Quand Pierre Fontvieille joue le DRH

Publié le 5 Mars 2009


ou le HRD , Haut Responsable de la Débâcle

Traumatisé par la dette et par la vague de mécontentement
, notre premier adjoint est en quête d'économies à tout va et se remue beaucoup en ce moment.

Il nous faut reconnaître que s'il consacre autant d'énergie à faire des économies qu'il en a consacré à laisser filer une dette sans limite, il va nous en sortir mais le cul par dessus tête.

Puisqu'il faut faire des économies et comme nous sommes en période de crise et comme nous sommes dans le développement durable , il a eu une idée géniale: faire du recyclage.

Il a proposé au personnel (dont une partie est sur le carreau car les musées vont passer au musée, c'est à dire qu'on ne va pas ouvrir ce qui était prévu et pour lequel on avait commencé à recruter), il a donc proposé à certains personnels de la ville d'aller travailler aux campings cet été.

Et donc, pas ou beaucoup moins de personnel saisonnier cet été: on sent tout de suite l'humanité qui transparait dans cet homme de la finance. Aggravons le chômage, c'est notre contribution Cyprianaise au grand déficit de l'Etat et de l'emploi. Comme les grands groupes, profitons de l'aubaine de la crise pour réduire la voilure.

Mais est ce possible et à quel coût et quel risque ?

La première question est celle du statut offert à ces personnels:

Pour les fonctionnaires, les seules positions du code général des fonctionnaires pour atteindre l'objectif assigné par Pierre Fontvieille sont :
  • en activité, c'est à dire dans son poste. Mais s'il travaille à l'EPIC, il y a alors emploi fictif (c'est un air connu).
  • en détachement mais seulement dans une autre administration. Il est payé par l'administration d'accueil éventuellement avec une bonification. C'est l'agent qui sollicite son détachement . Le retour ne peut se faire que quand un poste correspondant à la catégorie de l'agent est vacant. S'il n'y a pas de vacance ?
  • en mis à disposition qui consiste pour un fonctionnaire à percevoir la rémunération de son emploi mais à exercer dans une autre administration que la sienne (seulement dans les cas de nécessité de service et avec l'accord du fonctionnaire).
  • en disponibilité. Le fonctionnaire cesse de cotiser (et son employeur) pour ses droits à retraite et avancement. il n'est pas sur de réintégrer à son retour. La situation est encore plus difficile que dans un détachement.
Le statut de l'EPIC tourisme est de droit privé et un agent peut être détaché auprès d'un organisme privé qui complète l'action d'une collectivité publique, ce qui pourrait être le cas ici. Le détachement peut être de courte durée (6 mois).

Grosso modo, ces modifications du contrat de travail sont très substantielles et nécessitent l'accord de l'agent car ce dernier doit bien mesurer les risques qu'il prend. Bien sûr Pierre offre une prime de 400€ (en vertu de quel texte ?).

Pour les agents contractuels, cela paraît beaucoup plus difficile puisqu'ils ont été recrutés, en principe, parce qu'il n'existe pas de cadre d'emploi (de fonctionnaire) susceptibles d'assurer les fonctions correspondantes. Cela signifie que s'ils changent de poste c'est que le premier emploi n'a plus lieu d'être et donc retour susceptible d'être attaqué devant le tribunal administratif par tout fonctionnaire ....qui gagnera.


Bien entendu, l'organisation des services, et notamment la suppression de l'activité autour des musées, nécessite un avis du Comité Technique Paritaire de la ville qui doit aussi entendre Monsieur Fontvieille sur les modalités de "reclassement des agents". Aux armes, les syndicalistes, défendez vos collègues, ils ont besoin de vous.

Ceci est schématique et à compléter.



Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

le wookie 09/03/2009 12:45

Bonjour,  visiblement il n'y a pas de nouveau concernant les emplois saisonniers dans les camping !! 400 euros de prime par mois pdt  2 mois, puis 400 pour les 2  mois , puis 400  € brut ? payés en octobre !!!!QUI DIT MIEUX ??

Mirielle 08/03/2009 15:45

Indice:Lorsque le chef habituel n'y était pas, et que le seigneur siègeait, les souris devaient probablement avoir dansées toute la nuit, pour préparer leur mauvais coup. Dans cet histoire de la pelle d'offre, il ne manquait plus que la pioche pour agrandir le trou des dettes.

??? 07/03/2009 11:44

liberté d'expression - pour certainsc'est une évidence.

