Les Pieds Nickelés et la balance

Publié le 24 Avril 2013

Après le massacre à la tronçonneuse au Camping des muriers, nous voici revenus à l'Hôtel du Port.

Commençons par le Camping des muriers et en supposant que la commune en soit propriétaire ! Il nous faut constater que le cas des gardiens du camping a été traité avec la même humanité que celui d'un autre gardien de Camping : mis devant le fait accompli et basta. Ensuite, le massacre des arbres, acte gratuit si ce n'est l'affirmation d'un pouvoir, dans le style des quelques grandes démocraties qui existent encore sur cette terre !!! Encore Hé ! Le futur projet d'aménagement est-il à ce point aussi avancé qu'il n'aurait pas été possible  de laisser passer une dernière saison de vacances à Saint-Cyprien aux campeurs contre paiement d'une indemnité d'occupation? Nous sommes habitués : non, le pouvoir ne se partage pas et aucune transaction n'est de mise. Avant 1789, on aurait parlé du pouvoir royal. Je cite 1789 car un auteur déclarait récemment "nous sommes en 1788". Si c'est le cas, gare à la suite.

L’Hôtel du Port : une histoire ancienne, longue, compliquée et, encore une fois, le fond ne nous concerne pas. Mais la méthode OUI. Depuis des mois, la gérante et son établissement font l'objet de harcèlements. Il y a eu des tentatives de vidage des occupants, des tentatives de les saigner financièrement, par exemple en demandant aux occupants de ne plus payer leurs loyers,....et maintenant, je cite, "ce lieu abrite la prostitution, la drogue ... (Indépendant du 20 Avril 2013) alors que la gérante fait une grève de la faim pour attirer l'attention des autorités sur le sort de son établissement et ses 5 employés. Qui sont Croquignol, Filochart, ou Ribouldingue dans cette affaire ? Souvenons nous qu'ils ont toujours fini au trou. Même un huissier de justice s'est prêté au jeu de la pesée de la gérante sur le trottoir de son établissement : un professionnalisme remarquable et qui lui laissera une réputation de poids. Si la commune est dans son bon droit, pourquoi n'utilise t'elle pas les procédures judiciaires légales ? Le recours à un avocat semble pertinent.

Pour les prochaines animations d'été et pour faire connaître la ville, il serait possible cet été d'organiser un festival des balances. Sur d'autres sujets, il y en a déjà eu ....

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

Interrogation 24/04/2013 13:45

Dans l'actualité du 24 Avril, le journal annonce une crise de nerfs chez les socialistes perpignanais.
Au vu des derniers évènements à St Cyp ( on a chassé d'un camping d'anciens ouvriers d'usine et l'on emploie tous les moyens pour fermer un hôtel aux prix raisonnables où logent des clients honorables et respectables, eux, sur le plan de leur conduite ), on s'attendait à une levée de boucliers du côté des quelques socialistes cyprianencs.
Rien de tel ne s'est produit. Ou ils ont dissous leur section locale... ou ils approuvent les méthodes de gestion musclées et dictatoriales.
Il y a des années qu'ils sont aux abonnés absents et qu'ils ne servent plus à rien.
Tant pis, mais c'est vraiment dommage pour la commune.

pour le redressement 24/04/2013 11:46

Ces lamentables sujets pourraient faire l'objet d'une animation évocatrice lors du prochain carnaval.
Tronçonneuse et Bulldozer devraient devenir l'emblème de la ville.
D'accord aussi pour 1788 actuellement à St Cyp.
Les mois à venir verront une rude bataille entre ceux qui font n'importe quoi et ceux, gestionnaires accomplis, qui voudraient redresser nos finances et sauver ce qu'il reste de notre patrimoine, dont la plus grande partie est dispersée à tous vents.

juin 24/04/2013 10:14

Au jeu des balances moi je connais déjà le vainqueur avec un temoin incontestable qui est la télévision !!! Belle idee que de lancer ce concours !