Constructions R+2

Publié le 28 Août 2013

Notre maire, pour justifier ses quelques maigres choix sur les terrains vendus pour y lotir ou construire, a lourdement évoqué son rejet des constructions qui dépassent le "R+2". C'est surtout ce type d'argumentaire qui l'a amené à choisir une société dont le projet peine à sortir de terre, des cartons, d'un office notarial : la cave coopérative !!!

Exit tous ceux qui ne se pliaient pas au dictat "Pas plus de R+2" et au passage un petit logement pour la ville. En tout cas, le maire a dit "Pas plus de R+2", notamment en zone urbaine. Vous me direz, il avait dit que le Camping du Fourty était non constructible alors que le champignon qui pousse doit rendre hallucinogène...

Pendant tout ce temps les muriers sont restés au sol à l'ex "Camping des Muriers" : abattus que nous sommes.

il semblerait que la doctrine de 2011 ait évolué car nous découvrons aujourd'hui des programmes avec des

  • R+4 (comble de l'ironie ce dernier s'appelle Coté Village)
  • R+3 Pour une Odyssée dans l'espace ( la publicité vante le charme d’un village typique catalan)

Il sera bon, en temps utile, d'examiner si les conditions qui prévalurent aux choix des acquéreurs de petites maisons dans le village sont respectées. Le maire insistait beaucoup sur les critères d'accession à la propriété par les primo accédants et, bien sûr, occupants de leurs biens. Combien d'entre eux n'ont fait qu'une pure opération d'investissement en louant ce bien acquis à des conditions avantageuses ? Ils sont connus et le détournement de procédure est patent.

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

reflexion 14/09/2013 20:06

A lire pour sortir des cliches! Au moins chacun peut se faire une idée!
http://www.lexpress.fr/actualite/un-libertin-est-avant-tout-un-hedoniste_1281432.html

Papsy 30/08/2013 12:10

vu les prix annoncés, ce serait un immeuble luxueux, mais en plein coeur de la zone industrielle!!!!!!!

EXIT 2014 29/08/2013 14:46

Quant la mairie vend des appartements, elle sait pertinemment à qui elle vend ! Le motif primo accédant n'est qu'un leurre de plus et un argument pour afficher que l'on fait dans le social ! Le R+2 n'est que le énième exemple du décalage entre les paroles et les actes du maire.

tramontane 29/08/2013 05:58

L'abattage brutal de ces beaux platanes mûriers pouvait attendre l'automne ainsi les retraités ariégeois auraient pu bénéficier une dernière fois de vacances.
Quelle désolation !
Quand aux logements vendus à petits prix, ces derniers ont été restaurés et loués à des vacanciers;
Pour éviter le "profit" de ces ventes à petits prix, une clause devrait être insérée dans le contrat de vente stipulant que c'est un achat pour un "confort personnel", et non en vue de "bénéfices".

Charles 28/08/2013 18:13

Le Maire aurait-il énoncé des contre-vérités, c'est une habitude fâcheuse surtout devant les habitants et devant le conseil réuni en séance.