Milou 07/03/2009 11:21

Tout a fait d'accord avec La Moule....Patience, sagesse, détermination sans précipitation ni dispersion, puis le moment venu, choix.C'est ce qu'il y a de mieux à faire pour l'instant !Les objectifs sont a réaliser les uns aprés les autres, pas tous en même temps, aujourd'hui c'est le départ du CM fantoche, demain ce sera la détermination de la meilleure liste.

la moule du rafar 07/03/2009 09:14

S 'il vous plaît,revenons à l 'essentiel :Ce blog et son fondateur ont l 'énorme et double mérite d 'avoir pu réveiller les consciences tout en permettant à chacun ce porter le témoignage de la vilénie de l 'équipe Bouille et de ses sous offs.Ce but,très louable,est partiellement atteint,alors même que les enquêteurs sont en train de prouver méthodiquement ce que nous fustigeons.Mais les élus en place ne semblent pas,pour l 'instant,prêts à déménager,du moins tant que la Justice ne les y a pas contraints.De plus,on voit bien que les medias nationaux ne la commentent que très peu,ce qui signifie que ce scandale politique et financier est loin d 'avoir livré tous ses secrêts,et explique que le ministère concerné contienne l 'affaire aux limites du Département...pour le moment.Il est donc prématuré de rêver à une liste idéale qui regrouperait les gens de bonne volonté.De plus,mon expérience d 'élu et du fonctionnement des collectivités me fait plaider en faveur d 'une liste politique,c 'est à dire constituée de personnes membres de formations politiques.Pourquoi?je travaille dans une commune où le maire et ses colistiers sont totalement apolitiques.Le résultat est le suivant :Cette équipe,suspecte aux yeux du Département et de la Région de Gauche,n 'en reçoit donc  qu 'un minimum de subventions.Elle est également suspecte aux yeux de la Droite locale et nationale,et se bat au quotidien pour améliorer le sort de ses concitoyens,malgré les coups bas portés par l 'Etat.Partant du principe que les listes apolitiques sont toutes de droite,elle a ,à chaque élection,une virulente liste ...de gauche face à elle.je répête donc qu 'il est prématuré de tenter de constituer une liste unie qui succèdera aux voyous encore aux affaires.Je souhaite cependant ardemment que nous y parvenions...Ensemble.Je connais Mme Sadourny et J P Boy,dont le courage et l 'opiniâtreté ne sont plus à prouver.je connais aussi J M Galan,dont j 'aprécie les qualités de gestionnaires et d 'aménageur.Je connais et j 'estime J Roméo,qui est un homme de progrès qui connait bien les problèmes du commerce local.J 'en connais d 'autres,qui feraient des élus de qualité...Mais le moment n 'est pas encore arrivé.

bof 07/03/2009 08:14

je remet mon commentaire d'hier:tout le monde " ne fait rien ", cela n'avance en rien .vous mettez la charue avant les boeufs !chacun se regroupe autour d'un representant , oui (tres bien), mais pour un seul but ? que le conseil municipal démissionne.c facile de créer un groupe ou de ce réveler et de parler , en ce moment c la mode , tiens , tiens ...!le tout dernier fait flop? et les deux autre nouveaux en cour?pour creer un groupe il faut etre minimum deux : moi et mon chien ( ça tombe bien ,mon chien il aboie quand la caravane passe , c tout!)idée: gardons ce blog pour les opinions et "révelations" et un autre blog pour les ACTIONS ?on etais +sieurs a chanter : aux armes citoyens , continuons tous ? n'ayons aujourdh'ui qu'une seule idée: demission

papy66 07/03/2009 07:53

Réponse à alex:  J'ai bien peur que vous ayez raison !!   le mieux serait  que la ville soit sous tutelle en attendant, çà pourrait limiter les dégâts et apaiser les esprits de certains.Bon Week end , dans la vie , il y a des choses plus importantes. Portez vous bien et ne soyez pas trop sérieux.

xav66 07/03/2009 01:31

alex,rien ne laissse supposer non plus d un retour de situation...

libertedexpression 07/03/2009 01:24

Balle au centre,alors on se doit d 'avoirle meme but,libérons st cyp.

Alex 07/03/2009 01:17

 
xav66Nous sommes tous là pour une démission rapide, mais ils sont farouchement accrochés à leurs sièges.Les lois sont de leur cotés, impossible sans leur accord de retourner au vote, si la justice avait rendu inéligible les 7 mis en examen, cela ne suffirait pas pour retourner au vote du CM au complet.L'enquête n'est pas encore terminée alors avant que la justice ne rende un verdict!!! pas avant 3 ans plus tous les moyens de recours!!!Cela n'empêche pas de mutualiser nos forces et nous en bénéficierons lors du prochain CM celui après les élections.

