Zen à l'eau de rose

Publié le 11 Octobre 2011

Lors du conseil municipal de Juillet dernier (celui qui a précédé le dernier du 7 octobre), le Maire s'était fendu d'un article en 48 heures pour déclarer qu'il était ZEN. Même plus, il était béat de sa prestation. Même, il évoque une ambiance de sérénité, de travail et de constructivité des débats.

Le conseil du 7 Octobre ne lui a manifestement pas laissé les mêmes impressions, mais il a pu affirmer une autorité qui a cloué le bec à ses colistiers, médusés par la teneur des propos. Certains d'entre eux se sont renfrognés dans leurs sièges qui, s'ils n'étaient pas en cuir, n'en étaient pas moins glissants.

La déclaration de Gérard Colom, déclaration qui indiquait qu'il ne souhaitait plus jouer le jeu que le maire attendait (c'est à dire se laisser berner de long en large), qu'il souhaitait rejoindre le groupe PUGNACE, la déclaration était manifestement anticipée et connue et a amené notre Maire à répondre, non pas à cette déclaration mais à affirmer qu'il était le chef.

Il a affirmé que la démocratie n'aurait pas droit de cité dans la commune avant 2014 : une confiscation du pouvoir et déclarée par 2 fois. Quelle mouche l'a t'il piquée ?

Cette déclaration, de jeunesse sans doute, est justifiée par les dépôts de plainte d'élus de l'opposition. Mais ces dépôts de plaintes ont été annoncés en Juin et n'ont eu aucun impact sur sa Zénitude de Juillet.

Alors qu'est-ce qui aujourd'hui provoque ce déchaînement ? Déchaînement qui va jusqu'à interdire un élu de l'opposition de s'exprimer (les autres sont peu loquaces ou se contentent de lire sans grande conviction la prose prémâchée par d'autres), qui va jusqu'à la rappeler à l'ordre 2 fois alors que nous savons tous que la menace d'expulser un élu n'est que fanfaronnade et que, si cette hypothèse avait tenté d'être mise en oeuvre, le préfet serait intervenu (car déjà prévenu de l'ambiance lors de la suspension d'audience), mais pas dans le sens souhaité de l'édile.

La météo est claire mais le ciel s'assombrit soudain ?

Les affaires cumulées des plaintes au pénal, au tribunal administratif, les affaires qui réapparaissent dans la presse déstabilisent visiblement notre élu " à carapaces ou à couches superposées" comme il le dit lui-même.

Enfin, nous savons que maintenant "la démocratie, y en aura pas avant 2014" et que 22 élus de la majorité municipale et l'absent de service acceptent ce pacte de solidarité. Il ne sera plus question pour eux de dire "on ne savait pas": cette pièce a déjà été jouée début 2009.


Alors, à quoi sert un Conseil Municipal à Saint Cyprien ?

 

A pas grand chose puisque l'article du maire préfère parler de "Marche Rose". D'ailleurs, vu le nombre de fautes grammaticales, on ne sait si c'est "Marche Rose" ou "Marché Rose". Il est vrai qu'on est très dans le rose depuis quelques temps...

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

ventre saint-gris 18/10/2011 19:43



Bernard,j'ai du louper un épisode ? sa trés grande zénitude détenteur de la Démocratie s'est plaint d'un vote de C.Guiraud ? mais le vote n'est -il pas secret? a-t-il des dons de voyance? est-il
la nouvelle Madame Irma ?


Je me permets de lui rappeller que dans sa liste il y a des gens de gauche , un communiste et des socialistes .Est-il sûr à ce point de "ses fidèles?alors, vote ou pas vote? Marie-Pierre devrait
se méfier .....en bonne girouette la nouvelle madame Irma voit la vie en rose !!!!!!



constatation 18/10/2011 12:53



TDP n'aime pas le bleu : c'est la semaine bleue (pour les personnes âgées)


mais rien sur son blog ; est il en train de tourner sa veste jusqu'à adhérer au parti de la rose !!!! avec lui tout est possible



giner 13/10/2011 09:40



Coup politique , coup politique ??????


Mais QUAND va t'on s'apercevoir que les personnes qui sont dans l'opposition ont envie d'oeuvrer pour Saint-Cyprien , pour le bien de la commune mais que le
blocage de l'information qui leur est fait ne facilite pas leur travail


J'étais à cette séance du 7 octobre et je suis encore bouleversée et très en colère d'avoir entendu ce soir -là :"IL N'Y AURA PAS DE DEMOCRATIE JUSQU'EN 2014 " et ensuite "JE SUIS LE CHEF"


Mais dans quelle commune vivons-nous? bien sûr ,dans une démocratie, il faut être à l'écoute, même des personnes qui ne sont pas forcément de votre avis et surtout ,ne pas faire de barrage à
l'information


Je suis aussi très étonnée que les conseillers ou maires-adjoints de la majorité n'aient aucunement réagi à cette phrase scandaleuse , car je serais étonnée qu'ils adhèrent tous à ce manque de
démocratie ou alors "C'est encore plus grave"!!!!!


ONT'ILS A CE POINT PEUR DE LEUR "CHEF" ??????


IL EST TEMPS QUE LA DEMOCRATIE SOIT RETABLIE A SAINT-CYPRIEN! PENSONS A L'AVENIR DE NOTRE COMMUNE!!!!



