question:

  1. Limiter la vision en la juxtaposant avec drogue et délinquance ....Je vous laisse le soin de chercher dans les thèmes politiques du moment, le bord de prédilection de ce thème
  2. Demander à un bailleur social de raser un bien, certes collectif, pour faire du social proche du pavillonnaire, c'est ce moquer des moyens de l'organisme en cause, dont le maire dit déjà qu'il a dépensé de l'argent pour rien. Qu'aurait-il dit en cas de gros investissement ? Argent gâché?. Il est vrai que le nouveau logis un statut particulier
  3. On ne parle pas des logements communaux dont certains seraient ... à réhabiliter au lieu de rester en jachère, inoccupés.

Cette vision est-elle partagée par tous les élus ? On ne le saura pas.

Il n'est bien sûr pas question "d'accueillir toute la misère du département" mais de permettre à des habitants de Saint Cyprien, au moins, d'être logé dans des conditions honorables quand des accidents de la vie interviennent: chômage, divorce ou jeunes travailleurs qui veulent se loger sans habiter chez leurs parents car les loyers sont trop élevés.

Certains, au niveau national, ne connaissent pas le prix du ticket de métro ou du pain au chocolat mais, localement, combien connaissent le prix des locations, quand il y en a...

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 6 Février 2017

Lors de cette partie du conseil, il s'agissait de voter le

Refus de transfert automatique de la compétence urbanisme réglementaire à la Communauté des Communes Sud Roussillon

A la question posée du pourquoi du refus du transfert, de nombreuses réponses ont été données et, pour une fois, une discussion s'est engagée et a permis d'éclaircir certaines idées qui, pour certaines, étaient bien souterraines mais pas inattendues compte tenu du passé politique de certains membres du conseil.

En effet, on y apprend que notre maire veut maitriser la politique d'urbanisation de la Ville (louable en soi) et ne veut surtout pas que cette compétence parte à SUD ROUSSILLON car cela signifierait la perte de la main sur ce sujet. Compte tenu de la géographie administrative locale, le maire étant le Président de Sud Roussillon, cette remarque porte peu pour SAINT CYPRIEN, mais elle porte surtout sur les autres communes qui ne voudraient pas que le Président de Sud Roussillon (c'est qui ?) leur impose .... Donc cet argument ne tient pas pour Saint Cyprien.

Le maire ne veut pas de logements sociaux, autres que ceux qu'il maitrise et ne veut pas accueillir toute la misère qui vient d'ailleurs. Dit ainsi, qui ne pourrait pas être d'accord ? Vous verrez plus tard que la politique sociale vue par le maire est limitée aux Jardins d'Anaïs et au Nouveau Logis : il oublie sans doute les récompensés par des logements communaux, à très bas prix  ou, quand ils font partie de l'organigramme municipal, des logés dans des maisons à loyer modéré  mais chut, pas de bruit, allégeance...).

Notre maire ne respectera pas la loi qui vise à atteindre un certain niveau de logements sociaux, et cela ne gêne pas grand monde au conseil. C'est pourtant très caricatural et stigmatisant. Un jeune qui travaille et qui a peu de revenus ira donc ailleurs

Non, bien sûr mais ce sera au cas par cas,

Oui qui par qui ?

Je rassure tous ceux qui ont des terrains dont ils espèrent un jour moulte monnaie : le maire ira jusqu'à les classer tous en terre agricole pour ne pas avoir à remplir les objectifs de la loi SRU.

C'est le Préfet qui va être content de voir un élu qui affirme avec autant d'assurance qu'il n'appliquera pas la loi...

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0

Publié le 5 Février 2017

D’entrée, le dernier conseil municipal s'est ouvert sur une ambiance détendue.

Il est vrai que les tensions sont moindres...

Après un déroulé de l'appel et des litanies des absents récurrents... Il faut quand même noter que certains s’y ennuient tellement sans doute qu’on ne les voit plus depuis bien longtemps.

Ils restent sans doute au cas où les raisons pour lesquelles ils y sont venus feraient l’objet d’une politique changeante ? On ne sait, on pourrait changer la couleur du sable ?

Mais, ça cafouille dès le début: M Rossignol signale que le secrétaire de séance ne peut avoir été noté absent à la séance . Logique !!! Ce, à quoi le maire répond par une interrogation: Mr Montès secrétaire de séance? Il y a de quoi avaler une couleuvre?

Un conseil qui cafouille

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Repost 0