Publié le 24 Septembre 2016

ORDRE DU JOUR

 

  1. Installation d'un nouveau conseiller municipal
  2. Dénomination des rues du lotissement Les Mimosas
  3. Dénomination du passage entre l'avenue du Roussillon et la rue Duhamel
  4. Dénomination de la rue du Lotissement les Chemins de la Mer
  5. Acquisition pour l'euro symbolique d'un tènement des parcelles AP29 et AP30 (plan d'alignement)
  6. Acquisition amiable de la parcelle AO 136
  7. Cession de la parcelle AK 119 (ancien camping Les Muriers)
  8. Convention de servitudes ERDF parcelles AO 646 et 1382
  9. Réforme de la taxe de séjour — Mise à jour du dispositif de perception et des barèmes applicables
  10. Convention Commune /Mutualité Sociale Agricole pour le RAM — approbation
  11. Renouvellement de la demande au préfet de dénomination en commune touristique
  12. Contrat Enfance Jeunesse — 2016/2019 — approbation
  13. Convention entre l'Association TERRA I MAR et la Commune - Approbation
  14. Modification du tableau des effectifs
  15. Transposition du nouveau régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel (indemnité de fonctions, de sujétions et d'expertise et complément indemnitaire annuel) à la filière médico-sociale — cadre d'emplois des infirmiers territoriaux en soins généraux
  16. Autorisation de recrutement de vacataires pour les Nouvelles Activités Périscolaires (N.A.P)
  17. Autorisation d'emprunter donnée au CCAS
  18. Augmentation de crédits — Régie du Port
  19. Vote de crédits supplémentaires- Sections Investissement et fonctionnement — Commune
  20. Virements de crédits — investissement — Commune
  21. Constitution d'un groupement de commandes — téléphonie fixe mobile et accès Internet —Commune de St Cyprien — Port de St Cyprien et CCAS
  22. Compte rendu écrit des décisions du maire

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 4 Septembre 2016

Vive les réseaux sociaux

De nombreux internautes s'épanchent sur les réseaux sociaux en oubliant que la trace numérique est décelable par de nombreux acteurs, plus ou moins bien intentionnés. Il en est ainsi que tous les mouvements financiers qui laissent une trace qui facilite la recherche d'opérations illicites.

Mais le FB connu de tous a bien des travers et c'est ce qui causera un jour son désintérêt en générant une utilisation plus réfléchie et plus intelligente.

Je vous invite à lire cet article qui démontre , encore une fois, le décalage entre le discours anti discrimination porté par les hommes politiques actuels et leurs actes, discriminants...

L'incroyable Sarkofichage de la campagne présidentielle ==<ICI>==

N'essayez pas de savoir si votre voisin est fiché de droite, de gauche .... l'application n'est plus accessible.... mais les données précédentes sont gardées par certains. Vous n'aurez même pas la chance de savoir comment vous êtes classé..

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 31 Août 2016

Ou plutôt, à quand les actes ?

Notre maire a largement fustigé le port de certains vêtements en proposant un drapeau bleu blanc rouge drapé d'une croix centrale:

 

 

Après les mots, les actes

et d'ajouter

"Combien d'incidents de ce type faudra-t-il attendre pour que nos élites bien-pensantes admettent que le burkini comme d'autres tenues vestimentaires sont une source de trouble a l'ordre public ?"

 

Alors Monsieur le Maire, vous ne faites pas partie, me semble t'il, des élites bien-pensantes et comme vous êtes au coeur du village, vous allez agir car vous n'êtes pas homme à vous satisfaire de mots: on attend un arrêté !!

Vous allez agir, ne serait-ce que pour satisfaire vos fans qui ne font pas partie des élites bien pensantes, mais c'est le prix à payer.

Aurons nous droit à une allégorie ? une prosopopée?

Saint Cyprien, n'est pas la dynamique, mais Saint Cyprien La Cultuelle:

 

Après les mots, les actes

L'adepte du sein nu:

Après les mots, les actes

Le burkini

Après les mots, les actes

Le méditant immobile

Après les mots, les actes

Bien sûr ces illustrations sont de ce mercredi 19heures

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 27 Août 2016

De nombreux élus locaux prennent des positions fermes sur une question de tenue vestimentaire : le fameux burkini. Notre maire n'est surtout pas en reste. Sur sa page FB, il affirme même :

"64 pays de la planète (soit 1/3 des nations) arborent un symbole religieux sur leur drapeau national pour rappeler leur attachement légitime à leurs cultures et histoires respectives. Il est temps de rappeler dans notre constitution , nos lois et nos symboles nos racines chrétiennes et notre culture judéo-chrétienne.Il ne s'agit ni d'une insulte aux autres cultes ou cultures ,ni d'un signe de supériorité ni d'une négation de toute autre croyance ou non croyance. Il ´s'agit de notre histoire depuis 15 siècles.La laïcité n'est pas la porte ouverte à la négation de nos traditions cultuelles et culturelles."

