Comment espérer et pourquoi ?

Publié le 19 Mars 2015

Depuis les 2 premières semaines de l'Affaire de Saint Cyprien, il est difficile et, sans doute, peu constructif, de continuer à évoquer une affaire, déjà pas jolie dès le départ dans le respect des contribuables et du droit manipulé.

Qu'en dire ?

Que des entrepreneurs se sont enrichis, à moindre frais ? Qu'ils n'avaient que la volonté de défendre leur entreprise et leurs employés pour leur donner un travail que nous avons grassement payé avec de l'argent public: les mêmes qui vont crier haut et fort sur les mauvais choix des politiques.

Que des élus ont pu tenir leurs postes, sans en connaître un iota durant 13 années ( en encaissant des indemnités suffisantes pour acheter un 2, voire 3 pièces), que d'autres n'ont rien vu durant 20 ans, etc ...

Que des fonctionnaires se sont pris au jeu. D'ailleurs, il semble être les seuls à avoir décrit et ou reconnu clairement leurs rôles.

Le point final a été donné par l'avocat mandaté par la Commune de Saint Cyprien qui a fustigé tous ces élus qui votaient le petit doigt sur la couture du pantalon!

Mais ça, c'était avant !!!

Et c'est maintenant encore.

Les élections cantonales arrivent ce week end et vous y trouverez encore de nombreux adeptes du petit doigt sur la couture du pantalon ...pour ceux qui les accompagnent.

Les sujets d'actualité sont autrement plus graves

"La crise en Ukraine? Nous l'avons créée nous-mêmes", ironise Poutine aujourd'hui.
Le libéralisme, entravé par le clientélisme, conduit depuis 30 ans par nos politiques de tous bords n'a t'il pas pour résultat le désordre subi par la population? Les politiques n'ont pas plus de pouvoirs que ceux que l'économie et quelques personnalités leur laissent (pour avoir la paix).
Il est difficile de se mobiliser pour une élection dont le contour futur est aventureux, sauf à en faire un plébiscite.
 

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

les poches 19/03/2015 19:42

Que peut-on espérer d'un cumulard ?? rien....