Alex 07/03/2009 01:10

Mon grand père était au camp de St Cyprien

libertedexpression 07/03/2009 00:50

Nous voici sur la meme longeur d'onde,Alex.J'ai réagi au mot facho comme tu l'aurais fait aussi.Je connais un bon nombre d'employés municipaux et tous ceux là sont non seulement honnetes mais en plus ils sont mal en cette période.bouille n'est qu'un sarko miniature,ils ont pas mal de point commun notamment de trahir les gens.Quand on se rencontrera(parce qu'on se rencontrera)tu verra que les dialogues virtuels sont parfois trompeurs.PS:mes grands parents étaient au camp d'argeles lors de la retirade (alors facho !)

xav66 07/03/2009 00:49

et oui moi aussi je vais en faire des copié collé,avec tout, c trop facile,l idée au début etait demission du CM xav66_66 sur Dailymotion

Alex 07/03/2009 00:48

 
Xav66J'ai préféré le copié collé que le lien car je ne veux pas être accusé de porter Jacqueline AMIEL DONAT sur nos terres de St Cyprien.Elle sera la pour soutenir la liste  rose (normal pour une femme de gauche) sans aucun doute, c'est une femme de qui nous pouvons nous inspirer, son courage son opiniâtreté et la bonté qu'elle a en elle.

Alex 07/03/2009 00:41

OUI pour le copié collé Car il est aussi grave qu'a St Cyprien ce qui se passe à Perpignan Tout est fait pour empècher la liberté d'expression et l'argent public est mis a contribution pour faire taire les opposants et faire procès sur procès.Les villes de Perpignan et St Cyprien sont intiment liées Ils sont peux nombreux les gens de St Cyprien qui sont nés à St Cyprien, pour la majorité c'est à Perpignan qu'ils sont nés ou dans toute la France L'Europe et même le monde entier pour quelques uns.

xav66 07/03/2009 00:39

Jacqueline Amiel-Donat » Communiqués

Alex 07/03/2009 00:34

LibertedexpressionIl y a deux sortes de travailleurs à la mairie de St Cyprien et tu dois le savoir que le grand nombre sont des gens biens qui ne doivent rien, leur travail est récompensé par une paye qui souvent n'est pas à la hauteur de ce qu'ils pourraient espérer toucher.Les quelques autres sont des lèches bottes qui ont des primes qui feraient baver des hauts fonctionnaires de l'Etat.Mais ils ne sont pas nombreux.Les propos agressifs sont pour ceux qui font du mal aux citoyens de ST Cyprien et bien sur de partout en france.J'ai du mal a comprendre comment on peut encore se sentir de droite avec tout ce qui tombe sur la tête des Français, ils ont oublié le mot solidarité pour rester sur le profit personnel sans limite.Je ne peux que m'insurger contre cela.Le mot facho est grave mais il est important de laisser loin de notre pays, j'aime les gens qui réagissent si on leur colle facho.

xav66 07/03/2009 00:31

encore un copié collé

libertedexpression 07/03/2009 00:19

Et ça accuse les autres d'extrémisme!Ne t'exite paça s comme Alex,c'est toi qui me traite de facho,pas moi.Tu te permets de porter des jugements sans savoir.Penses ce que tu veux mais saches que moi je n'ai JAMAIS voté bouille et personne chez moi ne travaille a la mairie.Ces propos agressifs devraient etre adresses aux gens de droite en place actuellement,mais bon nous nous rencontrerons ne t'inquiete pas.chien qui aboie ne mord pas.

Alex 07/03/2009 00:17

Lire ce post qui explique ce que cette droite fait avec les impots que nous lui apportons.

TOUT
SUR MA MISE EN EXAMEN
POUR DIFFAMATION ENVERS UN PARTICULIER
LES DATES :