Et nous propose un drapeau

 

Il est très difficle d'être un chantre de la laïcité et de dériver vers un monopole religieux quand on est un élu de la République. Le prochain drapeau que notre maire nous proposera sera du style :

Résultat de recherche d'images pour "drapeau de l'inquisition"

A moins que ce que le Maire nous propose soit ceci

tant la dérive constatée dans ses propos est flagrante depuis plusieurs années.

S'il est tout à fait vrai que nos racines sont chrétiennes et notre culture judéo-chrétienne, pour autant ces racines nous enseignent la tolérance et le respect et non le clientélisme à courte vue, à moins que nos lectures bibliques ne diffèrent ? Ne dit-on pas cela aussi des extrémistes ? Qu'ils interprêtent mal les écritures ?

Cette dérive vers des pensées de front local n'en est fait pas une: ce n'est qu'un retour aux sources et, pour le coup, une excellente intégration dans un discours mené par le Font National. Lui, il s'est intégré dans ce discours !!

A propos des évènements en Corse, ne disait-il pas:

"Combien d'incidents de ce type faudra-t-il attendre pour que nos élites bien-pensantes admettent que le burkini comme d'autres tenues vestimentaires sont une source de trouble a l'ordre public ?"

Amusant d'invectiver les élites bien-pensantes et cotoyer régulièrement des préfets, des députés et sénateurs, chargés de contribuer à la mise en place d'un système législatif national. A moins qu'ils ne fassent pas partie de cette élite bien pensante, ce qui devrait leur faire un immense plaisir (quel qualificatif ne convient pas ? Elite ? Bien? Pensante? Il faudra poser la question).

Traiter de la question du burkini de cette manière relève de la politique de courte vue où on traite des effets et non la cause. Quand on aura "réglé" la question du burkini (si on la règle) , il y aura un burkina, burkino ou toute autre comportement identitaire qui apparaitra et qu'il faudra traiter.

Nos élus sont adeptes de la course à l'échalote !!!! ou à la marine!!!!

Dans d'autres pays, on est allé beaucoup plus loin.

Au Canada ....

La police montée canadienne

La police montée canadienne

Le Canada n’allait quand même pas faire moins bien que la Suède, la Norvège ou la Grande-Bretagne ! Pas moins que l’Écosse qui vient, elle aussi, d’« homologuer » le voile dans la police pour ses recrues musulmanes afin que « ses effectifs soient représentatifs des communautés au service desquelles nous travaillons », se félicite le chef de Scotland Yard. On comprend qu’il y a de plus en plus de voilées dans la population…

Et chez nous, que s’y passe-t-il ? Depuis 2015, nos policiers nationaux, eux, l’ont obtenu, le droit de porter la barbe ! Rapport à « une forte demande de terrain », justifiait Force ouvrière. Elle doit être « propre et bien taillée, on ne veut pas de barbe de légionnaires », précisait Yves Lefebvre, du syndicat de police, bien sûr parce que les légionnaires portent une barbe sale et mal taillée, c’est bien connu…

Ici aussi, il s’agit de suivre « l’évolution » et de créer « une police proche de la population ». On comprend, là aussi, qu’il y a dans celle-ci de plus en plus de barbus…

A force de suivre, on reste derrière et toujours les derniers.

Par contre la politique du maire nous met, elle aussi, sur le derrière.

Saint Cyp, la familiale en robe de bure....

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 22 Juillet 2016

On le savait depuis un certain temps selon la rangaine habituelle: A SAINT CYPRIEN, il y a des terroristes. Pas nombreux, certes , mais vindicatifs, persévérants, courageux et patients.

C'est une ville où on tremble.

Mais cela valait-il une annulation d'évènements comme le précise le journal, surtout pour ceux qui n'étaient pas annoncés et qui, a priori, n'étaient pas sensés recueillir une foule importante.

L'INDÉPENDANT

Feux d'artifice annulés sur le littoral catalan: "Ne pas céder à la psychose" selon le préfet des P.-O.  ==<ICI>==

L'INDÉPENDANT va ainsi permettre à l'OT de retirer de son affichage sur le Web de cet évènement toujours programmé ce soir alors que le journal l'a affirmé à 11h10. Les remous locaux n'ont sans doute pas permis de faire passer l'information directement.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 18 Juillet 2016

Jeudi prochain, à 18 heures, aura lieu un nouveau conseil municipal. Un conseil municipal de réitération, réitération, réitération.

On a déjà bien réitéré en 2014.

Déjà par 2 fois, la vente du Camping "Al Fourty" a été annulée par la justice et aujourd'hui "Le Méditerranée" est redevenu "Le Fourty" et Serge Ambroise doit se dire que son acquisition est un cadeau empoisonné qu'il s'est fait et à sa famille, mais à qui la faute?

Evidemment, c'est la faute aux empêcheurs de tourner en rond, mais cela ne tourne vraiment pas rond si la justice, par 2 fois, a annulé la vente.

Un petit rappel : le Maire a vendu un terrain nu, sans constructions, sans bengalos. Même le notaire a pris des précautions toutes particulières lors de la vente. C'était déjà exceptionnel. Depuis ce ne sont que des mesures d'intimidation, de tentatives d'expulsion, de répétition.

