Anticor ......Aux pieds!!!

Publié le 3 Avril 2014

L'actualité Perpignanaise met en avant les règles d'éthique et notamment l'application de la charte Anticor.

Il est de bon ton, lors de campagnes électorales, d'utiliser la signature de la Charte Anticor en référence d'une moralité et d'une éthique exemplaires. Ceci appelle plusieurs remarques :

  • Est il besoin de clamer haut et fort qu'untel ou untel a signé LA charte Anticor pour prouver qu'il est honnête ?
  • Est il besoin de le clamer tellement fort que cela occulte tout le reste. A moins qu'on ne veuille en faire un écran de fumée pour cacher une grande insuffisance dans la réflexion et dans l'action ?
  • Est ce vraiment un gage ? Bien sûr que non car tout candidat jugera qu'il est honnête, qu'il ne privilégiera ni soi-même, ni ses proches...

Tout candidat déclarera, sur la tête de qui vous lui présenterez, qu'il respectera les règles de probité, d'honneté, de ... et de ... Cela a t'il empêché les dérives ? Non, bien sûr et le département n'est pas en reste.

D'ailleurs, bien souvent, à crier trop fort et sans cesse pour invoquer et évoquer la vertu, il ne faut pas s'étonner d'attirer les regards critiques sur des modes de fonctionnement très éloignés de cette éthique revendiquée. La démocratie, le respect des règles statutaires (et non les statuts qu'on triture selon le résultat escompté), la transparence n'ont pas la même valeur selon le côté où on se trouve...

 

Et si, tout simplement, on restait soi-même sans vouloir en faire trop ou en rajouter?

 

Rédigé par Bernard

Repost 0
Commenter cet article

citoyen 04/04/2014 11:43

La seule charte qui ait de la valeur, c'est sa propre conscience.