La relève est là !!!

Publié le 2 Mai 2014

Lors des conseils municipaux, nous assistons de manière régulière à une expression de la majorité municipale concentrée sur la personne de Thierry Del Poso, assisté de certains fonctionnaires municipaux.

Les rôles de sa majorité se limitent, pour un petit nombre, à lire simplement (quand ils vont jusqu'au bout du texte) le rapport proposé au conseil et pour l'autre nombre, à assister passivement au dit-conseil. Passivement, pas tant que cela, car les Smartphones chauffent: on s'occupe comme on peut! Pianotages, chuchotements, moqueries, jambes agitées ....

Mais quand Thierry Del Poso est absent ???

D'aucuns, mauvaises langues sans doute, ont fait trainer le bruit d'un ami, félon dans l'âme, en état d'alerte permanente sur un empêchement définitif éventuel de Thierry Del Poso: il attendrait son heure !!

Mais le dernier conseil municipal a permis l'émergence de 3 membres qui ont, avec fermeté (ne pas confondre avec autorité), répondu à l'hostilité d'une opposition qui s'intéresse aux affaires communales:

Nathalie Pineau a présidé le conseil et lanciné "le débat est clos, on passe au vote" sans pouvoir apporter la moindre réponse aux questions posées, mais quelle placidité, quel flegme !! Une insensibilité digne d'une étude du CNRS.

Thierry Sirvente, sans doute gonflé par l'abscence de Thierry Del Poso, a cru que, durant cette absence, il était chargé de la police de l'assemblée. Non, Thierry, il faudra attendre ....

Frédéric Berliat qui, pour une fois, a parlé avec son coeur et sans réserve. Un ton haut, une autorité personnelle et un discours où le terme de progressiste est apparu de manière incongrue dans le débat. La signification de cette allusion au progrès a été largement incomprise. Sans doute ne sommes nous pas suffisamment ouverts ?

Un constat: 3 prétendants et un absent bien muet, pourtant d'une verve et d'un ton tonitruant d'habitude. Serait pour se faire craindre du titulaire quand il est présent ?

Thierry Del Poso, également absent, lors du conseil de communauté du lendemain, a été remplacé par le Maire D'Alenya. Un conseil communautaire consacré à toute la politique budgétaire de Sud Roussillon: en 3/4 d'heure tout a été plié dans un silence assourdissant. Mais il y avait un petit réconfort offert en fin de conseil...

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

chaton 04/05/2014 22:04

pour en revenir a l'article,sur le journal de samedi,il y avait aussi mr le maire de canet,et maitre del poso qui parlait de se qu'il voulait faire a st cypet qu'il ne voulait pas une ville a plus de 30000 habitants c'est un peu bizarre,on dirait qu'il a lu le programme de l'opposition

Bernard 04/05/2014 22:34

pas vu cet article mais je vais essayer de le trouver demain

CHATON 04/05/2014 17:51

avez vous lu l'independant?

Bernard 04/05/2014 19:27

Non, pas trouvé car les bureaux étaient fermés.
Quel était le sujet ?

CHATON 04/05/2014 09:46

avez vous lu l'article sur l'independant?

citoyenne bis 03/05/2014 12:29

a citoyenne : si n'était pas dispo, fallait pas briguer un autre mandat;sa famille est à stcyp!

Circulez 03/05/2014 12:07

Même s'il n'y a pas grand chose dedans, le pouvoir cela donne la grosse tête. Rappelez vous, à une époque on avait assimilé la mairie, à la Maison Blanche !!!

chefaillon en déroute 03/05/2014 09:12

ETRE chef ça se mérite ! lol
Ah, ces indemnités munciipales nous permettent de découvrir certains traits de caractères, et non des moindres.

une citoyenne 03/05/2014 09:07

Je suis stupéfaite et inquiète.
Comment se fait-il que le maire disparaisse sitôt les élections passées?
Sous prétexte de raisons "personnelles et confidentielles" nous voici dans un secret bien malvenu.
Tout citoyen doit être informé.
Monsieur le maire est-il malade, est-il en cure?
La ville veut savoir exactement ce qu'il se passe, car les pires bruits circulent.
Nous exigeons la vérité et non les mensonges habituels qui nous sont servis lorsqu'il s'agit d'élus.