Jeudi , on réitère et nul doute que, pour la suite, on réitèrera quand on se réfère aux éléments fournis dans le dossier qui comporte beaucoup de verbiages sur les requêtes en autorisation de plaider rejetées mais ce n'est que de la poudre aux yeux.

Par 2 fois la vente a été annulée, c'est un fait.

En fait, c'est le grand bazard.

On se retrouve dans une situation comparable à celle du climat national où beaucoup de membres de l'opposition nationale actuelle proposent des actions de protection des citoyens qu'ils ont bien été et, éventuellement seront, bien en mal de mettre en oeuvre en cas de retour au pouvoir. C'est cette situation que vivent aujourd'hui les membres au pouvoir : entre le dire et le faire, il y a un gouffre que peu d'élus sont bien incapables de franchir.

Beaucoup de verbiage, bien peu d'actions car c'est là que le bât blesse les électeurs. Combien de citoyens seraient capables d'accepter une perte de liberté pour protéger leurs voisins ou eux-mêmes? La cohésion nationale résiste peu de temps et la répétition des évènements terroristes concomitante avec des primaires pousse à l'extrême.

Notre maire s'émeut, à juste titre, le 14 Juillet de la mort de pompiers, se glorifie le 16 Juillet du spectacle à BARCARES, mais pas un mot sur NICE, entre les 2 évènements. Pour Charlie, en sa qualité de défenseur de la liberté d'expression (je m'étrangle), il y avait même eu un article dans Ouillade. Un article bien conçu et d'un niveau de bien meilleure qualité que celui des nouvelles recrues, au langage parfois cru et à l'orthographe incertaine.

En tout cas, jeudi, les troupes seront rameutées, comme si il y avait eu une tentative de putsch: la démocratie vaincra!!! Un casque peut être un signe extérieur de protection ... contre les baffes.

Au fait, c'est quoi la démocratie ? Un électeur, une voix ou comme dit un écrivain américain, un dollar une voix?

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 12 Juillet 2016

LE MONDE

Camping de Saint-Cyprien : le maire gifle son principal opposant =<ICI>=

Cela devrait faire connaître la station !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 11 Juillet 2016

Maintenant que le temps passe et que certains conseillers ont vu des choses alors qu'ils étaient dans leurs bureaux (sic !!!) la version municipale a changé

Sur Face de bouc, le maire déclare:

"Hier soir à la fin du conseil municipal un elu de l'opposition est venu m'insulter sur le pas de porte de la mairie avant de me gifler violemment. Après les insultes récurrentes en plein conseil , une étape intolérable vient d'être franchie...la justice est d'ores et déjà saisie."

 

Mais sur 20 minutes c'est devenu:

" Il a collé son visage face au mien (…) j’ai senti qu’il voulait se battre, je lui ai donné une gifle pour me libérer », explique à L’Indépendant le maire (LR) Thierry Del Poso. « Le visage blême et l’air très agressif, il m’apostrophe en me tutoyant et agrippe ma chemise avec ses deux mains » évoque de son côté l’élu d’opposition Jean Jouandet ( L’Olivier)"

 

Attention aux témoins: votre version peut changer, elle aussi. Un conseil: dites que vous étiez dans votre bureau ou à l'apéro et que vous n'avez rien vu...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 10 Juillet 2016

Saint Cyp Navigue une tradition depuis plus de vingt ans.

Eh oui c'était hier

Quelques chiffres

  • 2200 anneaux au port
  • 19 bateaux sortis pour féter l'évenement
  • 2000 personnes pour la sardinade, mais ils sont venus en voiture..

SAINT CYP La Dynamique  autour de la table

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard

Publié le 10 Juillet 2016

FRANCE BLEU

 

 

La maire de Saint-Cyprien Thierry Del Poso

Le conseil municipal de Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales) s’est terminé dans la violence vendredi soir. Le maire affirme avoir été violemment giflé par un élu d’opposition. Mais les versions divergent.

Que s’est-il passé vendredi soir à l’issue du conseil municipal de Saint-Cyprien ? Le maire Thierry Del Poso affirme sur sa page facebook avoir été insulté et violemment giflé par un élu d’opposition. Il précise avoir saisi la justice

Mais l’opposition municipale n’a pas la même version des faits. Selon un communiqué de Claudette Guiraud, conseillère d’opposition, c’est le maire « qui a purement et simplement giflé Jean Jouandet [NDLR : un élu d’opposition] au terme d’un échange houleux. Ce geste résulte d’une série d’invectives à l’égard de Jean JOUANDET depuis plusieurs mois. Il faudra bien que un jour, les politiques se penchent sur ces excès de pouvoir de la part de petits élus locaux. J’ai eu honte, pour Saint-Cyprien et pour ces élus de la majorité qui baissent la tête.».

Qui peut le croire ?

 

Je me souviens d'un épisode de fin 2009 où le même protagoniste que vendredi a retenu le maire.

Je ne doute pas qu'il ait autant de courage qu'en 2009 pour retracer les faits qu'il n'avait pas bien vu...

 

La lettre du procureur de lépoque (souvenez vous de Mr DRENO.....) est à disposition.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard