La protection sociale

Publié le 28 Septembre 2015

La protection sociale dont nous bénéficions serait une des raisons de l'afflux de migrants dans notre pays.

Dernièrement, le journal télévisé nous a fait savoir que les dépenses de CMU seraient de 1.2 Milliards et qu'il y avait 280000 bénéficiaires. Les journalistes, sans doute obligés de travailler pour poursuivre leurs études, ont fait l'impasse sur les règles de calcul. Car, en allant plus loin, on peut dire que chaque bénéficiaire de la CMU coute 4285€ par an!!! C'est-à-dire 357€ par mois. Cela fait réfléchir.

Soyons démagogue : à ce tarif, pour 62 millions d'habitants traités de la même manière, cela donne un budget de plus de 265 milliards? Aujourd'hui l'accueil des migrants fait la une de toutes les actualités et la pression est telle que de grosses déconvenues nous font douter de tout : la manipulation ou le risque de manipulation est partout.

Evidemment, on accuse les migrants et les étrangers de certains états membres de l'Union Européenne de profiter des aides sociales" véritables aspirateurs de dépendance.

Or, La Cour de Justice européenne a statué mardi dernier que les pays européens pouvaient exclure de prestations sociales des citoyens d'autres Etats membres, si ces derniers restaient trop longtemps inactifs.

Ainsi, là comma ailleurs (même si on l'oublie bien souvent ), pas de droits sans devoir, pas de prestations sociales sans travail ! C'est en substance le message qu'a envoyé mardi dernier La Cour de Justice européenne aux "candidats-profiteurs" en statuant que les pays européens pouvaient exclure de prestations sociales des citoyens d'autres Etats membres, si ces derniers restaient trop longtemps inactifs. Il n'y a pas eu de tapage médiatique sur le sujet.

"Les étrangers qui arrivent en Allemagne pour obtenir une aide sociale ou dont le droit de séjour n’est justifié que par la recherche d’un travail sont exclus des prestations de l’assurance de base allemande", ont affirmé les juges.

Quel homme politique aura le courage de la mise en œuvre de cette décision de la Cour de Justice? C'est pas la faute à Bruxelles !!!

Mais, à Saint Cyprien, heureusement que des gens ont besoin d'aide, pour des logements, du travail... c'est un vivier à voix. Le système ne dure pas longtemps car la roue tourne et dans la durée, il faut rester condescendant pour conserver son petit avantage et ... surtout se taire.

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article