Rappel de dates

Publié le 6 Janvier 2015

Pour le commun des citoyens, l'affaire dite de Saint Cyprien, a débuté le 15 Décembre 2008 lors de l'interpellation de Jacques Bouille, et de son incarcération le 17 Décembre mais bien d'autres évènements sont intervenus auparavant. Certains d'entre eux illustrent assez fortement la volonté d'aller jusqu'à un certain bout de l'affaire.

Un signalement de TRACFIN (Traitement du Renseignement et Action contre les Circuits Financiers clandestins) du 23 Avril 2007 informait le parquet de Perpignan sur "de nombreux et importants versements d'argent liquide sur 2 comptes bancaires".

Les fonctionnaires de l'antenne de la police judiciaire de Perpignan ont été désignés, le 5 mars 2007, pour mener l'enquête.

Cette période est d'autant plus trouble que l'imminence des élections municipales de 2008 donne l'occasion de faire courir des rumeurs dont beaucoup seront non fondées et en tout cas non retenues par la justice, à ce jour.

Thierry Del Poso, enfin , pas tout à fait lui, mais le candidat aux Municipales a saisi le procureur de la République le 7 Mars 2008 (rappel la campagne est close le 8 Mars) en signalant que Thierry Del Poso avait fait établir un constat d'huissier pour recenser les oeuvres d'Art disponibles dans les musées de la Ville. Le constat d'huissier est joint au courrier. Notez le.

En fait , ce n'est pas lui qui a saisi le procureur, mais la SCP DEL POSO-DENNEVE, cela fait plus "officiel" (le Maire a dernièrement dit qu'il ne mélangeait pas tout, notamment le Maître et le Maire et le citoyen et son ancien associé s'est trouvé mélé, à l'insu de son plein gré (lui aussi)). Encore fait ce que je dis, et pas ce que je fais.

En plus, il déballe sur des BMW. ..

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

homme savant 06/01/2015 19:36

LA QUESTION : pourquoi, comment a-t-il eu l'idée de faire constater par un huissier ???

procès houleux pour qui? 06/01/2015 18:23

Vous semblez détenir de réelles preuves de ce que vous avancez.
Il va y avoir du sport avant , pendant et après le procès de "l'affaire" qui devrait se tenir le mois prochain !

Bernard 06/01/2015 18:31

La vie politique locale m'a beaucoup formée et tout ce que j'avance et je dénonce est assis sur des preuves tangibles. sinon gare, je ne bénéficie pas de protection fonctionnelle d'une part et je ne cite que des faits aisément vérifiables par beaucoup, notamment de protagonistes de l'affaire.
Le fait d'être partie civile ne veut pas dire qu'on partage tout ....