La grenouille qui veut devenir aussi grosse que le boeuf

Publié le 29 Avril 2017

Décidément, cette élection présidentielle n'est pas comme les autres.

Beaucoup de pronostiques détrompés par la réalité et surtout, après le premier tour des enfants gâtés déçus et qui boudent. J'y reviendrai à l'occasion.

Mais nous avions des candidats, droits dans leurs bottes!!!

Nicolas Dupont-Aignan semblait faire partie de ceux-à: un candidat ferme, intangible qui a démissionné de son parti en 2007 où ils décrivait ces 3 premières mesures comme suit " Changer le fonctionnement de la Banque centrale européenne pour faire de l’euro un atout et pas un handicap comme aujourd’hui. Et si nos partenaires refusent, de sortir de l’euro. Ensuite, je doublerai l’effort de recherche pour que la France ne rate pas la révolution scientifique et que nos enfants aient un bon niveau de vie. Enfin, aider d’ici cinq ans cinq millions de Français supplémentaires à acquérir leur logement pour livrer des logements sociaux à ceux qui en ont le plus besoin et résoudre la question dramatique du logement. "

Il avait le mérite, contre vents et marées, de s'opposer fermement à ses anciens alliés et d'apparaître sincère. En permanence le Général De Gaulle était son référent. Ceci dit, en passant, le contexte global de la France de cette époque est très éloigné de celui d'aujourd'hui et qui peut dire ce que le général ferait dans cette chienlit.

Nicolas Dupont-Aignan, sympathique, au demeurant, était chef de Cabinet de François Bayrou, puis a viré à droite et aujourd'hui appelle à voter pour Marine LE PEN. S'il continue son évolution dans ce sens , il va aller au trou car plus à droite, cela n'existe pas, c'est le fossé.

En fait, la grenouille veut devenir aussi grosse que le boeuf car pour Nicolas Dupont-Aignan, il s'agit d'une opportunité d'exister. Comme Icare, il risque aussi de s'y bruler les ailes et le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe, lui qui, au sortir de la guerre n'avait que pour objectif de rassembler les français ne peut accepter qu'on se serve de son nom pour diviser les français.

Dernière minute: Marine LE PEN nommera Nicolas Dupont-Aignan comme premier ministre si elle est élue. Vive DE GAULLE!!

Le parti de NDA est Debout la République: elle vient de se coucher.

 

Rédigé par Bernard

Publié dans #Elections

Repost 0
Commenter cet article