Souvenir : les communautés de Communes (2)

Publié le 15 Septembre 2012

Alors que le préfet a sur sa table, le schéma prévu de l'intercommunalité,

Alors que le dernier article présentait la position d'une commune ne voulant pas rejoindre, la Communauté de Communes Sud Roussillon,

 

Il ne serait pas équitable de ne pas présenter les raisons du choix d'une commune pour rejoindre la Communauté de Communes Sud Roussillon.

 

Dans cette commune, il y a eu un vrai débat et une délibération du Conseil Municipal (ici, pas de catimini).

 

Les arguments pour :

  • Un regroupement qui reste de taille humaine tout en ayant une commune importante, ce qui a toujours manqué.

 

  • Les compétences choisies sont semblables aux actuelles.

 

  • Surtout, le mode de gouvernance est également semblable : les communes définissent chacune leurs priorités à subventionner par la communauté de communes.

Les autres attendus:

  • Les différences de fiscalité entre communes peuvent se lisser par une modulation technique et politique des taux.(Certes)

 

  • L’endettement de la commune de St Cyprien, qui est réel, ne doit pas être confondu avec le budget de Sud-Roussillon, le budget des communes et celui des communautés de communes étant parfaitement indépendants. (Là aussi , certes , mais contradictoire avec le point 3 de la rubrique précédente : on va déchanter?)

 

  • Sud Roussillon est disposé à adapter ses propres compétences pour les rapprocher au maximum des nôtres (centre de loisirs par exemple). (Là aussi , certes , mais que valent les promesses en campagne ? On va déchanter?)

 

  • Les services de proximité resteront au même endroit. (Centre de loisirs, déchetterie).

Le principe retenu est que les habitants de cette commune ne doivent pas y perdre mais y gagner. (restons au stade des principes, on verra).

 

Pourtant , dans le même bulletin , il est écrit "

Des trois hypothèses envisagées, seule l’adhésion à Sud-Roussillon nous a semblé, pour l’instant, réunir toutes ces conditions."

 

Nous aurons remarqué le "pour l'instant'.

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article