Comment on engendre le soupçon....le cas du marché

Publié le 13 Mars 2010

A partir d'au moins 2 exemples, il est possible de montrer comment le soupçon peut s'installer dans la gestion municipale. Certes, chacun trouvera, à son gré , d'autres exemples.

Je vais vous en citer deux.

Le premier concerne le déplacement du marché de la Place Rodin. La plage bénéficie de 3 marchés en saison, 2 à la place Rodin, largement étendus en front de mer les mardi et vendredi et un marché boulevard Maillol, le dimanche.

Dès le début de la mandature, une élue du conseil municipal, confortée par sa toute nouvelle position d'élue et de l'autorité qu'elle pensait détenir à ce titre, s'est répandue pour faire savoir "sa décision" de déplacer le marché de la place Rodin vers la place Maillol. La démarche a choqué, d'autant plus que dans le même temps, le bruit de l'installation d'une activité personnelle près de la dite place raisonnait comme une prise illégale d'intérêt.

Ces rumeurs ont tellement été persistantes que le Maire a affirmé, dans le Petit Journal du 17 Janvier, qu'il n'y avait aucun projet et que, dans le cas où un projet viendrait à apparaître, il mettrait en place une concertation. Je n'irai pas jusqu'à dire une "concertation réelle", comme le dit notre Maire lors du dernier conseil municipal (10 mn avant la fin de la dernière vidéo), car cela pourrait laisser entendre qu'il y en a qui ne sont pas réelles...

Aujourd'hui, ces rumeurs reprennent corps, et pour ne pas choquer, on ne parle que du marché du Mardi (une demi-mesure en attendant la mesure).

Evidemment chacun se remémore les propos de la personne devenue depuis adjointe en titre et que nous n'avons pas vu lors de la rentrée des enfants en classe jeudi matin et encore moins à l'école maternelle de la plage vendredi. Serait-elle interdite de marché? Elle cause trop ?

L'ancienneté de ce marché, à cette place, a permis à tous les riverains de s'installer en connaissance de cause.

Ainsi, ceux qui occupent l'immeuble construit à la place des anciens tennis, connaissaient les difficultés de circulation engendrées par le nouveau marché. Il n'y a aucune découverte, hormis si le commercialisateur a "oublié" cette information; mais cela relève de la tromperie. Les commerçants de la rue ont investi en tenant compte de l'emplacement du marché. Il est tout à fait légitime qu'ils calibrent leur outil de travail qui leur permet de vivre (et même quelquefois de survivre). Durant la campagne (revoyez les vidéos), le Maire qualifiait cet immeuble de verrue et, je cite, "on pouvait y faire un marché" (Eh Oui).

Par opposition, les cabinets médicaux, les résidents de la rue F Saisset se sont installés à ces endroits, en connaissance de cause même si le marché actuel commence à s'y étendre.

Il n'est pas question dans mes propos de figer les choses, mais simplement de rappeler clairement aux responsables de la mairie que rien ne peut être acceptable sans que les personnes concernées ne soient entendues, commerçants, professionnels de santé et riverains.

Le second exemple, à venir.

Rédigé par Bernard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

pollux 16/03/2010 19:18


au post 11 :
est ce que les commerçants du port se soucient du transfert (s'il y a ???)
 du marché du mardi , du quartier Rodin au bvd Maillol ????
j'en doute , mais j'ai p'etre pas tout compris !

 Que TDP cherche à manipuler J.Romeo... cela ne fait aucun doute !


Exact 16/03/2010 16:46


Est-il vrai que M. J Romeo a fait le tour des commerçants du port pour leur annoncer qu'il avait obtenu du Maire l'abandon du transfert du marché? Si tel est le cas, 2 hypothèses: 1/ M. Roméo
récupère démagogiquement et en toute connaissance de cause une décision à laquelle il n'est pour rien (voir mon post précédent//DDASS)... 2/ Le maire lui a laissé à penser qu'il accédait à sa
demande (la décision étant déjà prise // DDASS) ... là ce serait une manipulation vouée à lui donner une (fausse) importance afin de le désolidariser + encore des autres groupes de
l'opposition...CQFD.. Roméo a-t-il fait le tour des commerçants?


