La réforme territoriale

Publié le 15 Juin 2014

Cette réforme fait couler beaucoup d'encre ....chez les élus.

Aujourd’hui le débat ne porte que sur le nombre de régions; en son temps le comité Balladur, en 2008, avait travaillé sur le sujet, un début timide de réforme avait été proposé en 2010 et maintenant, le sujet est concrètement sur la table.

Mais le sujet, médiatiquement, ne se limite qu'à une réduction du nombre de Régions et à des propositions de mariages...

Évidemment, on met en avant cette réduction du nombre de régions, pour faire croire à des économies suivant l'adage "Big is beautifull", mais on se moque du monde ou on essaie de manipuler les citoyens en réduisant le débat à cela.

Ce n'est pas la réduction du nombre des élus (ce qui n'est d'ailleurs pas acté) qui va faire réaliser des économies! Même si leurs indemnités et coûts annexes ne sont pas à négliger, leur importance dans le budget d'une Région n'est pas significative. Mais nous comprenons que les élus actuels se mobilisent contre: qui scierait la branche sur lequel il est assis? Les élus du Conseil Régional Languedoc Roussillon viennent de voter une motion contre la fusion ( 65 voix pour , 1 abstention et 1 voix contre). Étonnant ? Le motif " la crainte d'une perte de vitalité de la Région ". Vu d'ici ?????

La pétition lancée a été signée par 1 habitant pour 1000, à ce jour (combien d'élus et proches dans ces 3000?).

Ce n'est pas la diminution du nombre de Régions qui va libérer du patrimoine immobilier car il restera nécessaire, dans une grande région, de conserver des structures de proximité, ne serait-ce que pour gérer des personnels et un accès proche à la population.

Le vrai sujet consiste à définir les missions dévolues aux Régions, en évitant les doublons, en limitant de manière drastique les exceptions aux règles générales, souvent causes de dérives ....et recentrer leurs actions sur le développement économique, la gestion des fonds européens,la formation, l'innovation...

Au fait, combien d'entre vous, d'entre nous, avons dû aller à Montpellier, au siège du conseil régional pour demander quelquechose? Et puis Toulouse est à 2h12 de Saint Cyprien (Google Maps) et Montpellier à 1h 52: 20 minutes ...

Méfions nous de servir d'alibi ...

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

66mega 15/06/2014 15:51

Tout ça c'est du foutage de gueule ! De toute façon avec internet on a même plus besoin de se déplacer !