Un appel au peuple

Publié le 8 Juillet 2015

Certains d'entre vous et nous, ont reçu ce message sur le portable:

Voyage, voyage ...

Les mots sont forts:

"face à l'inaction de l'Etat"

C'est la préfète qui doit être contente.....

Dommage qu'on entende ce discours seulement maintenant alors que la question des gens du voyage irrite depuis bien longtemps

"L'incapacité de la République"

Diantre , le poids des maux !!!! Rien que cela.

Vivement qu'il soit au pouvoir

Qui d'entre nous a t'il un souvenir d'un propos d'une telle teneur lors du gouvernement précédent et du mandat du président de la République précédent ?

Bien entendu, personne: encore une action qui va porter du crédit aux engagements des hommes politiques. Petit poisson deviendra grand...

Depuis combien de temps la question des gens du voyage ne fait que brasser du vent. Aucun gouvernement de gauche (normal dirait Thierry, c'est la gauche ..) aucun gouvernement de droite (chut !! Faut pas le dire) n'a jamais voulu réellement traiter raisonnablement du sujet.

Ah! si: on envisage de supprimer le livret de circulation des gens du voyage: le parlement s'attache au sujet.

Cet attribut étant supprimé, il ne devrait plus rester de "gens du voyage" et ils devraient tous rentrer dans le rang et devenir des "gens comme tout le monde". La seule justification serait qu'ils n'ont pas de domicile fixe, sans se poser la question de savoir s'ils en ont un ou pas dans leur pays d'origine et dans lequel ils retournent lors de périodes de disette.

Avoir des droits n'est que la conséquence de devoirs... Beaucoup l'oublient.

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article