Exact 16/03/2010 16:33



Au post 8 : je confirme. La DDASS informée par les professionnels de santé des risques pour les urgences liés aux difficultés d'accès et de stationnement qu''engendrerait le Marché a indiqué
au Maire qu'il serait tenu pour responsable en cas de problème.



ulli barboteu 15/03/2010 22:45


En ce moment, je suis à l'étranger, donc ne n'ai pas plus d'infos que par le 'il parait que'.......Je suis l"initiatrice de la pétition contre le déplacement du marché, et nous avons demandé une
large concertation en ce qui concerne le marché de la plage...appuié quand même par 700 signatures.Trop de vrais soucis ne sont pas pris en considération..l'emplacement biensûr, mais aussi les
problèmes d'hygiène, de plan de circulation etc etc.
Je ne veux pas croire, que les élus passent au dessus des citoyens en imposant quoi que ce soit sans concertation aucune.Je vais donc, dès mon retour demander M le maire de nous recevoir pour
éclaircir ce malentendu.Car il ne peut s'agir que d'un malentendu ou d'un ragot.
Je me permets de prier de nouveau tous les personnes concernés par le sujet de me faire part leurs soucis, remarques et propositions et nous serons ravis de nous tenir à l'entière disposition des
élus pour les aider dans ce sujet difficile.


Bernard 15/03/2010 22:51


désolé ce n'est pas un ragot: l'information a été donnée par les plus hauts responsables administratifs de la commune qui a été rapportée à  Claudette Guiraud


j' ai ouï dire 15/03/2010 20:55


Il se dit qu' a propos du Marché, les instances sanitaires de Perpignan (DDASS en autre) ont fait reculer le maire et de fait annuler sa déscision de déplacer le marché....

Encore une fois, nous navigons à vue, pis, nous marchons à taton !!!!!!!!!

C' est pitoyable.


Bernard 15/03/2010 21:38


Cela ne change rien à la méthode faite d'oukazes


les pauvrettes ! 15/03/2010 15:02



chien qui aboie ne mort pas forcement !!!!!!! mais volcan qui dort fini par se reveiller un jour !!!!!! a mediter!!!!!!!!!!!!!!



line 14/03/2010 21:31


parcequ'elle est tres mal vue par les commerçants et que personne ne l'aime  elle se prend pour la septieme merveille du monde alors qu'elle est tres petite la
pauvrette!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!lol!!!!!!!!!!!


margote01 14/03/2010 18:21


Xavier n°4 a bien raison, je me souviens de tous ces commerçants.

 Il va falloir que l'adjointe au "marché de plein vent " (Mme Padros M.C ) lise ce post et reste dans la meme ligne que  son père , surtout que Marysol n'est pas loin .

Le marché du mardi fonctionne surtout en "été" et à cette meme periode la place Maillol est animée par diverses manifestations (plus tard en soiree peut etre , mais non negligeable ), et si la
commercante-élue , qui veut que tout le monde vienne à elle !!! pourquoi ne tient elle pas 1 stand comme bcp d'autres quartier Rodin ?????


mazardo xavier 14/03/2010 15:12


Pourquoi ? autant d'acharnement à vouloir quelque chose que d'autres ont
Pourquoi ? vouloir détruire une animation qui marche et qui est connue dans tout saint cyprien et ses alentours
Il ne faut pas oublier cas l'époque de sa création le maire mr olibo avait proposer a tout les quartiers ( rodin , maillol , le port )le projet et que seul les commerçants de rodin ( mr pontis , mr
padros , mr casenove , mr chavernac , mr mazardo , mr freche , mr perez , mr le friand ... ) avaient répondu favorablement
il a fallu plus de vingt ans pour qu'il devient ce qu'il est , et il est trop facile maintenant de le vouloir parce qu'il est prospère


margote01 14/03/2010 11:43


le maire veut deshabiller Auguste , pour habiller Aristide !!!

 comme le dit le post precedent : n'y a t il pas d'autres possibilités sur le boulevard d'Aristide ? la place de marbre a trouvé une voie differente,
 alors ....en marche les neurones des (surtout une ) commercant(e)s du boulevard.


lysiane 14/03/2010 08:42


Que la Mairie et les élus mettent en place une activité lucrative suplémentaire, pour les commerçants du Boulevard Maillol, serait quelque chose de formidable et je dirai bravo, voilà quelquechose
de constructif, bien sur après concertations avec les dits commerçants pour savoir ce que sont leur désirs...mais pas de dépouiller sans prévenir...


lysiane 14/03/2010 08:33


lorsque Bernard parle de survie pour certains commerçants, ce n'est que pure vérité, d'ailleurs j'ai lu un com sous l'article" le marché du 12 Mars", ou quelqu'un parle d'égoÏsme et de non partage,
on n'est pas la dans une cour d'école ou l'on doit partager son goûter, il faudra venir demander à nos employés si ils acceptent de patager leur chomage après cela...Alors nous attendons des
explications qui nous sont DUES!!!!!!