De la poudre aux yeux

Publié le par Bernard

Le prochain Conseil Municipal porte à l'ordre du jour des débats des sujets pour le moins intéressants. Mais nous pouvons d'ores et déjà annoncer que certains d'entre eux vont mobiliser les foules et donner une tonalité toute particulière aux débats, tonalité qui ne va pas respirer bon.

Bien entendu, nous aurons le discours convenu, qui ne change pas et qui ne changera jamais sur l'indemnité du receveur : une indemnité légale mais qui choque encore certains élus. Vous pensez, le receveur est déjà payé par l'Etat, et alors ?.Et si l'Etat en tenait compte dans sa politique salariale ? Et puis, vous pensez, un sujet à quelques centaines d'euros vaut bien un débat plus que les comptes de l'Office du Tourisme, la tarification des rythmes scolaires !!

Et, pour masquer les vrais enjeux de la Commune et de son avenir, on va franchir la ligne ..blanche et amuser la galerie. Cela ne sera pas une occasion de sourire mais plus un renforcement de l'allergie d'une telle politique : de quoi éternuer et s'enrhumer. Attention le reniflage est prohibé : pas de mouchoirs et on ne sniffe pas. De quoi s'agit-il?

Quelques éléments de calendrier :

1.12 Juin 2014 Conseil municipal

2.Décision 76/2014 du 25 Juin 2014 "Règlement des honoraires, d'un montant de 400,00 € TTC, de la SCP d'avocats SAMSON-COLOMER- BEZARD, pour l'établissement d'un procès-verbal de constat de propos tenus lors du conseil municipal du 12 juin 2014"

3.Conseil municipal de lundi prochain où le maire sollicite la protection fonctionnelle dans le cadre d'une procédure contre Jean JOUANDET qui (je cite) "M JOUANDET a affirmé à voix haute et intelligible "il va sniffer, là?". La voix "haute" n'a pas porté jusqu'au public où alors j'étais dans un nuage ..

D'ailleurs, le relevé des décisions du maire, est éloquent sur le nombre de recours à des huissiers et cabinets d'avocats, à charge ou à décharge. Vous pouvez le télécharger  ici

Voir les commentaires

Conseil Municipal Lundi prochain 19 heures

Publié le par Bernard

  1. Présentation des rapports des délégataires de service public - année 2013

  2. Approbation des Comptes Administratifs 2013 et des rapports d'activité 2013 de l'Epic Office de Tourisme et de la Régie des Campings

  3. Octroi de l'indemnité de Conseil au Régisseur Municipal — Commune

  4. Approbation de la protection fonctionnelle du Maire -
     

  5. Convention Commune/Sdis — Mise à disposition Résidence du Port

  6. Rythmes scolaires — nouvelle tarification, règlement intérieur et convention

  7. Modification règlement intérieur de l'accueil périscolaire — Ecoles Maternelles

  8. Modification règlement intérieur — Centre de Loisirs Francis Gatounes

  9. Mise à disposition des structures du Mas des Capellans à l'EPIC OT - Convention

  10. Désignation des délégués du Conseil Municipal au Conseil d'Administration du Collège Olibo — modification

  11. Logements de Fonction - approbation du nouveau régime

  12. Convention Commune / Mutualité Sociale Agricole pour le Multi Accueil El Cant dels Ocells

  13. Mise à la réforme de véhicules communaux

  14. Subvention exceptionnelle

  15. Virements de crédits — Investissement - Commune

  16. Garantie d'emprunt pour le programme immobilier de MARCOU Habitat « Villa Adagio » - Précision

  17. Autorisation donnée au Maire pour le dépôt du permis de construire — Gymnase

  18. Convention de servitude d'un réseau pluvial Lodef/Commune — Parcelle AS 387

  19. Acquisition du terrain cadastré AM 170 après exercice du droit de préemption de la SAFER

  20. Désaffection et déclassement du boulodrome du village

  21. Réalisation d'un giratoire entre Latour Bas Elne et St Cyprien — RD 40 — Avis du Conseil Municipal

  22. Décisions du maire

Voir les commentaires

Une saison en demi teinte

Publié le par Bernard

La fin de saison se profile et il va être l'heure de faire les bilans. L'économie nationale ne va pas bien mais qu'en est-il localement ? Certes, de manière traditionnelle et habituelle les bilans ne sont pas bons, mais c'est sans doute pour ne pas s'attirer les regards du fisc, fisc qui ne se laisse pas intimider.

Cette année a été particulièrement mauvaise pour les activités dont la vie, ou la survie, est liée au tourisme. Et, il faut bien reconnaître que le bord de mer n'a pas été accessible facilement ces 2 derniers mois (et je ne parle pas de mai et juin) et que les activités des plagistes ont été mauvaises. Nous allons, sans aucun doute, constater en automne que certains d'entre eux seront placés en redressement judiciaire. Cette situation est cyclique pour un petit nombre.

Reste que l'activité municipale liée au commerce ne doit pas, elle non plus, être bien florissante. La guitoune de la Prade, gros enjeu de débats au sein du conseil municipal, n' a pas fait fortune: un chiffre d'affaires de 2€ certains jours. Pour éviter toute polémique à ce sujet, je rappelle qu'une régie a été mise en place pour l’encaissement des recettes et qu'il est très facile, pour les élus au conseil de se faire communiquer les recettes journalières depuis l'ouverture de l'activité en 2014. Mêmes les trop peu nombreux jours de recettes à 50€ n'en feront pas une opération rentable.

A la grosse :

  • un investissement de 120000€ sur 10 ans : 12000€ par an
  • 2 CDD sur 5 mois : 20 000€

Ceci nous donne, exceptés les fournitures d'eau, d'électricité, les contrats de maintenance, un cout jour de 213€, soit environ 230€ avec les fournitures d'eau et d'électricité.

Intéressant d'avoir les recettes journalières en face, non ?

Est ce bien cela qui va créer de l'emploi ou des copains ?

Qu'il est facile, dès lors, de critiquer les entreprises ou le gouvernement en les qualifiant de mauvais gestionnaires.

Nul doute que le prochain conseil nous apportera des réponses.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 > >>

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog