Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fais ce que je dis, pas ce que je fais

Publié le par Bernard

Allons au conseil, allons à l'école....

Lors du début du conseil, Thierry Del Poso a joué un rôle de maître d'école, rôle qui d'habitude fait l'objet de moqueries subtiles.

Nous avons eu droit au cours Del Poso, style maternelle. Déjà beaucoup répété, Déjà beaucoup menacé, jamais tiré.

Conseil Municipal du 13 dcembre 2014

Que tout cela est bien dit.

Mais le contexte est tout à fait différent. Pas de gens chauffés à blanc, conditionnés.

Pas d'élus dont les propos dépassent la bienséance, alors que en 2009....

Ici, que du public bien attentif et ...calme.

Voir les commentaires

L'actualité du 13 Décembre 2014

Publié le par Bernard

L'INDEPENDANT

 

Saint-Cyprien, une nouvelle délibération “purge” le vice de forme sur la vente du camping Al Forty =<ICI>=

 

On a vu l'Indep moins rapide .....et moins affirmatif ....

Et plus sérieux.. Claudette Guiraud n' pas voté contre, elle a quitté la salle

Et rien sur les débats: confondre vitesse et précipitation ...

 

 

Voir les commentaires

Le Choc des Titans

Publié le par Bernard

Nous avons assisté, lundi, à un conseil municipal, prélude de celui qui va se passer samedi matin à 8h30.

Qu'en dire, si ce n'est que, dans le cadre d'une réforme territoriale, le gouvernement ferait bien de diminuer le nombre de conseillers municipaux car, pour beaucoup d'entre eux, cette activité ne leur coûte que du temps : beaucoup de smartphones, des sourires et chuchotements mais aucune attention sur les "débats". Il faut reconnaître, à leur corps défendant , qu'ils n'ont même pas besoin de voter puisque le vote est "présumé" POUR. Donc pas besoin de connaître les dossiers et comprendre la lecture parfois difficile des chiffres.On comprend mieux.On y mange, même.... Eh Oui, bonnes gens...

Que dire des délibérations ânonnées durant la séance ? On n'y retrouve aucune conviction et rien d'autre que "on vous écrira" à toute question posée, d'autant plus que ces questions sont téléphonées car très facilement déduites de la délibération elle-même. Il est certain que cette "ignorance" est en elle-même une stratégie.

Si la démocratie est malade au plus haut niveau, elle ne l'est pas moins localement.

Et Samedi matin, nous en verrons, sans doute, encore une belle illustration.

Lors de ce conseil, nous allons assister à un choc de 2 positions incompatibles si les informations diffusées dans la presse reflètent la situation attendue.

Un choc de 2 titans, l'un, défenseur du droit, l'autre, défenseur de sa volonté d'en découdre et une myriade d'observateurs ....

Il y a fort à parier que, si Thierry Del Poso met en musique ses annonces dans la presse, le combat ne finisse au Tribunal qui n'aura pas manqué d'apprécier que l'annulation de la délibération de la vente du Fourty est un "non-événement judiciaire".

Cette qualification du travail de la justice interpelle : Thierry Del Poso devait s'attendre à cette décision qui devient d'un coup "un non événement" ou alors c'est le mouvement de grève des avocats qui laisse la parole s'égarer ?

Au delà de cette question, que se passera-t'il samedi? Quelle sera l'attitude et l'assiduité municipale?

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 > >>