Qu'il fait bon vivre à Saint-Cyprien....Ou la pêche à la tune

Publié le 8 Mars 2013

 

Lors du conseil municipal du 8 mars dernier, une délibération portait sur le Régime indemnitaire Instauration de la prime de fonctions et de résultats  (ou PFR) pour le cadre d'emploi des administrateurs territoriaux.

 

Concrètement cela valide le paiement d'une prime globale annuelle de près de 50 000 €  (prime aux résultats de 24 900 € et prime de fonction de 24 900 €), pour le nouveau directeur général des services en poste depuis moins d'une semaine. La réaction spontanée est de se demander si ce monsieur touche un salaire. On peut au moins penser qu'il n'aura pas de voiture de fonction et qu'il  sera en mesure de se loger hors du parc des logements communaux.

 

Comme d'habitude, l'ensemble de l'équipe municipale majoritaire a voté "OUI" sans avoir besoin de lever la main, Mme Botella trouvant même choquant que l'opposition puisse se poser des questions "Vous vous rendez compte des responsabilités et de la charge de travail ". Encore une fois, il n'a pas de salaire ? A ce tarif là, M. Ramon s'est fait exploiter durement durant trois ans.

Il faut quand même noter que Mme Donnezan et M. Benkemoun, absents, n'ont pas donné de pouvoir.  Pour ceux qui l'ont approuvé, comme M. Figueras par exemple, on ne doute pas qu'il ira expliquer à ses amis pêcheurs les raisons d'un tel assentiment : c'est quand même l'équivalent de plus de 3 SMIC mensuels (en prime) alors que les pêcheurs triment pour (beaucoup) moins que cela. N'étant pas professionnel de la pêche, il y a peut-être des notions d'hameçons et d'appâts qui nous dépassent. Il est enfin dommage que Marie-Pierre Sadourny n'ait pu être présente, car elle aurait sans aucun doute dénoncé avec toute la ferveur sociale qu'on lui connaît, une telle délibération.

 

Extrait d'un article sur la PFR paru sur le site "le portail de la fonction publique"

 

La PFR comprend deux parts cumulables et modulables indépendamment l’une de l’autre par application de coefficients multiplicateurs à un taux de référence (en euros).

  • une part fonctionnelle, modulable de 1 à 6 pour tenir compte des responsabilités, du niveau d’expertise et des sujétions spéciales liées aux fonctions exercées.
  •   une part individuelle, modulable de 0 à 6 pour tenir compte de la performance et de la manière de servir de l’agent. La modulation intègre, sur cette part, l’atteinte ou non par l’agent des objectifs qui lui ont été fixés préalablement.

Si le montant de la part fonctionnelle a vocation à rester relativement stable dans le temps, le montant de la part individuelle attribuée à un agent est révisable d’une année sur l’autre, en fonction des résultats constatés dans le cadre de la procédure d’évaluation. En outre, tout ou partie de cette part peut être attribué sous forme d’un bonus annuel ou semestriel.

 

 

Sans en contester la légalité,  ni juger des compétences du nouveau DGS, Saint-Cyprien est-elle une ville si importante et complexe à diriger, qu'il faille en passer par un tel niveau de primes ?  (quand on sait que Perpignan compte 120 100 habitants,  il serait intéressant de connaître le montant de la prime de son DGS).

 

Dans le contexte économique et social extrêmement tendu où nous vivons actuellement,  une telle décision apparaît totalement déconnectée de la réalité, d'où ce sentiment d'indécence perçu par certains tout à fait légitime.

 

Peut-être que le maire a également prévu dans ces conditions, d'augmenter dans des proportions beaucoup plus modestes bien évidemment, les primes de ses agents municipaux, qui eux ont droit parfois avec largesse à 50 €.

 

Prime ou déprime ?

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

daniel 11/03/2013 10:54


Vous dormez à La Communauté des Communes ou quoi ?? 


Regardez le lien suivant, 3ème ligne avant la fin :


http://www.lindependant.fr/2013/01/09/j-j-thibaut-perpetuer-l-essor-du-village,1716720.php


 


 


 

Bernard 11/03/2013 17:39



Ah le Sud roupillon !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


 


a moins que ce ne soit Sud Goupillon



Dommage 10/03/2013 20:36


Personne n'était là pour filmer le CM ? J'aurais bien aimé voir la tête des uns et des autres. Dommage effectivement que MPS n'était pas là . On aurait eu certainement droit à des échanges très
intéressants.

Bernard 10/03/2013 21:40



Si le CM a été filmé



interrogatif!!! 10/03/2013 20:20


Votre article rejoint celui de  Mme Guiraud dont je met le lien ci après claudetteguiraud.blogspot.fr/


J'espere que les smicars pourront apprécier ces différentes primes.

mireille 10/03/2013 11:33


Je vais écrire au ministre Cahuzac pour l'informer que s'il veut réduire les dépenses à certaines ministéres : sécurité, éducation.... ici tout est permis, en fonction de résultats , résultats de
quoi? il n'y a rien à vendre....

evangile 10/03/2013 11:00


saint matthieu perçoit 4500 eurospar mois et sans formation de ses "ouailles".

gaspillage intolérable 10/03/2013 09:06


50 000 euros de primes, un salaire annuel largement supérieur à cette somme, la voiture de fonction, etc., et toutes les charges, comptez au moins 200 000 euros par an pour un seul homme.


Quand vous pensez qu'ils sont plusieurs directeurs dans ce cas, pas étonnant du tout qu'ils soient obligés de vendre notre patrimoine ( campin, terrains, immeubles,...) et toujours à toute
vitesse et à bas prix.


Nos élus ont perdu le sens des réalités.


Nous ne pouvons pas accepter ce gaspillage et ces salaires exorbitants alors que tant de personnes souffrent et ont même parfois du mal à se nourrir et à se vêtir.


Nous courons droit à la catastrophe et leurs mensonges sur l'état de nos finances sautent aux yeux.


Quand ils n'auront plus rien à vendre, combien de petits employés licencieront-ils, comment assureront-ils la protection contre les inondations à venir et la réparation des dégâts?

Bernard 10/03/2013 09:56



Le salaire brut mensuel d'un DGS en fin de carrière est entre 3800 et 4400 selon l'échelon, soit entre 45600 et 52800 annuel pour une commune entre 40000 et 80000 habitants



surréaliste 09/03/2013 18:50


C'est tout simplement révoltant et scandaleux. Une prime de résultats alors même qu'il vient d'arriver ! Si une telle compétence était nécessaire, pourquoi attendre 3 ans ? Et en plus, une partie
serait révisable !!!!!

Bernard 09/03/2013 20:48



C'est la prime abord