Il faut revoir la copie

Publié le 28 Avril 2015

Comme vous le savez, Thierry Del Poso a été élu conseiller départemental aux dernières élections et les conseillers départementaux viennent de voter le montant des indemnités des élus. Nous savons tous que la crise ne touche pas le département.

Petit rappel :

  • Les PO sont dans les premiers en termes de chômage. Y a t'il un élu qui a à cœur le développement économique du département, ou pire de sa ville ? Il y a bien par-ci, par-là un trublion qui ne cesse d'essayer de développer une zone commerciale ... qui vide la ville d'à côté. Quelle solidarité !!! Un taux de chômage à 15.4%.
  • Les PO sont dans les premiers en termes de pauvreté et, en conséquence, d'aides sociales. Nous allons rester attentifs aux actions de ceux qui, durant leur campagne, ont prôné la rigueur et la remise en cause de ces aides....92000 personnes sont sous le seuil de pauvreté. 20% alors que la moyenne nationale des zones rurales est de 11.7%. Triste record pour des politiques qui veulent faire croire qu'ils agissent...

Et devant cette situation que font nos élus du département ?

Contrairement à l'Aude, le Conseil départemental des P.-O. ne touche pas aux indemnités de ses élus

Eh Oui, on garde ses avantages...soit 1900.73€ bruts par mois.

Mais il nous faut bien remarquer que les indemnités municipales ont été majorées de 15%  justifiés par le fait que Saint Cyprien était chef lieu de Canton. Ainsi, chaque élu, du maire aux 9 adjoints, a vu ses indemnités majorées de 15% par une délibération du conseil municipal du 15 Avril 2014 à ce titre.

Mais le chef lieu du nouveau Canton de la Cote Sableuse n'est plus Saint-Cyprien ... Mais Canet. Il va falloir rendre les 15% illégitimes depuis les nouveaux cantons, même si le gouvernement a pris une décision contraire (décret 16 mars): pas illégal, seulement illégitime.

Chaque élu indemnisé devra "rendre les 15%" ..... Cette cagnotte compensera l'indemnité du Conseiller Départemental. Belle preuve de solidarité pour tous ceux, détenteurs d'un poste d'adjoint et qui, ayant fait sa promotion, contribue à sa rémunération.

Une prochaine délibération du Conseil Municipal devrait remettre de l'ordre dans tout cela. L'opposition municipale (celle du canton), à tout le moins, une partie, y veillera.

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

minable 04/05/2015 08:03

Je voudrai réagir sur le carnaval .
La commune devrait avoir honte , je n'ai jamais vu un carnaval aussi minable, l'école de danse des capellans avec tout l'argent dépensé par nos impôts est de même à l'image de la commune .
Quelle honte !!!