Il y a de quoi donner des baffes

Publié le 10 Juillet 2016

Pourquoi ce retour ?

Parce que lassé du populisme accepté, voire demandé par des électeurs,victimes manipulées ou manipulatrices, j'ai, dans un premier temps pris beaucoup de recul, en considérant inutile d'être un Don Quichotte dans une société qui ne veut pas évoluer.

La loi, soit disant EL KHOMRI, qui mobilise tout un tas de gens, qui ne la connaissent pas, ou, pire, qui se contentent de la version pré-mâchée fournie pas d'autres, aux mêmes alimentés par une centrale qui donne le là! Centrale qui a tellement combattu le travail pénible qu'elle a réussi à le supprimer, sans doute au-delà de ses espérances.

Des gens du voyage (qu'est ce qui les différencie du caravanier lambda) qui envahissent des lieux, au mépris des règles et dont on a peur. Notre maire a beau jeu de critiquer l'action, plutôt l'inaction de l'Etat. Il le fait, opportunément car le gouvernement est socialiste et prend bien garde d'incriminer les gouvernements de droite et de gauche depuis 30 ans. Aurait-il fait de même sous le président Sarkozy ? Permettez moi d'en douter. Mais je garde sa remarque dans ma petite tête, elle servira éventuellement.

Des élus, locaux, ceux-là, qui traitent  certains blogs de blog de dégénérés. Il est vrai que l'auteur est un générateur de bonnes phrases, respecteuses de tous. Grand travailleur, il fut un temps, à la mairie, actif au delà des heures d'ouverture. Son activité de l'époque a défrayé la chronique. il a oublié un message que j'adresse à Jean JOUANDET qui a oublié que beaucoup ne peuvent juger de l'intelligence des autres qu'à partir de celle qu'ils ont . Dans le cas particulier  c'est peu dire. L'intéressé va devoir décripter  avec l'aide de confrères.

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article