Les impôts n'augmentent pas ...suite

Publié le 2 Novembre 2013

Au delà des impôts fonciers pour lesquels la contribution de Saint Cyprien est hors normes et, parce qu'ils augmentent encore plus du fait de l'Etat, il y a aussi une spécifité locale : la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères.

Revenons d'abord sur les impôts fonciers. Le Maire nous a dit qu'ils n'augmenteraient pas durant son mandat actuel. Mais nous avons réglé plus de 3 Millions d'Euros supplémentaires durant ce même mandat. Les impôts n'augmentent pas mais nous payons plus. La faute : L'Etat qui revalorise tous les ans les valeurs locatives. Pauvre Etat qui revalorise une base qui ne lui profite pas, mais qui profite aux collectivités locales : il est bien bête. Il est d'ailleurs amusant de constater que cette argumentation est reprise de concert par notre Maire UMP et le Maire communiste d'Elne. Ils n'ont pas eu, l'un comme l'autre, l'idée de baisser les taux pour aboutir à des montants identiques pour les contribuables. Pauvres de nous.

Au delà de ce cas, la municipalité précédente avait instauré 2 taux de taxe d'enlèvement des Ordures Ménagères : un taux pour les zones résidentielles et un taux majoré pour les zones touristiques.

Pourquoi ce taux majoré ? Parce qu'à cause des touristes les ramassages doivent être quotidiens en période estivale. On oublie de dire qu'a contrario les ramassages hivernaux doivent être proches de zéro. Une belle rupture d'égalité entre les citoyens de cette ville, mais le paradoxe ne s'arrête pas là. Depuis des années, des zones touristiques sont devenues résidentielles et pourtant le taux de taxe est resté le même.

Un exemple : L'Aygual bénéficie d'un taux de taxe de 13.9% (Il y a beaucoup de non résidents ???) et les immeubles du port du 11.70% (C'est une zone résidentielle dans laquelle 10% des immeubles sont occupés en hiver). Ainsi des habitants règlent 19% de taxe de plus que les autres..

Un conseil municipal présidé par le Maire actuel avait traité du sujet et, une partie de l'opposition, qui connait bien la ville sans doute, découvrait le sujet et tout le monde s'accordait à réparer cette injustice flagrante et devait travailler sur le sujet.

Bla, bla bla. Rien ne c'est passé, même si le directeur de Sud Roussillon avait promis l'envoi de documents qui, comme les précédents, ne sont jamais arrivés...

Dans cette période pré-électorale qui voit fleurir partout des chantiers (c'est comme cela que nous savons que nous sommes en période pré-électorale où on bouche les petits trous (ou on met des panneaux partout), ce qui ne fait pas une politique...), peut être que la réparation de cette injustice, qu'on ne peut mettre sur le dos du gouvernement pourra faire l'objet d'une attention particulière? Qui sait ? Depuis 2004, l'écart cumulé est de 500€ pour un même bien entre ces 2 taux!!

Rédigé par Bernard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laberl Luc 04/11/2013 17:41

Je suis un occupant "secondaire" oui nous payons chère mais c'est en passer par là pour avoir le bonheur d'une résidence secondaire à St Cyp.
Mais ou ce là ce complique, c"est comment ce débarrasser des encombrants?
Rien n'est fait pour nous! Mettez vous à la place d'un vacancier quand il doit jeter un gros objet avec des moyens de transport limités.
Allez à la déchèterie avec les justificatif de résidence, et les démarches qu'il faut pour les obtenir ou la nuit dans le fossé le plus proche, devinez...

DRV 08/12/2013 21:31

Notre maire est effectivement réactif.
Lors d'une réunion de quartier qu'il avait lui-même organisée, nous l'avons informé que les micocouliers soulevaient l'enrobé des trottoirs et que les palmiers de l'avenue voisine étaient victimes du "papillon du palmier".
A peine la réunion fut-elle terminée que tous les arbres ont tous été coupés (comme "aux muriers") sur les trottoirs, puis arrachés les jours suivants. L'enrobé a aussitôt remplacé l'emplacement des arbres, sans même s'inquiéter des pentes nécessaires à l'évacuation des eaux.
Les palmiers malades ont été rapidement remplacés par de nouveaux, en pleine santé, mais dès le lendemain du fait qu'ils ont été mal étayés, l''un d'eux était déjà terrassé par le vent et depuis, les autres, par leur inclinaison nous indiquent le sens du vent dominant.
Le maire, est intervenu en personne pour régler immédiatement ces problèmes alors que notre délégué de quartier, en faisant normalement son travail aurait pu s'en occuper bien avant et dans de bonnes conditions.
Cette action spontanée ressemble beaucoup à une action "préélectorale".

JULES 04/11/2013 09:20

La CDC de Sud Roussillon taxe le quartier des plages dont les occupants sont absents 9 mois sur 12.
Sans eux le système de Sud Roussillon serait en faillite.

boamp 03/11/2013 22:00

Prestations de gestion de la dette et de la trésorerie de la commune de Saint-Cyprien.. Marché unique à bons de commande avec mini et maxi et un opérateur économique