Nous sommes sortis de crise

Publié le 22 Mars 2015

C'est le thème dont on commence à nous rabâcher les oreilles un peu partout dans les médias depuis quelques mois. Le CAC 40 n'est-il pas à 5000 ?

Ce qui est moins sûr, c'est que de nombreux chômeurs vont avoir encore beaucoup de mal à retrouver du travail et devront se resserrer la ceinture d'un cran supplémentaire.

Les retraites vont mal, le régime complémentaire est à l'agonie.

Mais une grande caste de citoyens ne sont jamais remis en cause: nos élus n'ont, à aucun moment, décidé de se serrer la ceinture: la soupe est bonne, aussi en ce jour d'élection. Mais heureusement nous avons des élus qui ont le sens des responsabilités, le sens de l'avenir et un sens d'opportunité implacable.

Alors qu'un vague de conseillers vont se retrouver éliminés dès ce dimanche, alors que des maires n'ont pas le droit aux allocations de chômage, les parlementaires viennent d'adopter à l'unanimité (de l'Extrême Gauche à l'Extrême Droite, oui TOUS) la loi sur le statut de l'élu. Elle prévoit notamment de doubler la durée d'indemnisation des élus après la fin de leur mandat. En plus, les élus pourraient transformer leur expérience en diplômes via le système de validation des acquis, une mesure qui vise à faciliter le reclassement en entreprise. Pour certains cela va être très difficile : déclarer "On vote" ne donne pas une qualification, même si on concède que le niveau baisse.

Ainsi, les élus locaux vont voir leurs allocations de fin de mandat passer de 6 mois à un an.

A quand le doublement des durées d'indemnisation des chômeurs ? Question Démagogique me direz vous ? Réponse à l'outrance…

Déjà, aujourd'hui après 5 ans de mandat, un député perçoit une allocation vieillesse de 1500€. Oui, seulement 5 ans et 6000€ après 20 ans!!

Sur le site de l'assemblée on trouve:

La durée de versement est limitée à 6 semestres (3 ans) au maximum.

L’allocation est dégressive : montant maximum égal à 100 % de l’indemnité parlementaire le 1er semestre (5 514,68 €), puis 70 % (3 860,28 €) le 2e semestre, 50 % (2 757,34 €) le 3e semestre, 40 % (2 205,87 €) le 4e semestre, 30 % (1 654,40 €) le 5e semestre et 20 % (1 102,94 €) le 6e semestre. Rien que cela!

Sur le site du Sénat, on trouve :

Les Sénateurs non réélus peuvent prétendre au versement d'une allocation d'aide au retour à l'emploi mensuelle et dégressive.,Elle est versée au maximum pendant 6 semestres, oui 3 ANS!!

Bien sûr cette loi ne sera pas applicable avant le 1er Janvier 2016.

La date du vote de cette loi n'a rien à voir avec les élections départementales mais au moment de placer le bulletin dans l'urne, comment ne pas y penser ?

Rédigé par Bernard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

electeur 27/03/2015 11:31

Ce ne sera pas mon choix, un vote blanc = un vote tdp
je voterai FN , n'ayant pas d'autre alternative, il est aux abois, il faut en profiter ......
au moins j'aurais fait tout ce que je pouvais pour le contrer!

atao feal 22/03/2015 10:52

Un vote blanc, pour dire que rien n'est satisfaisant.
Surtout pas d'abstention

Bernard 22/03/2015 10:54

c'est un choix