Plainte avec constitution de partie civile de M. DELONCLE le 9 juin 2008
Juge d’instruction à M. DELONCLE le 19 juin 2008 : demande de documents pour la fixation de la consignation
Réponse M. DELONCLE en date du 9 juillet mais reçue le 17 juillet 2008
Ordonnance de consignation le 8 septembre 2008 ( 1.800 euros)
Consignation le dernier jour, soit le 15 octobre 2008 par M. DELONCLE
Ordonnance de soit communiqué le 14 novembre 2008
Réquisitoire introductif de Monsieur le Procureur : 2 décembre 2008
Désignation de la Juge d’instruction le 11 décembre 2008
Décision prise par Me IAOUADAN, conseiller municipal, par subdélégation le 6 janvier 2009: protection fonctionnelle accordée à Monsieur Jacques DELONCLE en qualité de fonctionnaire pour porter plainte avec constitution de partie civile .
Première convocation pour première comparution par le Juge d’instruction : 16 janvier 2009 – annulée ( délai non respecté)
Deuxième convocation pour première comparution : 3 février 2009 – renvoi
Information au Conseil municipal relative à la protection fonctionnelle accordée et acceptation des honoraires de Me Jean-Jacques PONS ( 3.000 euros pour la phase procédurale et 0,70 euros /le Kilomètre pour les déplacements )
Troisième convocation pour première comparution : 24 février 2009 et mise en examen le 6 mars 2009.

LE FONDEMENT DE LA POURSUITE :

La poursuite est fondée sur l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 : diffamation envers un particulier.
La poursuite est fondée sur le fait qu’au cours du 1er conseil municipal du 21 mars 2008, j’ai cité le nom de Monsieur Jacques DELONCLE en tant que Président du bureau de vote n°19 où nous avions constaté – au vu des documents qui nous avaient été remis par la Préfecture – 49 bulletins de plus qu’il n’y avait d’émargements.

LA PROTECTION FONCTIONNELLE :

Elle est due à tout fonctionnaire en application de la loi du 13 juillet 1983 dite Loi Le Pors. L’article 11 précise : “La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l’occasion de leurs fonctions“.
Elle a donc été accordée à Monsieur Jacques DELONCLE par décision de Me IAOUADAN le 6 janvier 2009, Monsieur Jacques DELONCLE étant Conservateur du Musée catalan “Casa Pairal- Joseph DELONCLE”. Il est donc fonctionnaire de la Ville de Perpignan.

LES QUESTIONS DE DROIT :

Pourquoi ne pas avoir fondé la poursuite sur l’article 31 de la loi de 1881 relative aux diffamations envers les fonctionnaires notamment ? – ce qui justifierait que l’avocat de Monsieur DELONCLE soit payé par les impôts des Perpignanais.
Mais la réponse est simple – c’est parce qu’on ne peut pas nommer un fonctionnaire en tant que Président de bureau de vote : article R 43 du Code électoral qui précise qu’à défaut de maire, d’adjoints ou de conseillers pour être Président de bureau de vote, le Maire procède à la désignation d’électeurs de la commune. C’est donc en tant qu’électeur de la commune que Monsieur DELONCLE présidait le bureau n°19 et non en tant que fonctionnaire.

Donc, pourquoi faire payer son action en justice par les impôts des Perpignanais et pourquoi avoir choisi l’avocat de Jean-Paul ALDUY et son équipe lors de l’annulation des élections municipales par le TA Montpellier ? C’est une utilisation frauduleuse des fonds publics.  
 
L’ASPECT POLITIQUE :

Ce jour là, le vendredi 21 mars 2008, avait lieu de premier Conseil municipal pour l’élection du Maire et de ses adjoints.
Ce jour là, après avoir veillé la démocratie en manifestant avec des petites bougies le jeudi soir, j’avais demandé aux démocrates de se rassembler devant la Préfecture et non devant la Mairie comme les jours précédents car j’avais été informée d’une “contre manifestation” organisée par la mairie. Nous avons évité toute confrontation – ce que recherchait pourtant l’équipe de Jean Paul ALDUY…
Ce jour là, quelques personnes étaient groupées à l’intérieur de la mairie, portant des tee-shirts “Fier d’être fonctionnaire de la Ville de Perpignan”, petits personnels auxquels on a dû payer des heures supplémentaires (??)
Ce jour là, ces personnes m’ont accueillie sous les sifflets, les cris et les insultes “Putain”, “Salope” etc…

Ce jour là, et tous les autres jours depuis, Jean Paul ALDUY et son équipe m’insultent, me menacent et hurlent chaque fois que j’interviens en Conseil municipal. Mais moi, je devrais me taire sous peine d’être poursuivie en diffamation … 
 
C’est que, de la même manière que Jean Paul ALDUY et son équipe ont fourni les tee shirts (payés sur quelle ligne budgétaire ???), ils financent les recours judiciaires dès lors que c’est contre moi.
Voilà bien une utilisation des fonds publics dans l’intérêt général puisque pour Jean Paul ALDUY et son équipe, l’intérêt général c’est leur intérêt personnel …
 

Communiqués