Un communiqué de Régine Arnaud

Publié le 26 Avril 2013

Mme Régine ARNAUD COMMUNIQUE

 

J’ai entamé il y a 10 jours une grève de la faim dans l’espoir de faire cesser les harcèlements et pressions que nous subissons depuis des mois du fait du différend juridique qui nous oppose à la Mairie.

J’en appelle aujourd’hui aux Autorités Préfectorales pour qu’une médiation soit mise en place afin que le règlement de ce dossier soit conduit dans le respect du droit et des personnes.

Cette grève de la faim aura mis à jour les procédés indignes exercés par le Maire : ma « pesée » sur la voie publique en présence d’un huissier et de 3 policiers municipaux – la visite de chambre par un huissier sans justificatif de droit – les visites répétées et d’intimidation des services municipaux, de police et de gendarmerie.

Cette grève de la faim n’a suscité de la part du Maire que de graves accusations mensongères proférées dans la presse qui m’ont amenée à déposer une plainte en diffamation contre M.Thierry DEL POSO.

Elle m’a en revanche permis d’enregistrer de très nombreuses manifestations de soutien et de solidarité sous forme de visites et de signatures portées sur place.

Je remercie tous les Cyprianais qui m’ont ainsi aidé durant cette épreuve et me conseillent   de cesser cette grève de la faim dans l’espoir que les Autorités supérieures, aujourd’hui alertées, suppléeront à la carence et à l’hostilité des responsables locaux.

Ce soir je les entends et cesse donc cette action qui aura, pour le moins, permis de révéler les outrances de la gestion municipale et l’irrespect des hommes.

Merci encore à tous. 

Régine ARNAUD

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

lesmûriers 28/04/2013 11:27

Une feuille de "soutien" aux campeurs des Mûriers est en place dans une boulangerie de l'avenue du Roussillon au village.

observateur 27/04/2013 15:01

Il est bien regrettable qu'il faille en arriver à une telle situation pour attirer l'attention. Son action est courageuse comme toutes les actions qui dénoncent des pratiques scandaleuses, hélas ordinaires à St Cyprien.

BRAVO 26/04/2013 12:13

Une personne courageuse qui ose se dresser devant une force disproportionnée.
Bravo, Madame!

Mille regrets 26/04/2013 13:49

C'est dommage que cette femme n'ait pas poursuivi son action (seulement 8 jours), ce qui nécessite courage et détermination, afin de faire reconnaître son bon droit par les autorités supérieures à l'Administration communale. Ce n'est qu'un coup d'épée dans l'eau, désolés pour elle et surtout pour nous !!!!