Déplacée 12/10/2011 17:00



à "neutralité" : quelques nuances d'appréciation entre un coup politique et un acte politique sans autre jugement :


1/ le boycott du conseil par les Pugnaces est un acte politique avec une remise en question de la représentation de ces élus en CM (pour les raisons qu'ils ont exposées)


2/ l'intervention en séance de M.Colom est un acte politique avec une conséquence "officielle" sur la composition de le représentation des groupes d'opposition en CM


3/ L'info donnée avant l'heure par CG est un coup politique qui vise essentiellement à amortir l'effet de cette annonce de son 1er de liste


4/ L'intervention hors séance de MPS est un coup politique qui vise à dénoncer devant l'assistance mais sans aucun enregistrement officiel (pv) la politique du maire


Dans ces deux derniers cas, le coup politique n'a pas d'incidence directe sur le fonctionnement, l'organisation et la représentation des élus au CM... c'est toute la différence avec l'acte
politique qui lui agit "officiellement" sur le fonctionnement même de cette assemblée siégeante. 



zen 12/10/2011 15:38



Aux post 1 et 3 : votre notion d'impartialité semble manquer d'objectvité. C'est en personne responsable, que chacun des élus concernés doit assumer  "son coup politique".



citoyenne 12/10/2011 15:15



Comme on ne peut pas faire de commentaire sur son blog, je passe par vous car je trouve que ce serait bien si MPS pouvait mettre sa déclaration en ligne. Par avance, merci.



mélange des genres 12/10/2011 15:08



Cause tout à fait respectable, mais article qui pour moi n'a pas sa place sur le blog du maire, tout comme d'ailleurs les 2 articles  de marion cuffy sur l'indépendant. On attend toujours le
premier article de sa rubrique "actualités municipales".



irma 12/10/2011 12:43



Eau de rose qui commence à sentir mauvais.



Impartial 12/10/2011 12:30



L'impartialité n'exclue pas la politesse. Le début du CM a été filmé et les videos mises à disposition sur ce blog. Pour la partie non filmée, en toute impartialité, Mme Guiraud se devrait d'en
faire un article sur son blog.



DEMISSION 12/10/2011 12:23



A quoi sert ce conseil municpal ? A se prendre des indemnités scandaleuses et à organiser des petits arrangements entre amis.



calme 12/10/2011 12:23



réponse au n°1 pour remettre de l'ordre dans les idées.


ne mélangeons pas les choses pour le plaisir de polémiquer ou de dresser les uns contre les autres. La déclaration de M-P Sadourny a été faite durant la suspension de séance: il n'y avait ni
le maire, ni aucun élu de la majorité, elle n'a pas été enregistrée dans l'audio de la mairie et ne figurera pas dans le compte-rendu ni le procès-verbal. Ce n'est pas une intervention en conseil
municipal puisque le maire lui a refusé la parole en début et qu'elle n'est pas revenue après la suspension de séance. Quelle qu'en soit la qualité, cette déclaration n'a aucune portée
autre que momentanément médiatique (pour les quelques spectateurs restés en salle et les visionneurs de XAV).


La démarche de s'installer dans le fauteuil présidentiel peut sembler audacieuse (ou très contestable selon les points de vue). Elle confirme malheureusement que ces propos auraient gagné à être
tenus en séance normale du conseil et de sa place normale d'opposante et non pas hors séance et dans un siège qui n'est pas (encore) le sien.



Neutralité 12/10/2011 09:10



C'est pas mal ces commenaires.


Parce que vous ne croyez pas que les Pugnace's en ne venant pas au conseil municipal non pas fait un coup politique?


Gérard Colom en ayant fait cette intervention n'a pas fait un coup politique?


Claudette Guiraud, ayant donné l'info sur son blog dans la journée avant l'intervention de Gérard Colom n'a pas fait un coup politique?


Et vous la personne derrière ce blog, présente ou non présente dans la salle du conseil municipal, et par définition donc pas élue ,n'essaye t-elle pas de faire un coup
politique? 


L'impartialité est demandée.


Cette régle doit s'appliquer à toutes les personnes SVP.



Déplacée 11/10/2011 23:02



Au post 1 : effectivement seul M.Colom a pu faire sa déclaration en séance et le maire a refusé à MPS le droit à s'exprimer avant de lever la séance. Elle a donc fait une déclaration devant la
salle en l'absence du maire et des élus de la majorité et donc aucune intervention en séance qui était suspendue. Votre agressivité à l'égard de Bernard qui nous rapporte des faits exacts
est choquante / déplacée. MPS a fait un coup politique hors de la présence des élus de la majorité ce qui est au fond regrettable car cela ne relève pas le niveau souhaitable de
dignité des débats et de confrontation avec le maire / son équipe. Sa déclaration aurait eu "de la gueule" (pour reprendre votre terme) si elle avait pu s'adresser au maire pour faire
face !  



Egalité femme et homme 11/10/2011 21:35



Cela vous arracherait la gueule de raconter ce qui c'est réellement passé?


Cet élu qui à fait une rmarquable intervention n'est elle pas une femme?


N'êtes vous pas mysogine?  



Bernard 11/10/2011 22:21



Quelle agressivité !!!


L'élu qui a fait une intervention en séance du conseil est gérard Colom


Marie pierre Sadourny a été empêchée de la faire en conseil par la seule volonté du Maire


C'est cela la réalité et pas besoin d'être grossier